retour à l'Association de la Régie Théâtrale

Georges VITALY
15 Janvier 1917 - 9 Janvier 2007

Inventaire du Fonds Georges Vitaly au format PDF

Georges Vitaly
Georges Vitaly
(Photo DR)

Homme de Théâtre, il est l'un  des grands animateurs de la deuxième moitié du XXème siècle.

Georges VITALY, metteur en scène et directeur de théâtres, fonde et dirige pendant cinq ans la Huchette puis assume durant vingt-cinq ans la direction du théâtre La Bruyère, à Paris (1954-1970).

Jacques Audiberti - "L'Effet Glapion"
Collections A.R.T.

Il prend ensuite la direction générale de la Maison de la Culture de Nantes (1970-1975). À partir des années 1978, Vitaly anime les Spectacles d'Aujourd'hui et continue à monter des pièces, principalement d'auteurs français.

Témoin actif et amoureux de son métier, chercheur infatigable, Georges Vitaly a suivi le cours du fleuve « Théâtre » pendant un demi-siècle. Il relate les événements majeurs auxquels il a pris part et parle, avec humour, de la vie des petits théâtres. Vitaly rêve devant nous sa vie et s'émerveille de cette fabuleuse époque (1947-1960) d'où sont sortis tous les grands noms d'aujourd'hui. Sans aucun esprit partisan, il parle de son travail avec Jacques AUDIBERTI, Albert CAMUS, Henri PICHETTE, Georges SCHECHADÉ, ARRABAL, Eugène IONESCO, Dino BUZATTI, Rémo FORLANI ou Victor HAIM, entre autres. Quelques anecdotes complètent certains portraits et ajoutent une note de quotidienne humanité aux grandes figures.

Matta - "Les Epiphanies"
Les Epiphanies d'Henri Pichette
Décor de Matta

Collections A.R.T.

Ces différents participants, passionnés par la scène, ont imposé, avec force, le renouveau théâtral d'après la guerre (39-40). Ce mouvement reste significatif, non seulement par l'écriture, mais encore par la diversité des propositions : écriture et esthétique confondues. La poésie, le théâtre de l'absurde, les engagements politiques, le grotesque ou encore la silencieuse action interne des tragicomédies de Samuel BECKETT, font sortir l'écriture théâtrale des sentiers battus. Fait capital.

Ce théâtre de créations s'imposait grâce aux styles de jeunes animateurs. En tête: Georges VITALY, André REYBAZ, N. BATAILLE, Marcel CUVELIER, La Cie GRENIER-HUSSENOT, Michel de RÉ, Jacques MAUCLAIR, Jean-Marie SERREAU, Roger BLIN, Jean TARDIEU. À cheval sur les petites scènes et les grands théâtres, Jean GENET s'impose, à part.

Pour ceux qui sont restés éloignés de ces préoccupations, Vitaly souligne que, grâce à la solidarité désintéressée de quelques auteurs, metteurs en scène-animateurs des jeunes Compagnies, décorateurs, musiciens, et, bien entendu, d'une kyrielle de comédiens, la vie des petites scènes de la Ville de Paris n'aurait jamais pu exister. Ces petits théâtres ont généré le futur grand théâtre en perpétuel devenir.

Jacques Audiberti - Centième du "Mal court"
Collections A.R.T.

En écrivant ses souvenirs, qui couvrent un demi-siècle d'activités théâtrales, Georges Vitaly semble vouloir nous les confier à voix basse, comme pour nous les rendre plus proches.

Il a vécu le théâtre en l'assimilant à un rêve éveillé.
II nous invite à le partager avec lui et le revivre encore une fois.

Georges Vitaly et Suzanne Flon
Suzanne Flon et Georges Vitaly à la remise de leurs Brigadier d'honneur en 2002
Collection A.R.T.

Son livre de souvenirs :

Georges Vitaly

En toute vitalité:  50 ans de théâtre
aux Editions Nizet

haut de page

comedia