la mémoire du théâtre
Association de la Régie Théâtrale
   
 

Prix du Brigadier

créé en 1960
à l'initiative de l'Association de la Régie Théâtrale
reconnue d'Utilité publique,
subventionnée par la Ville de Paris
et
l'Association pour le Soutien du Théâtre Privé

récompense l'événement théâtral de la saison

Parmi les plus anciens consacrés au Théâtre, ce prix, fondé en 1960 à l'initiative de l'Association de la Régie Théâtrale ( A.R.T.), couronne l'événement théâtral de la saison.

Il peut aussi bien distinguer un auteur, qu'un acteur ou un metteur en scène, voire un spectacle ou un décorateur.
Contrairement aux Molières, il ne peut être attribué qu'une seule fois.

Ce Prix demeure corporatif et s'inscrit comme « la récompense de professionnels à un professionnel », c'est ce qui en fait toute sa valeur...
Matérialisé par un véritable « Brigadier » fait traditionnellement en bois avec un morceau de perche de théâtre, décoré de velours rouge et de clous dorés, portant la plaque de cuivre gravée au nom du récipiendaire, ce Prix rappelle le symbolisme des trois coups frappés avant que le rideau ne se lève. Le Brigadier demeure l'emblème du Régisseur, véritable maître à bord sur la scène, selon la tradition ; il est l'emblème aussi de l'Association qui le décerne.

Le Jury

Historique du Prix

Récemment en remontant le temps

Liste chronologique des lauréats

 

Le Jury du Prix du Brigadier
dans l'ordre alphabétique

Christophe Barbier Journaliste, chroniqueur, écrivain
Hans-Peter Cloos Metteur en scène
Myriam de Colombi Comédienne, Directrice du Théâtre Montparnasse  
Fanny Cottençon Comédienne
Jacques Crépineau Directeur du Théâtre de la Michodière, historien du théâtre
Emmanuel Dechartre Comédien, Directeur du Théâtre 14 - Jean-Marie Serreau
Anne Delbée Metteur en scène, auteur, Présidente du Syndicat des Metteurs en scène
Stéphanie Fagadau-Mercier Directrice de la Comédie et du Studio des Champs-Élysées
Michel Fau Comédien, metteur en scène
Frédéric Franck Directeur du Théâtre de la Madeleine, et du S.I.C. (Scène indépendante contemporaine)
Stéphane Hillel Metteur en scène Directeur du Théâtre de Paris
Jean-Claude Houdinière Directeur d'Atelier Théâtre Actuel, Trésorier des Molières
Jorge Lavelli Metteur en scène
Didier Long Metteur en scène
Judith Magre Comédienne
Antoine Masure Délégué général de l'Association pour le Soutien du Théâtre Privé
Marie-France Mignal Comédienne, Directrice du Théâtre Saint-Georges, Présidente de l'Association pour le Soutien du Théâtre Privé
Laurence Pascalis Inspecteur général de la ville de Paris, ex-chef du bureau du Théâtre
Fabienne Pascaud Journaliste et responsable culturel à Télérama
Jean-Marie Rouart Écrivain, Académicien français
Catherine Salviat Comédienne, Sociétaire honoraire de la Comédie-Française
Didier Sandre Comédien
Eric-Emmanuel Schmitt Auteur dramatique
Philippe Tesson Journaliste et Directeur des publications de l’Avant-Scène
Nicolas Vaude Comédien, metteur en scène
Jean-Philippe Viaud Journaliste à France 2, Réalisateur
Florian Zeller Écrivain, Auteur dramatique

diplôme du régisseur d'honneur
Illustration du Diplôme de Régisseur d'honneur
Gravure de Léandre
1914

Collection A.R.T.

Pour l’Association :
Danielle Mathieu-Bouillon Présidente de l’A.R.T et du Prix du Brigadier
Annik Caubert Secrétaire générale adjointe de l’A.R.T.

Des Régisseurs d' Honneur dans le Jury

Ils furent Régisseurs d'Honneur, l'A.R.T. ne les a pas oubliés
dans l'ordre alphabétique :

Marcel Achard de l'Académie Française, Loleh Bellon, Paul Belmondo de l'Institut de France, Jean-Claude Brialy, Jean Dutourd de l'Académie Française, Pierre Dux, Jean-Jacques Gautier de l'Académie Française, Jacques Mauclair, André Roussin de l'Académie Française, Jacques Toja.

Son jury est composé des membres du Bureau de l'Association de la Régie Théâtrale, auxquels sont adjoints, depuis la création du Prix, des « Régisseurs d'Honneur », distinction conférée par l'Association à des personnalités diverses du monde des lettres, du spectacle, voire des personnalités institutionnelles, particulièrement actives dans leur domaine, et accordant de plus, au sein de leur activité, une part importante à la mémoire du Théâtre.

Le Jury du Prix du Brigadier 2011
Le jury du Prix du Brigadier au printemps 2012
( photo Raymond Dellalande )

1er rang de gauche à droite : Paul Tabet, Hans-Peter Cloos, Myriam de Colombie, Jean-Marie Rouart de l' Académie-Française, Danielle Mathieu-Bouillon, Jacques Crépineau, Catherine Salviat, Didier Long.
2ème rang de gauche à droite : Jean-Claude Houdinière, Laurence Pascalis, Emmanuel Dechartre, Armelle Héliot, Serge Bouillon, Marie-France Mignal, Eric-Emmanuel Schmitt, Fanny Cottençon, Florian Zeller, Philippe Tesson, Antoine Masure, Annik Caubert.

Il est intéressant de constater, lorsque l'on consulte le palmarès depuis 1960, que les choix ont toujours été totalement éclectiques et que le recul du temps en augmente encore la qualité.

haut de page

 

Un peu d'histoire ...

Pour l'anecdote, l'un des lauréats, et non des moindres, Jean Anouilh, qui avait été récompensé pour la performance rarissime pour un auteur vivant d'être à l'affiche simultanément sur trois scènes parisiennes, accepta cette récompense en précisant bien que c'était la seule valable à ses yeux.

Il avait en effet refusé toutes les distinctions officielles même les plus prestigieuses, pour n'accepter que ce modeste bâton de bois gainé de rouge, symbole de l'autorité sur un plateau de théâtre.

Remise depuis l'origine dans des Théâtres, voire des Ambassades, au gré des disponibilités, cette remise de Prix a eu pour cadre l'Hôtel de Ville de Paris depuis 1980, à l'occasion du prix décerné à Jeanne Moreau. Il fut remis successivement par Pierre Bas et par Françoise de Panafieu. Bernadette Chirac accepta fort chaleureusement de le remettre en 1984 à Jean-Laurent Cochet.

C'est à l'occasion de la célébration du succès du Napoléon de Serge Lama en 1985 que Jacques Chirac fit pour la première fois l'honneur et l'amitié de remettre, au nom de l'Association, ce prix professionnel.

Le Maire de Paris lui témoigna depuis une très grande fidélité, puisque même dans les temps complexes de la première cohabitation, il trouva le temps, en 1987, de rejoindre une fois de plus les professionnels du théâtre venus très nombreux saluer leur camarade Jean-Paul Belmondo.

Plus récemment il remit le brigadier à Francis Huster en 1990, puis en 1992 à Jacques Mauclair et à Robert Hirsch, en 1993 à Jorge Lavelli.

En 1994 ce fut à l'Hôtel de Ville, en Septembre, que Jacques Chirac remit au nom de l'A.R.T. le fameux brigadier à Raymond Devos.

Les années 2000...

Après quelques années de silence, du fait sans doute de l'indisponibilité de celui qui lui faisait depuis dix ans l'honneur de le remettre en son nom, le Prix du Brigadier fut accueilli au Ministère de la Culture. Jean-Jacques Aillagon, ami depuis longtemps de l’Association, remit, en 2002, le Brigadier symbolique à Fabrice Lucchini ainsi que deux brigadiers d’honneur respectivement à Suzanne Flon et à Georges Vitaly. Puis ce fut le tour de Michel Aumont de recevoir cette récompense en 2003, alors qu’un Brigadier d’honneur était attribué à Christian Damman, directeur de la scène de la Comédie Française, des mains du Ministre de la Culture, rue de Valois.

En 2005, au Théâtre de la Michodière, une cérémonie à la fois chaleureuse et émouvante fut organisée grâce à l’amitié de Jacques Crépineau. Un Brigadier d’honneur fut remis, à titre posthume, à Colette, l’épouse de François Périer, devant une brillante assemblée réunissant tous ceux qui avaient aimé ce grand homme de Théâtre.

Le Maire de Paris remet à nouveau le Prix du Brigadier.

Depuis 2009, le Maire de Paris, Bertrand Delanoë fait à l’association l’honneur et l’amitié de remettre les récompenses à l'occasion de cérémonies toutes plus réussies les unes que les autres.

La dernière, qui marquait la fin de son mandat, fut parmi les plus belles:

haut de page

Récemment en remontant le temps...

2015

Vendredi 11 mars 2016, sur la scène de la Comédie des Champs-Élysées eut lieu la cérémonie de remise du Prix du Brigadier.

Danielle Mathieu-Bouillon, Présidente et Marie-France Mignal Présidente de l’Association pour le Soutien du Théâtre Privé, saluèrent l’assemblée et après leur intervention respective, accueillirent Bruno Julliard Premier Adjoint à la Mairie de Paris ; lequel, après un discours très applaudi, remit les récompenses :

Prix du Brigadier 2015 à Michel Fau

Acteur et metteur en scène de Un amour qui ne finit pas d’André Roussin au Théâtre Montansier et au Théâtre de l’Oeuvre

et de Fleur de Cactus de Pierre Barillet et Jean-Pierre Grédy au Théâtre Antoine-Simone Berriau

ainsi qu’un

Brigadier d’honneur 2015 à Jacques Sereys

Sociétaire honoraire de la Comédie-Française

Pour l’ensemble de sa carrière

Brigadier 2016
Marie-France Mignal, Michel Fau, Jacques Sereys, Danielle Mathieu-Bouillon et Bruno Juillard
(photo Laurencine Lot)

De nombreux professionnels étaient présents pour saluer les lauréats, qui furent particulièrement applaudis ; une « standing ovation » fut même réservée à Jacques Sereys.

Parmi les nombreuses personnalités présentes : Michel Bouquet, qui fut le professeur de Michel Fau, et son épouse Juliette Carré, Gérard Giroudon Doyen de la Comédie Française, Catherine Salviat, Hugues Gall de L’institut, ancien Directeur de l’Opéra de Paris, Myriam de Colombi, Directrice du Théâtre Montparnasse, Jean-Marc Dumontet, Directeur du Théâtre Antoine-Simone Berriau, Cyrielle Claire, Jean-Marie Besset, Philippe Tesson, Jean-Pierre de Beaumarchais, Jean-Luc Tardieu le metteur en scène qui œuvra beaucoup ces dernières années avec Jacques Sereys, sur ses talentueux montages sur Proust et Sacha Guitry, Danièle Lebrun, Marcel Bluwal, Nicolas Vaude, Laurent Spievogiel, Emmanuel Dechartre, Jean-Claude Houdinière, Anouchka Delon et Nathalie Roussel et l’équipe de Libres sont les Papillons au Théâtre Rive-Gauche, Florence Pernel, Patrick Préjan, la réalisatrice Yannick Bellon, Geneviève Casile et Jean-Pierre Hane, Anne Consigny, Bérengère Dautun-Cabrol, Yvan Varco et Anne Deleuze qui dirigent actuellement le Studio Hébertot, Annie Sinigalia, Corinne Lahaye-Darras, Jean-Paul Farré, Evelyne Dassas et beaucoup d’autres qui restèrent autour d’un cocktail à bavarder amicalement, reconnaissant tous la chaleur de la cérémonie, de cette récompense artisanale dans ce beau théâtre de la Comédie des Champs-Élysées où les accueillait sa Directrice Stéphanie Fagadau Mercier.

Michel Bouquet et Michel Fau
Michel Bouquet et Michel Fau
(photo Raymond Delalande)

Au cours de son intervention, Danielle Mathieu-Bouillon avait rappelé que les Brigadiers avaient été fabriqués avec du bois provenant de perches anciennes datant de la construction du Théâtre, et que ces bois décorés étaient donc chargés d’histoire et de mémoire.

Bruno Julliard reconnut les difficultés évoquées par Danielle Mathieu-Bouillon, suite aux événements tragiques de Novembre. Il marqua son soutien et sa conviction intime de l’influence bénéfique de la culture et du théâtre, dans une société en crise. Il dut être heureux d’entendre par la suite, au cours de l’intervention de Jacques Sereys qui insista sur le fait, que de recevoir symboliquement de ses mains ce Brigadier de l’A.R.T, le faisait reconnaître par Paris, la capitale mondiale du spectacle vivant.

Avec une grande gentillesse et beaucoup d’enthousiasme, Bruno Julliard sut trouver les mots de réconfort dont ce métier a besoin, dans ces temps difficiles et Marie-France Mignal, la Présidente du Fonds de soutien des Théâtres Privés, qui put s’entretenir avec lui à l’issue de la manifestation, souhaite que ces vœux deviennent réalité.

Durant la réception, tandis que la secrétaire générale d’honneur Annik Caubert faisait signer le livre d’or, la créatrice de costumes Pascale Bordet offrait aux deux récipiendaires leur portrait extrait de son ouvrage Bestioles de Théâtre. Bérengère Dautun-Cabrol procédait sous la caméra d’Olivier Morel de l’Envol qui avait enregistré l’événement, aux interviews. À la fin de la réception, Michel Fau remercia Jacques Tolosa, vice Président de l’A .R.T., qui avait fabriqué les brigadiers avec les vieux bois et velours fournis par Jean François Pargoud, Régisseur général du Théâtre, également vice-Président de l’association. Les membres de l’A.R.T. se sont activés fort gentiment pour faire de ce moment un temps privilégié à la gloire du théâtre. Toute l’équipe du Département Théâtre de la Bibliothèque historique était présente autour d’Emmanuelle Toulet et se réjouissait d’entendre les prévisions des dons à venir.

 

2014

Grâce à l’amitié de Stéphanie Fagadau-Mercier, la cérémonie de remise des Prix du Brigadier 2014, s’est déroulée à la Comédie des Champs-Élysées, devant une assemblée de professionnels réunis pour saluer les deux récipiendaires.

Marie-France Mignal, Présidente de l’Association pour le Soutien du Théâtre Privé les accueillit et rappela le caractère éminemment convivial de cette manifestation à laquelle toute la profession était attachée saluant le travail de l’A.R.T pour la préservation de la mémoire du spectacle vivant.

La Présidente Danielle Mathieu-Bouillon prit alors la parole pour préciser que cette cérémonie avait pris du retard en raison de la disparition de son fondateur et ancien président, son époux, Serge Bouillon auquel elle rendit hommage rappelant que c’est lui qui avait été à l’origine de l’union de l’Association et de la Ville de Paris, saluant ainsi Emmanuelle Toulet Directrice Générale de la Bibliothèque historique, où les collections étaient désormais accessibles.

Elle salua également les membres du jury.

Elle remercia à la fois Marie-France Mignal et tous les directeurs donateurs présents et invita Bruno Julliard, Premier Adjoint de la Ville de Paris à la rejoindre tout en le remerciant chaleureusement pour le soutien fidèle qu’il manifestait à l’encontre de l’Association.

Bruno Julliard se déclara heureux de se retrouver face à tant de professionnels réunis et confirma son attachement à l’Association de la Régie Théâtrale, rappelant combien Bertrand Delanoë, l’avait également souhaité.

Il marqua son engagement pour la culture, conscient que c’était là un véritable ciment social.

Dans le contexte douloureux que le pays venait de traverser, il confirma son désir de poursuivre dans cette voie.

Il remit un Brigadier à Florian Zeller, premier auteur honoré par ce prix depuis 1972, date à laquelle Jean Anouilh l’avait lui-même reçu, acceptant avec ce bâton symbolique, l’unique récompense officielle de sa carrière.


Florian Zeller, Danielle Mathieu-Bouillon et Marie-France Mignal.
Photographie Laurencine Lot

Florian Zeller rendit un bel hommage aux acteurs, grâce auxquels ses textes prenaient vie ainsi qu’aux Directeurs qui lui avaient fait confiance pour Le Père, pièce écrite spécialement pour Robert Hirsch. Évoquant le public et l’exigence de la représentation, il rappela une anecdote de Laurent Terzieff, marquant combien, on risquait sa vie même à chaque représentation et que c’était bien là l’essentiel à respecter.

Heureux de cette récompense, il frappa les trois coups traditionnels et décida qu’il souhaitait désormais rétablir cette belle tradition, lors de la reprise du spectacle dès que Robert Hirsch serait rétabli.

Michel Bouquet fut alors intronisé à son tour après que l’on ait rappelé son immense carrière, tant au théâtre, qu’au cinéma ou à la télévision. Au théâtre, il a servi tant d’auteurs, de Camus, à Anouilh, de Beckett à Ionesco. Bruno Julliard se montra très sensible à cet acteur totalement emblématique.

Bruèno Juillard et Michel Bouquet
Bruno Julliard et Michel Bouquet
Photographie Laurencine Lot

Toujours modeste, Michel Bouquet dit à l’assistance qui lui fit une brillante et chaleureuse standing ovation combien il était heureux de recevoir ce Prix émanant du « métier ». Il tint aussi à rendre hommage à ceux qui furent ses maîtres, Louis Jouvet et Charles Dullin.

Tous réunis pour une photo de groupe, il fut rappelé l’hommage du lendemain matin place Saint Germain des Prés, rendu à la mémoire de José Artur, fidèle chroniqueur et ami du spectacle.

Au bar l’assistance se retrouva heureuse et émue à la fois.

Parmi lesquels : Cyrielle Claire, Annie Sinigalia, François Eric Gendron, Didier Van Cauwelaert, Evelyne Dandry, Stéphane Hillel, Jean-Claude Houdinière, Colombe Anouilh, Marie-France Ionesco, Patrick Préjean, Odile Mallet, Geneviève Brunet, Jean Nainchrick, Yvan Varco, Anne Deleuze, Alain Destrem, Marguerite Gourgue, Jacques Seyres, Florence Pernel, Josiane Lévêque, Georges Werler, Jean-Claude Jay, Lisa Martino, Roger Dumas, Christophe Lidon, Bérengère Dautin-Cabrol, Catherine Salviat, Sabine Haudepin...

brigadier 2014
Bruno Julliard, Danielle Mathieu-Bouillon, Florian Zeller, Michel Bouquet et Marie-France Mignal.
Photographie Laurencine Lot

2013

En ce matin du 9 octobre 2013, Stéphanie Fagadau-Mercier accueillait chez elle, à la Comédie des Champs-Élysées, la remise des Brigadiers de la saison 2012/2013.

Après un moment d'émotion consacré à l'évocation de la toute récente disparition de Patrice Chéreau, la Présidente, Danielle Mathieu-Bouillon commandait le lever du rideau, sur Marie-France Mignal, Présidente de l'Association pour le Soutien du Théâtre Privé, qui remerciait l'assistance de sa venue en nombre et soulignait l'heureuse coïncidence de la remise, en ce lieu qui célébrait son centenaire, du Prix du Brigadier qui perpétuait le souvenir de l'instant magique, depuis ses plus lointaines origines, où le théâtre prenait vie.

Au premier rang de l'orchestre le maître de ces lieux Alain Destrem côtoyait le Maire de Paris, qui, convié à procéder à la cérémonie, rejoignit le plateau pour rendre un hommage « amoureux » à la profession théâtrale et pour remettre à Didier Sandre le brigadier traditionnel.

C'est avec une très visible émotion que le récipiendaire le reçut et qu'il évoqua ses débuts, ses doutes, sa carrière, en une courte allocution qui éveilla en chacun des présents, les souvenirs de leur propre expérience.

Didier Sandre
Didier Sandre
(photo Laurencine Lot)

Puis ce fut le tour de Jean Piat, salué par une chaleureuse ovation, de recevoir le bâton magique et de révéler avec l'humour qu'on lui connaît, qu'il partageait avec ce trophée de forts lointains souvenirs, puisqu'il avait débuté sa carrière en qualité de régisseur.

Roland Bertin bouleversé gagna à son tour le plateau, et c'est dans les larmes qu'il rendit hommage à tous ceux qui avaient accompagné sa trajectoire et tout spécialement à la fraternité qui le liait à Jorge Lavelli et à Patrice Chéreau.

Bertrand Delanoë, Roland Bertin, Danielle Mathieu-Bouillon, Jean Piat et Marie-France Mignal
Bertrand Delanoë, Roland Bertin, Danielle Mathieu-Bouillon, Jean Piat et Marie-France Mignal
(photo Laurencine Lot)

Sans doute, au terme de cette cérémonie, le moment était-il venu d'affirmer ; « Ce matin, le public avait du talent », un immense talent que submergeait l'exaltation, l'émotion et les larmes. Un public, plus persuadé que jamais, d'avoir choisi le plus beau métier du monde.

haut de page

comedia

Les Lauréats:

1960 Françoise SAGAN
pour Château en Suède au Théâtre de l'Atelier
Remis au restaurant le Petit Pont.
1961
Maria CASARES et Pierre BRASSEUR
pour Cher Menteur au Théâtre de l'Athénée
Maria Casares et Pierre Brasseur
Remis à l'Auberge de la Cloche.
photo DR
en photo : Maria Casarès et Pierre Brasseur
1962
Pierre DUX et Pierre FRESNAY
pour Mon Faust au Théâtre de l'Œuvre
Pierre Fresnay
Remis à l'Auberge de la Cloche.
photo A.R.T.
1963
Marcel MARCEAU
pour son spectacle au Théâtre de la Renaissance
Marcel Marceau
Remis au restaurant le Louis XIV.
photo DR
en photo : Marcel Marceau
1964
Jacques DUPONT
pour le décor de Un Mois à la Campagne au Théâtre de l'Atelier
Remis à l'Ambassade de Finlande.
1966
Eugène IONESCO
pour La Soif et la Faim à la Comédie Française
Eugène Ionesco
Remis à l'Ambassade d'Italie.
photo DR
en photo : Eugène Ionesco
1967
Ariane MNOUCHKINE
pour La Cuisine au Théâtre Medrano
Remis à l'Ambassade d'Italie.
1968
René EHNI
pour Que ferez-vous en novembre au Théâtre de Lutèce
Remis à l'Ambassade d'Italie.
1971
Jean ANOUILH
pour trois pièces à l'affiche :
Les Poissons rouges au Théâtre de l'Œuvre,
Ne réveillez pas Madame à la Comédie des Champs-Elysées 
et Tu étais si gentil quand tu étais petit au Théâtre Antoine

en photo : Roger Lauran, Jean Anouilh et François Périer
Remis à la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris.
photo DR
en photo : Roger Lauran, Jean Anouilh et François Périer
1972
Bernard HALLER
pour Et alors au Théâtre de la Michodière
Remis à la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris.
1973
Rolf LIBERMANN
pour Les Noces de Figaro au Théâtre National de l'Opéra
Remis à la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris.
1975
Peter BROOK
pour Timon d'Athènes au Théâtre des Bouffes du Nord
Peter Brook
Remis au Théâtre des Bouffes du Nord.
photo Danielle Mathieu-Bouillon
en photo : Peter Brook
1976
Marie MARQUET
pour ses récitals poétiques au Théâtre des Bouffes Parisiens
et au Théâtre Saint-Georges

Remis à l'Hôtel Lambert.
1978
Jean LE POULAIN
pour Le Faiseur au Théâtre des Variétés
en photo ! Serge Bouillon, Pierre Bas et Jean Le Poulain
Remis au Théâtre Marigny
photo DR
en photo : Serge Bouillon, Pierre Bas et Jean Le Poulain
1980
Jeanne MOREAU
pour L'Intoxe de Françoise Dorin 
au Théâtre des Variétés

en photo : Jacques Dufilho, Jeanne Moreau et Françoise Dorin
Remis à l'Hôtel de Ville de Paris.
photo DR
en photo : Jacques Dufilho, Jeanne Moreau et Françoise Dorin
1981
Roman POLANSKI
pour Amadeus au Théâtre Marigny
en photo : Jacques Dufilho, Jeanne Moreau et Françoise Dorin
Remis à l'Hôtel de Ville de Paris.
photo DR
en photo : Roman Polanski et François Périer
1982
Raymond GÉRÔME
pour l'ensemble de sa carrière 
et particulièrement pour L'Extravagant Mister Wilde
au  Théâtre de l'Œuvre
en photo : Raymond Gérôme
Remis à la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, par Madame de Panafieu.
photo Laurencine Lot
en photo : Raymond Gérôme
1984
Jean-Laurent COCHET
pour sa compagnie au Théâtre Hébertot
en photo : Jean-Laurent Cochet, Mme de Panafieu et Mme Bernadette Chirac
Remis à l'Hôtel de Ville de Paris,  par Madame Bernadette Chirac.
photo DR
en photo : Jean-Laurent Cochet, Mme de Panafieu et Mme Bernadette Chirac
1985
Yves Gilbert, Serge LAMA, Hubert MONLOUP et Jacques ROSNY,
pour Napoléon au Théâtre Marigny
en photo : Danielle Mathieu-Bouillon, Yves Gilbert, Serge Lama, M. Jacques Chirac, Hubert Monloup et Jacques Rosny
Remis à l'Hôtel de Ville de Paris, par Monsieur Jacques Chirac, maire de Paris.
photo DR
en photo : Danielle Mathieu-Bouillon, Yves Gilbert, Serge Lama, M. Jacques Chirac, Hubert Monloup et Jacques Rosny
1986
Laurent TERZIEFF
pour Témoignages sur Ballybeg
au Théâtre du Lucernaire et pour l'ensemble de sa carrière

en photo : Mme de Panafieu et Laurent Terzieff
Remis à l'Hôtel de Ville de Paris, par Madame Bernadette Chirac et Madame de Panafieu.
photo DR
en photo : Mme de Panafieu et Laurent Terzieff
1987
Jean-Paul BELMONDO
pour Kean au Théâtre Marigny
en photo : Roger Hanin et Jean-Paul Belmondo
Remis à l'Hôtel de Ville de Paris, par Monsieur Jacques Chirac, premier ministre.
photo DR
en photo : Roger Hanin et Jean-Paul Belmondo
1988 Claude WINTER
pour La Mort d'un Commis Voyageur
au Cado d'Orléans et au Théâtre National de l'Odéon

en photo : Danielle Mathieu-Bouillon, Claude Winter et M. Jacques Chirac
Remis à l'Hôtel de Ville de Paris, par Monsieur Jacques Chirac, maire de Paris.
photo A.R.T.
en photo : Danielle Mathieu-Bouillon, Claude Winter et M. Jacques Chirac
1990 Francis HUSTER
pour l'adaptation, la mise en scène et l'interprétation 
de La Peste d'Albert Camus
au Théâtre de la Porte Saint-Martin.

en photo : Mme de Panafieu, Danielle Mathieu-Bouillon, Francis Huster et M. Jacques Chirac
Remis à l'Hôtel de Ville de Paris, par Monsieur Jacques Chirac, maire de Paris.
photo BHVP/Gérard Leyris
en photo : Mme de Panafieu, Danielle Mathieu-Bouillon, Francis Huster et M. Jacques Chirac
1992
Jacques MAUCLAIR
pour la mise en scène de L'École des Femmes de Molière au Théâtre du Marais et pour l'ensemble de sa carrière
Robert HIRSCH
Brigadier d'Honneur pour l'ensemble de sa carrière
en photo : M. Jacques Chirac, Robert Hirsch et Jacques Mauclair
Remis au Théâtre Marigny, par Monsieur Jacques Chirac, maire de Paris.
photo BHVP/Gérard Leyris
en photo : M. Jacques Chirac, Robert Hirsch et Jacques Mauclair
1993
Jorge LAVELLI
pour sa mise en scène de Macbett d'Eugène Ionesco
au Théâtre National de la Colline

en photo : Jorge Lavelli
Remis au Théâtre Marigny par Monsieur Jacques Chirac, maire de Paris.
photo Laurencine Lot
en photo : Jorge Lavelli
1994 Raymond DEVOS
pour son spectacle à l'Olympia et l'ensemble de sa carrière
en photo : Raymond Devos et M. Jacques Chirac
Remis à l'Hôtel de Ville de Paris, par Monsieur Jacques Chirac, maire de Paris.
photo BHVP/Gérard Leyris
en photo : Raymond Devos et M. Jacques Chirac
2002 Fabrice LUCCHINI
pour sa reprise de Knock de Jules Romain
au Théâtre de l'Athénée-Louis Jouvet
Suzanne FLON et Georges VITALY
Brigadiers d'honneur pour l'ensemble de leur carrière

en photo ; Danielle Mathieu-Bouillon, M. Jean-Jacques Aillagon, Fabrice Lucchini, Suzanne Flon et Georges Vitaly
Remis au Ministère de la Culture, par Monsieur J.J. Aillagon, ministre de la Culture.
photo DR
en photo : Danielle Mathieu-Bouillon, M. Jean-Jacques Aillagon, Fabrice Lucchini, Suzanne Flon et Georges Vitaly
2003 Michel AUMONT
pour Le Jour du Destin de Michel de Castillo
au Théâtre Montparnasse
Christian DAMMAN
Brigadier d'honneur pour l'ensemble de sa carrière

Michel Aumont
Remis au Ministère de la Culture, par Monsieur J.J. Aillagon, ministre de la Culture
photo DR
en photo : M. Jean-Jacques Aillagon, Michel Aumont et Danielle Mathieu-Bouillon
2005 François PÉRIER
Brigadier d'honneur posthume pour l'ensemble de sa carrière
François Perrier
Remis au Théâtre de la Michodière à Colette Périer.
photo A.R.T.
2008 Christian SCHIARETTI
pour Coriolan
au TNP de Villeurbanne et aux Théâtre des Amandiers de Nanterre
Claude RICH
pour Le Diable Rouge au Théâtre Montparnasse
et pour l’ensemble de sa carrière.

C. Rich, D. Matthieu-Bouillon, CH. Schiaretti et M. B. Delanoë
Remis au Théâtre Montparnasse par M. Bertrand Delanoë, maire de Paris.
photo Guirec Coadic
en photo : Claude Rich, Danielle Mathieu-Bouillon, Christian schiaretti et M. Bertrand Delanoë
2009 Ludmila MIKAËL
pour L'Amante anglaise de Marguerite Duras
au Théâtre de la Madeleine

Arnaud DENIS
pour Les Femmes savantes de Molière
au Théâtre 14 - Jean-Marie Serreau

Étienne BIERRY
pour l'ensemble de sa carrière
Danielle Mathieu-Bouillon, Etienne Bierry, Ludmila Mikaël, Bertrand Delanoë, Arnaud Denis et Christophe Girard
Remis à l'Hôtel de Ville de Paris, par M. Christophe Girard, adjoint à la Culture, en présence de M. Bertrand Delanoë, maire de Paris.
photo Laurencine Lot
en photo ; Danielle Mathieu-Bouillon, Etienne Bierry, Ludmila Mikaël, M. Bertrand Delanoë, Arnaud Denis et Christophe Girard
2010 Robin RENUCCI
pour Désiré de Sacha Guitry
au Théâtre de la Michodière
Michel GALABRU
pour l'ensemble de sa carrière

Remis au Théâtre de la Michodière par M. Christophe Girard, adjoint à la culture du maire de Paris
photo Guirec Coadic
en photo : Michel Galabru, Danielle Mathieu-Bouillon, Jacques Crépineau, M. Christophe Girard et Robin Renucci

2011

Thierry HANCISSE
pour L’École des Femmes de Molière
à la Comédie-Française
Judith MAGRE
pour l'ensemble de sa carrière

Brigadier 2011: Thierry Hancisse, Danielle Mathieu-Bouillon, Bertrand Delanoë, Judith Magre et Marie France Mignal
Remis au Théâtre de la Michodière par M. Bertrand Delanoë, maire de Paris
photo Raymond Dellalande
en photo : Thierry Hancisse, Danielle Mathieu-Bouillon, M. Bertrand Delanoë, Judith Magre et Marie-France Mignal

2012

Dider Sandre
pour Collaboration de Ronald Harwood
au Théâtre de la Madeleine

Didier Sandre
photo Laurencine Lot


Roland Bertin et Jean Piat
Brigadiers d'honneur pour l'ensemble de leur carrière
Prix du Brigadier 2012-Bertrand Delanoë, Roland Bertin, Danielle Mathieu-Bouillon, Jean Piat et Marie-France Mignal
Remis à la Comédie des Champs-Élysées par M. Bertrand Delanoë, maire de Paris
photo Laurencine Lot

en photo : M. Bertrand Delanoë, Roland Bertin, Danielle Mathieu-Bouillon, Jean Piat et Marie-France Mignal

2014

Florian Zeller
pour Père crée au Théâtre Hébertot
Michel Bouquet
Brigadier d'honneur pour l'ensemble de sa carrière

Florian Zeller et Michel Bouquet
Remis à la Comédie des Champs-Élysées par M. Bruno Julliard, adjoint à la culture
photo Laurencine Lot
en photo : Bruno Julliard, Danielle Mathieu-Bouillon, Florian Zeller, Michel Bouquet et Marie-France Mignal.

2015 Michel Fau
pour Un amour qui ne finit pas d'André Roussin au Théâtre Montansier et au Théâtre de l'Œuvre
et Fleur de cactus de Pierre Barillet et Pierree Grédy au Théâtre Antoine-Simone Berriau
Jacques Sereys
Brigadier d'honneur pour l'ensemble de sa carrière
Brigadier 2015
Remis à la Comédie des Champs-Élysées par M. Bruno Julliard, adjoint à la culture
photo Raymond Delalande
en photo : Marie-France Mignal, Michel Fau, Danielle Mathieu-Bouillon et Bruno Juillard

Théâtre: le Prix du Brigadier

 
  haut de page  

la mémoire du théâtre

retour à l'accueil:
si vous rencontrez un problème d'ergonomie ou si vous voulez suggérer une amélioration, veuillez le faire savoir au webmestre, onglet "contact"
retour à l'accueil
Le bureau de l'association
Un aperçu des collections
Base de données
recherche par mots-clefs
L'origine des fonds et les donateurs
Les pièces de théâtre filmées
L'utilisation  des fonds: prêts et expositions
Ouvrages et catalogues d'expositions
Les textes thématiques de l'association de la régie théâtrale, histoire des théâtres parisiens et anthologie des auteurs dramatiques 1945-1975
Le prix remis par l'A.R.T., le Brigadier
Histoire de l'Association de la Régie Théâtrale
La bibliothèque historique de la ville de Paris
L'actualité de la régie théâtrale
Des liens à divers organismes culturels
contactez-nous
nous écrire

Plan du site