la mémoire du théâtre
Association de la Régie Théâtrale
   
 

Association de la Régie Théâtrale

fondée en 1911
reconnue d'Utilité Publique en 1924

regisseur
Dessin de R. Giffey
Collections A.R.T.

1911 Naissance de l’Amicale des Régisseurs de Théâtre

1945-1969 : Les temps des mutations

1969 à 1990

1991 à 2013

De 1911 à 1969

1911 Naissance de l’Amicale des Régisseurs de Théâtre

La vie théâtrale parisienne est intense en cette fin du XIXème siècle et Paris est aussi l’un des hauts lieux de la création lyrique. Notre société hyper-protégée, en dépit des difficultés que l’on sait, oublie aujourd’hui, qu’en ce temps là, la protection sociale n’existe pas. Aussi n’est-il pas surprenant de voir les régisseurs envisager de se regrouper. C’est d’abord dans la tête d’Hubert Génin Directeur de la scène du Théâtre du Châtelet – Direction Fontanes - et journaliste à Comoedia, que naît l’idée d’une amicale qui verra son aboutissement avec la création de l’Amicale des Régisseurs de Théâtre le 29 Décembre 1911, avec, à sa tête, Ernest Carbonne Directeur de Scène de l’Opéra Comique. Le premier siège social se compose d’une seule vaste pièce au 29 de la rue Etienne Marcel. Ses objectifs de départ :

  • resserrer les liens de confraternité et de solidarité entre les régisseurs ;

  • Pratiquer l’aide professionnelle ;

  • Aider les membres âgés ou en situation précaire.

Le comité en 1911
1er comité (provisoire) en 1911
au foyer du Théâtre du Gymnase

Collection A.R.T.
Liste des Membres Fondateurs
cliquez ici

Un grand gala organisé au Théâtre de la Gaîté - Lyrique, en 1912, apporte le premier financement.
En août 1914, la plupart des membres de l’Amicale sont mobilisés. Ceux qui ne sont pas sous les drapeaux, s’activent au sein d’une fraternelle du spectacle qui, pendant toute la guerre, viendra secourir nombre d’artistes.

dessin de Poulbot pour l'association de la régie théâtrale
"Quand le métro est en panne, Madame, on prend l'autobus..."
Dessin de Poulbot
Mars 1914

Collections A.R.T.

Le Sabot de Noël

Dès 1919, le phénomène syndical prend de l’ampleur et l’association, présidée depuis 1916 par Henry Prévost, administrateur général du Châtelet, laisse aux organisations professionnelles le soin de défendre les intérêts de leurs membres tandis qu’elle cultive la notion de fraternité. C’est sous sa présidence que Blond’hin, fondateur avec Dranem de la maison de retraite de Ris-Orangis, a l’heureuse idée de la création du « Sabot de Noël » auquel l’association des régisseurs participe en achetant les premiers sabots offerts par les quêteuses, suivie fin 1916, par l’association des artistes dramatiques sous la présidence de Jean Coquelin.

En 1918 Eugène Lespinasse, comédien autant que régisseur, évoque l’idée d’une bibliothèque qui conserverait, avec les manuscrits, l’ensemble des documents indispensables à une reprise éventuelle du spectacle, selon la mise en scène originale, et, par conséquent, en accord avec la pensée de l’auteur. L’idée que chaque régisseur pourrait par testament léguer l’ensemble des éléments réunis tout au long de sa carrière, commence à prendre corps.

La fiche de Pierre Baudu
La fiche de Pierre Baudu
Cliquez pour agrandir

Collection A.R.T.

Le Relevé de mise en scène

Le théâtre étant, par essence, un art éphémère, les traces qu’il laisse sont extrêmement fragiles. Les textes ( Il est peu courant qu’une pièce soit éditée avant d’avoir l’aveu du public, il n’est pas rare qu’elle reste après son exploitation à l’état dactylographique.) étaient le plus souvent ronéotypés. La reliure en était rudimentaire. Sur ces textes, le régisseur portait les notes de mise en scène, intentions psychologiques, places et mouvements des acteurs, positionnement des meubles et accessoires, variation des lumières etc. bref, tout ce qu’il fallait savoir pour reconstituer le spectacle, avec une autre troupe, même en l’absence du metteur en scène.

Lespinasse prit son bâton de pèlerin pour convaincre un à un les professionnels responsables (directeurs des théâtres de Paris, directeurs de tournées, de l’utilité de ce travail, du temps et de l’argent qu’il ferait économiser en cas de reprise du spectacle.

On s’aperçoit aujourd’hui que c’est dans ce précieux fonds des relevés de mise en scène que l’on retrouve trace d’œuvres inédites et introuvables ailleurs.

À la mort d’Henri Prévost en 1922, le vice-Président rend à ce dernier un hommage appuyé. Paul Edmond qui prend en mains les destinées de l’Art est conscient de l’utilité certaine, pour les professionnels, des relevés de mises en scène et des conduites des spectacles.

C’est sous son mandat, en 1923, que l’A.R.T. s’installe au 3ème étage du 18, rue Laffitte et qu’un premier règlement est établi pour les relevés de mises en scène ainsi que les conditions de leur prêt. En 1924, un évènement majeur apporte à l’association la solidité de son assise pour l’avenir par le décret officiel du 14 mars 1924 :

L'Association dite Amicale des Régisseurs des Théâtres Français dont le siège est à Paris, est reconnue d’Utilité publique.
Le Ministre de l’Intérieur est chargé de l’exécution du présent décret qui sera inséré au Bulletin des lois.

Fait à Paris, le 14 Mars 1924
Signé :
Alexandre Millerand
Président de la République

Une organisation très stricte s’instaure alors, sur plusieurs plans : la formation et la conservation des mises en scène. Déjà, on commence à penser à une institutionnalisation de ce dépôt.

Les nouveaux statuts sont clairs : Afin de favoriser les dons et les legs, le fonds est garanti autonome. Un catalogue est ouvert et garantit la conservation des livres manuscrits et documents.

Quand Paul Edmond fait don de ses propres collections en 1927, il convient d’agrandir les locaux. Une pièce est louée faubourg st Denis. Les cours d’enseignement technique permettant au régisseur de réunir ces trois qualités essentielles que sont l’aptitude à la mise en scène, la connaissance des techniques du plateau, l’administration du spectacle.

Louis Jouvet et Gaston Baty travaillent sur le projet qu’une sévère crise financière, obligera, hélas, à suspendre en 1928.


La fiche de Louis Jouvet
La fiche de Louis Jouvet
Cliquez pour agrandir

Collection A.R.T.

En 1929, c’est Félix Ducray Administrateur du Théâtre du Gymnase puis de la Madeleine qui reprend énergiquement en mains les destinées de l’ART. Conscient du rôle que la Bibliothèque pouvait apporter, décide de la faire mieux connaître, principalement auprès de la Société des Auteurs. Sous son mandat, les finances seront rétablies ainsi que la subvention de la SACD, dont le Président Charles Méré, confirme son attachement:

Monsieur le Président,
Monsieur Deyrieux, Délégué général à notre commission nous communique la lettre que vous lui avez adressée le 13 novembre avec les volumes des mises en scène que lui avez confiés. La commission a examiné ces documents avec le plus vif intérêt et m’a chargé de vous exprimer ses félicitations pour l’œuvre si intéressante entreprise par vous et réalisée de façon parfaite. Elle a l’intention, au surplus, d’obtenir dans un prochain traité avec les Directeurs des Théâtres de Paris l’insertion d’une clause au terme de laquelle ces derniers s’obligeraient à remettre les mises en scène de leur pièce à votre association. Notre société est heureuse de vous donner son patronage et, sa commission, dans sa séance du 21 courant a déclaré vous accorder une subvention de 800 francs.
Veuillez agréer...

Le Président
Charles Méré

Aux côtés de Félix Ducray, les vices présidents Hubert Génin ainsi que Marc Roland qui sera, à partir de 1940, conservateur de la Bibliothèque et commencera un premier pieux et inventaire manuscrit. Ses notes restent précieuses pour la connaissance de nos archives.

 

1934 l’Amicale devient Association des Régisseurs de Théâtres

Le comité en 1936
Le comité en 1936
Collection A.R.T.

Georges Deyrens en assure la présidence dès 1934 et va en modifier les statuts. L’amicale devient l’Association des Régisseurs de Théâtre. C’est le nom qu’elle gardera jusqu’en 1976. Les dons affluent, liquidités, documents, matériel, comme lors du transfert de ses collections dans les nouveaux locaux, quelques étages plus bas à la même adresse, avec cinq pièces dont trois grandes. Plusieurs éminentes personnalités saluent alors, le rôle du régisseur :
Victor Boucher : « Un bon régisseur vaut une bonne pièce. »
André Antoine : « Personne plus que moi n’aura apprécié le rôle considérable du régisseur de théâtre et j’ai gardé de ceux qui furent mes collaborateurs le souvenir le plus ému. »
Sacha Guitry à son régisseur Georges Lemaire : « Dîtes de ma part à vos camarades combien nous serions injustes en méconnaissant le rôle modeste et capital que vous jouez à nos côtés. D’ailleurs ce n’est pas sans raison que votre mission si délicate s’appelle une conduite. »

A.R.T.
Papier à en-tête de l'A.R.T.

Le Rayonnement de la Bibliothèque

Le rayonnement de la bibliothèque s’étend, la presse commence à consacrer des articles importants. Un stand est tenu par Laurac et Helvet à l’exposition universelle de 1937.

L'A.R.T. à l'Exposition universelle de 1937
Collection A.R.T.

Georges Deyrens obtient de Vuillermoz un grand article dans l’illustration de début 1939.
Auprès de lui depuis 1936, l’agent général, Mademoiselle Ducoin véritable cheville ouvrière de l’association accepte de travailler bénévolement trois fois par semaine pour permettre un fonctionnement normal et, Maître Aujol, avocat, devient le conseiller juridique de l’Association. Georges Deyrens sera élu pour un troisième mandat gérant la période d’ombre de la guerre qui, grâce à la vigilance des membres, se déroulera sans dommage pour les collections.

Melle Ducoin
Melle Ducoin
agent générale de 1936 à 1975.
L'A.R.T. lui doit beaucoup.

Collection A.R.T.

Les temps des mutations : 1945-1969

En 1946, les metteurs en scène, sous la direction de Gaston Baty créent un syndicat pour préserver la propriété intellectuelle de leur mise en scène. L’ART entreprend une négociation avec notamment Raymond Rouleau et André Barsacq qui donnent l’exemple à leurs confrères en déposant personnellement leurs mises en scène à l’association.

M.Deyrens en 1949
Georges Deyrens (Président de 1934 à 1951)
entouré de Pierre Fresnay et d'Yvonne Printemps,
en 1949

Collection A.R.T.

Ces mises en scènes désormais déposées ne peuvent être communiquées sans autorisation de leur auteur.
Cette règle est toujours en vigueur en ce début du XXIème siècle.
La protection sociale avançant à grands pas en ces années d’après-guerre, c’est la Bibliothèque qui devient l’activité principale de l’association.
Des galas sont organisés, des prêts à des expositions prestigieuses élargissent son champ d’action, mais ses ressources restent insuffisantes.
Charles Valster, élu à la présidence en 1951, invite le ministre André Cornu à présider un grand gala de bienfaisance en 1952 à Mogador et obtient une subvention. La situation reste inconfortable puisque la subvention est, par nature, aléatoire.

Charles Valster
Charles Valster
(Président de 1951 à 1955)

Collection A.R.T.

De 1951 à 1954, 5000 visiteurs sont venus consulter les documents dans l’appartement de la rue Laffitte qui devient trop étroit.
On peut citer deux manifestations importantes organisées avec le concours de l’association :
Octobre 1952, à l’initiative de Marc Roland qui avait connu dans son enfance ce grand compositeur, et avec l’aide de Monsieur Jaujard et de la Ville de Paris, une plaque consacrée à Charles Gounod, est apposée sur l’hôtel qu’il habitait au coin de la place Malesherbes.
En 1957, en souvenir de Lugné Poë, fondateur du Théâtre de l’Œuvre, l’association participe à la mise en place du médaillon sculpté par Paul Belmondo sur la façade du théâtre avec le soutien de l’Ambassadeur de Norvège, de Monsieur Jaujard et de la société des auteurs ainsi que de René Fauchois et de tous les auteurs ayant été joués par Lugné-Poë.

gala à Mogador
Gala de soutien à l'A.R.T.
Collection A.R.T.

À la mort de Charles Valster, Gabriel Daniel Vierge est élu en 1955 à la présidence et met au point une méthode pour l’établissement rationnel des relevés de mise en scène et tente un rayonnement à même d’engranger les finances nécessaires à l’action de l’association. Très lettré, ancien élève du conservatoire, il poursuit le développement culturel de la bibliothèque en la faisant mieux connaître, parmi les groupements littéraires, tant en France qu’à l’étranger. Frappé d’une longue et douloureuse maladie il meurt en avril 1958, alors qu’aucun membre ne se sent en mesure d’accepter la présidence.
Depuis 1951, alors qu’il était au cabinet du ministère des Beaux arts, Jacques-Louis Antériou était régisseur d’honneur de l’Association. C’est donc vers cet homme cultivé et entreprenant que les régisseurs se tournent, en 1958, pour prendre la tête de l’association qu’il présidera jusqu’en 1973.

La Présidence de Jacques Louis Antériou 1958-1974
Ses relations dans le monde culturel permettent l’organisation de conférences. On élit de prestigieux régisseurs d’honneur qui vont devenir les membres du prix du Brigadier instauré en 1960. Parmi eux, A.M. Julien, Jean-Jacques Gautier, Pierre Fresnay, Paul Belmondo, André Roussin, Marcel Achard.

Jean-Jacques Gautier
Jacques-Louis Antériou (Président de 1958 à 1974)
remet le diplôme à A.M. Julien et à Jean-Jacques Gautier, à droite

Collection A.R.T.

Création d’une association, « Les Amis de la Bibliothèque de l’A.R.T. », qui vont aider financièrement l’organisation de ces manifestations.

Le premier Brigadier couronne la première pièce de Françoise Sagan, Château en Suède, au théâtre de l’Atelier dans une mise en scène d’André Barsacq.

"Château en Suède"
Château en Suède
(photo DR)

En 1961, c’est le duo magistral de Pierre Brasseur et Maria Casarès qui est salué pour Cher Menteur.

"Cher menteur" Maria Casarès et Pierre Brasseur
Cher menteur
Maria Casarès et Pierre Brasseur

(photo DR)

Les Amis de la Bibliothèque de l’A.R.T. apportent leur soutien à ces manifestations dont les réunions du jury, puis les remises de prix se déroulent, au gré des possibilités, dans des Ambassades, des Hôtels particuliers, voire des restaurants parisiens. Il est intéressant de constater l’option résolument novatrice du Jury alors qu’y siègent des Académiciens, puisque 1962 verra le sacre de Mon Faust de Paul Valéry avec Pierre Dux et Pierre Fresnay, dans la mise en scène de Pierre Franck à l’Œuvre; 1963 récompensera le mime Marcel Marceau pour son spectacle au Théâtre de la Renaissance, tandis qu’en 1964, c’est le décorateur Jacques Dupont, qui sera honoré pour son décor d' Un mois à la campagne de Tourgueniev, au Théâtre de l’Atelier, dans une mise en scène d’André Barsacq, avec la sublime Delphine Seyrig qui parvient à la notoriété. Pierre Dux et le sculpteur Paul Belmondo rejoignent le jury. En 1966, c’est dans la mise en scène de Jean-Marie-Serreau de La soif et la faim à la Comédie-Française qu’Eugène Ionesco, auteur s’il en est de l’absurde, reçoit à son tour le brigadier. En 1967, le jury salue une jeune équipe conduite par une jeune et brillante animatrice metteur en scène, Ariane Mnouchkine, qui créée l’évènement avec La Cuisine d’Arnold Wesker montée au Cirque Médrano. En 1968, tandis que beaucoup de choses se délitent dans la capitale, René Ehni est salué pour la création de sa pièce Que ferez-vous en Novembre ?

Le Prix du Brigadier qui récompense l’événement théâtral de la saison a conquis ses lettres de noblesse. Cependant, malgré les efforts du Conseil d’Administration, la gestion de la Bibliothèque s’avère de plus en plus difficile.

Les financements sont insuffisants et la rue Laffitte malgré toute l’ingéniosité de la fidèle Mademoiselle Ducoin, « ressemble plus à un bric à brac de bouquiniste qu’à une bibliothèque institutionnelle ».

rue Lafitte
La rue Lafitte
Collection A.R.T.

Conscient, à la fois de la richesse de ses collections et de l’insuffisance de ressources de l’A.R.T., lesquelles lui permettent à peine de payer le loyer de la rue Laffitte, le Conservateur de la Bibliothèque de l’Arsenal, se propose de faire supprimer la plus que modeste subvention qui lui est attribuée par l’Etat et et de récupérer l’ensemble de ses biens au profit de du département spectacle de la Bibliothèque Nationale.

Roger Lauran
Roger Lauran, (actuel vice-président) entre Paul Mathos et André Herbaux
Collection A.R.T.

Les héritiers des fondateurs, peu enclins à voir tomber en des mains d’archivistes les souvenirs vivants de l’art qu’ils servaient passionnément se tournent alors, à l’initiative de Jacques-Louis Antériou, de Serge Bouillon et de Roger Lauran, avec l’aide de Maitre Aujol avocat de l’association, vers la Ville de Paris à qui ils demandent hébergement, protection et possibilité de poursuivre leur quête d’une documentation qui témoigne de leur art et qu’ils s’efforcent, mieux que personne, au fil des ans, de faire vivre et d’enrichir.

Après un an de négociations menées sous l’autorité de Clovis Eyraud, la convention passée entre Jacques-Louis Antériou et le Préfet de Paris Marcel Diebolt est ratifiée.

L'A.R.T., en 1969, quitte son siège de la rue Lafitte devenu trop exigu.
La Ville de Paris lui garantit une totale indépendance et l'accueille, avec  la totalité de ses collections, au sein de la Bibliothèque historique.

hotel de lamoignon
L'Hotel de Lamoignon
(photo bhvp)

De 1969 à 1980

La transition entre l’appartement de la rue Laffitte et le magnifique hôtel d’Angoulême Lamoignon va marquer un temps de pause pour l’extériorisation de l’Association qui se manifestera essentiellement par la remise régulière du prix du Brigadier. Le nouvel aménagement des collections au sein de la Bibliothèque historique de la ville de Paris requiert du temps. La fidèle agent général, Mademoiselle Ducoin, prend assez vite possession du bureau mis à la disposition de l’association. Une organisation de casiers verts et de rayonnages en métal va permettre aux souvenirs divers et précieux de s’exposer aux visiteurs.

Le conservateur en chef, M. de Saint-Rémy définit le début du classement des collections qui vont être réparties dans plusieurs secteurs de la Bibliothèque :

- Tout ce qui est édité ( livres, publications, revues, programmes divers, au deuxième sous-sol,

- Les originaux conduites de mises en scène dramatiques et lyriques, photographies, dossiers de presse, autographes etc..au 3ème étage ;

- Les affiches au département réservé à cet effet au dessus de la salle des commissions.

Pour ce qui est des mises en scènes postérieures à 1946 qui demeurent sous le seul contrôle de l’A.R.T., une armoire grillagée leur est dévolue au 1er sous-sol. C’est encore le temps où les régisseurs ou assistants-metteurs en scène déposent les relevés de mise en scène et conduite du spectacle, à l’A.R.T. Mais cette coutume devient de plus en plus désuète et le Conseil d’Administration songe à un relevé de mise en scène audiovisuel.

Ces premières années à la Bibliothèque historique seront marquées sous le sceau des difficultés d’aménagement et des soucis de fonctionnement en raison de la modestie de notre financement, conservant le projet d’une théâtrothèque audiovisuelle renouvelant le relevé de mise en scène devenant de plus en plus obsolète. 

L’A.R.T. ne peut renouer avec sa tradition du Prix du Brigadier qu’en 1971, en saluant Jean Anouilh, auteur trois fois à l’affiche en cette saison théâtrale. C’est l’occasion d’une mini-exposition évoquant la carrière de ce grand auteur concoctée par Maire-Odile Gigou, Roger Lauran et Danielle Mathieu, ces derniers étant respectivement dans deux des théâtres affichant le récipiendaire qui reviendra chez lui, très heureux, par le métro, son brigadier à la main, à la surprise des voyageurs de son wagon. Ce sera la seule distinction acceptée par ce grand auteur.

Le rapprochement avec la municipalité fait un pas supplémentaire puisque c’est en présence du Président des Affaires culturelles et du Directeur des Beaux-Arts de la ville de Paris que Bernard Haller reçoit le 18 décembre 1972 le Prix du Brigadier pour son spectacle Et Alors ? au Théâtre de la Michodière. Bernard Haller sera désormais l’un des plus fidèles des remises successives de ce trophée.

Bernard Haller
Bernard Haller au Théâtre de la Michodière
(photo DR)

Monsieur de Saint-Rémy, Conservateur général en chef, accepte l’idée d’une visite des élèves régisseurs de l’ENSATT Ecole Nationale supérieure des arts et techniques du Théâtre, conduite par Marie-Odile Gigou, conservatrice, et Louis Le Coz, leur professeur et également secrétaire général.

Néanmoins son rapport moral pour l’année 1973 est teinté de mélancolie et d’inquiétude pour le métier confronté à la crise et à la fermeture de plusieurs théâtres.

Le 25 Octobre pourtant, le Baron Alexis de Rédé, Président d’honneur des Amis de la Bibliothèque de l’A.R.T reçoit les invités à la lueur des chandelles de l’Hôtel Lambert pour remettre le Brigadier à Rolf Liebermann, Directeur de l’Opéra de Paris, à l’occasion de la présentation exceptionnelle des Noces de Figaro dans la mise en scène de Giorgio Strehler.

1974: cette dernière année de la présidence de Jacques-Louis Antériou marque une période transitoire pour l’Association. Avant l’arrivée du matériel vidéo, obtenu grâce aux Ministère des Affaires culturelles, il fallut envisager la mise en place de la Théâtrothèque sur les plans, technique et administratif. Le Président Antériou confie à Serge Bouillon le soin de négocier avec les instances professionnelles l’autorisation de procéder à ces tournages. En premier lieu, la SACD, la SDRM et le Syndicat des Acteurs dont les accords interviennent en fin d’année. Il apparaît alors qu’un grand nombre d’autres organisations sont concernées et qu’il faut poursuivre les négociations.

Plusieurs essais techniques sont effectués au siège social puis au Théâtre La Bruyère, tentatives qui permettent de constater la multiplicité des mises au point nécessaires pour rendre opérationnel un matériel délicat, fort exigeant en réglages spécialisés, qui appelle chaque fois le concours de ses constructeurs. Le Conseil d’Administration nommera Louis Le Coz, alors Régisseur général du Théâtre Grammont et Secrétaire général de l’A.R.T. Directeur de la Théâtrothèque.

L’idée de la première Théâtrothèque est née. Il va falloir attendre deux ans pour qu’elle soit opérationnelle.

Serge Bouillon est élu en Décembre 1974, à la tête de l’association en même temps qu’un renouvellement total du Conseil. Mademoiselle Ducoin prend une retraite bien méritée et décide, malgré l’amitié qu’elle éprouve pour les membres de l’association, de disparaître et de couper les liens avec chacun d’eux. Un poste de télévision fait office de cadeau d’adieu. C’est Marie-Claire Laurent, ancienne collaboratrice de la Préfecture de Paris nouvellement retraitée, qui va la remplacer avec beaucoup de méticulosité et une grande gentillesse.

La Présidence de Serge Bouillon 1975-1983
Le Président va dynamiser la nouvelle façon d’effectuer le relevé de mise en scène par le tournage vidéo. Une seule caméra en plan fixe est exigée par les accords syndicaux.

La théâtrothèque sera opérationnelle dès 1975. Louis Le Coz et Danielle Mathieu se partageront les tournages de cette première année sur des cassettes VCR. Le 30 Mai 1975, Louis Le Coz recevra des mains de notre collègue Lucien Pascal les insignes de l’Ordre national du mérite dans la salle des commissions de la Bibliothèque historique.

Au printemps 1975, à l’invitation du Baron Alexis de Rédé, membre de l’association des amis de la Bibliothèque de l’A.R.T., le jury du Prix du Brigadier se réunit en l’Hôtel Lambert et décide d’attribuer le prix à Peter Brook qui vient d’investir l’ancien théâtre des Bouffes du Nord, oublié depuis des décennies, dans lequel il a monté un Timon d’Athènes surprenant. La remise de ce prix aura lieu dans ce théâtre dont les ruines de la salle et du plateau offrent leur cadre poétique à la cérémonie, en présence notamment de Pierre Dux, Jean-Louis Barrault, François Périer. Pour l’occasion l’A.R.T s’est associée à Dominique, ce passionné de théâtre, d'origine russe, qui avait institué un prix de mise en scène portant son nom, qui remet, à son tour, sa récompense à Peter Brook.

Le Conseil d’Administration confie alors la Direction de la Théâtrothèque à Danielle Mathieu secrétaire adjointe de l’association. Des caisses lourdes mais rationnelles ont été conçues et construites par Jacques Saland, secrétaire général assisté du Vice Président Robert Roussel. De manière terriblement artisanale, plusieurs tournages voient ainsi le jour. (Depuis 2007, l’A.R.T. a commencé un vaste programme de repiquage de ces cassettes dont les standards ont aujourd’hui disparus, notamment les premiers VCR Philips.)

Sachant que pour les fondateurs, les régisseurs étaient à la fois directeurs de plateau et metteurs en scène, Serge Bouillon estime que le recrutement au sein de l’A.R.T. ne peut se limiter aux seuls Régisseurs tels qu’ils se définissent aujourd’hui. Il entreprend alors une réforme des statuts, et nomme, pour ce faire une Commission où siègent notamment Roger Lauran, André Herbaut, Maurice Derville, Vice Président, et Danielle Mathieu. Après de longs mois de travail, les nouveaux statuts seront adoptés par une assemblée générale extraordinaire qui fera de l’A.R.T., L’Association de la Régie Théâtrale. Son recrutement est désormais ouvert aux différentes professionnels cadres artistiques, administratifs et techniques du spectacle. En 1976, c’est toujours au sein de la grande galerie de l’Hôtel Lambert que Marie Marquet recevra le Prix du Brigadier pour son récital poétique.

En 1977, Serge Bouillon est nommé Professeur de Régie Administration à l’ENSATT École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre. Il succède à Louis Le Coz qui prend sa retraite après avoir tourné notamment La Folle de Chaillot et La Farce de Maître Pathelin.

Maurice Derville, vice–Président, est nommé chevalier de la Légion d’honneur. Cette distinction lui est remise par Georges Thill, surnommé longtemps la voix du siècle, ce qui donne l’occasion de rencontrer au sein de la Bibliothèque historique de la ville de Paris, puis au cours d’un dîner amical, l’un des plus célèbres ténors du monde de la première moitié du XXème siècle.

L’A.R.T. participe activement à l’exposition Jean Cocteau organisée en Janvier 1977 à l’occasion de la première reprise depuis longtemps de la pièce Les Parents Terribles dans la mise en scène de Jean Marais qui, cette fois-ci, non seulement en assure la mise en scène, mais incarne le rôle du père, aux côtés de Madeleine Robinson, Lila Kédrova, Caroline Sihol et François Duval dans des décors de Pace.

L’A.R.T. peut aussi se réjouir qu’à la suite des démarches entreprises auprès du Ministère de l’Éducation, et à la collaboration de son Président à la commission d’élaboration des programmes d’étude, le Diplôme de Régisseur-Administrateur délivre par l’École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT) sera désormais un diplôme d’etat correspondant à un baccalauréat technique plus 2 unités de valeur de Licence.

Parallèlement le classement se poursuit et l’accent est mis, notamment dès 1977, sur un répertoire des mises en scène lyriques. Un ouvrage en témoignera signé par Marie Odile Gigou et Robert Cohen. Ce dernier, chercheur canadien a très vite été conquis par les trésors que recèle le fonds de l’A.R.T. Un tiré à part fera l’objet en 1978 d’une publication dans la revue Musicologie. En effet, de 1830 à 1920 Paris était l’une des capitales de la création lyrique et nombre des fondateurs de l’association dirigeaient les plateaux des plus grandes salles lyriques, l’Opéra et l’Opéra comique, Gaîté Lyrique, Châtelet etc.

revue de musicologie
(photo DR)

De 1980 à 1990

Un premier classement des programmes est effectué qui sera achevé en 1980. La BHVP peut mettre à la disposition de ses lecteurs une première série de huit mille livres apportés par l’A.R.T. et qui manquaient à ses collections. Le travail de classement et d’identification, lent et méticuleux, avance petit à petit. Le Conseil d’Administration autorise Madame Carot à plonger dans les archives administratives de l’association pour rédiger une thèse qu’elle soutiendra à la Sorbone.

Grâce à Olivier Passelecq. Directeur du Cabinet de Pierre Bas, adjoint au Maire de Paris chargé de la culture, ce dernier accepte de remettre au Théâtre Marigny le prix du Brigadier à Jean Le Poulain pour sa performance dans Le Faiseur d’après Honoré de Balzac.

Jean Le Poulain
Jean Le Poulain
(Photo art/dmb)

Le jury du Prix est restructuré et accueille, en 1980, parmi les Régisseurs d’honneur déjà nommés et les Amis de la Bibliothèque (le Baron Alexis de Rédé, La Baronne Ignace, Madame Dromigny et Madame Betty Thinet ) Jean-Claude Brialy, Jacques Crépineau et Jean-Laurent Cochet. Le prix sera décerné à Jeanne Moreau et remis à l’Hôtel de Ville par Monsieur Pierre Bas adjoint au maire chargé de la culture. Ce rapprochement avec la Ville s’accompagne d’une augmentation de notre subvention qui compensera celle, modeste, que le Ministère de la Culture supprimera en 1981.

Jeanne Moreau
Pierre Bas et Jeanne Moreau
(Photo BHVP/Gérard Leyris)

Le jury du Prix du Brigadier s’enrichit de trois nouveaux membres d’honneur : Loleh Bellon, comédienne et auteur, Fred Kiriloff, réalisateur sonore et Olivier Passelecq, Directeur du Cabinet de Pierre Bas, adjoint au Maire de Paris, qui au sein d’une assemblée prestigieuse, remet, au nom de l’A.R.T. le Prix du Brigadier à Roman Polanski pour son spectacle Amadeus dont il signe la mise en scène et incarne le rôle titre aux côtés d’un François Périer magnifique dans le rôle ambigu de Salieri.

Roman Polanski
Serge Bouillon, Pierre Bas et Roman Polanski
(Photo BHVP/Gérard Leyris)

La théâtrothèque progresse lentement, faute de moyens. Les aléas techniques nuisent à certains tournages qui ne peuvent aboutir. Néanmoins, au cours de ces premières années d’existence, la liste des enregistrements s’enrichit d’une trentaine de titres, certains mémorables dont aucune trace ne subsiste ailleurs : Equus de Peter Shaeffer, création en France avec François Périer – L’Atelier de Jean-Claude Grumberg ( création ) – Comme il vous plaira, mise en scène de Benno Besson – L’Aigle à deux têtes à l’Athénée dans les décors et costumes d’Yves Saint-Laurent – Le Tube de Françoise Dorin avec François Périer et Denise Grey – Le Péril Bleu de Victor Lanoux avec Odette Laure – Les Parents Terribles de Jean Cocteau, mise en scène de Jean Marais…

Le Président obtient qu’une exposition mettant en évidence les trésors de l’association soit présentée à la Bibliothèque historique. Hélène Verlet, Conservateur général en confie l’organisation à Marie-Odile Gigou. Ce sera Avant les trois coups  en 1982 : Première manifestation d’un fonds exceptionnel, celui collecté depuis quatre-vingts ans par l’association de la Régie Théâtrale.

"Avant les trois coups"

Au début de la saison 1982, à la Bibliothèque historique de la ville de Paris, Françoise de Panafieu remettra le Brigadier à Raymond Gérôme pour sa prestation dans L’Extravagant Mister Wilde au Théâtre de l’Œuvre, dans le cadre d’une exposition éphémère organisée pour l’occasion qui confirme aux invités la richesse des collections et, plus important encore, stimule les donateurs.

Élu à la Présidence du Syndicat des Administrateurs en 1983, Serge Bouillon, très occupé par sa direction du Centre de Formation Professionnelle des Techniciens du Spectacle où il révolutionne l’enseignement de la régie théâtrale avec de nouveaux cursus qui seront copiés dans la France entière, chargé de surcroît, de la Direction administrative de la Compagnie Jean-Laurent Cochet au Théâtre Hébertot, et, depuis 1976, Président d’audience de la section encadrement du Conseil de Prud’hommes de Paris, démissionne de la présidence de l’Association. L’Assemblée générale réunie au début de l’été 1983 salue le travail accompli et le nomme Président d’Honneur. C’est Danielle Mathieu, qui partage sa vie depuis 1969, qui est élue Présidente de l’A.R.T., à l’unanimité.

La Présidence de Danielle Mathieu
Dès 1983, Danielle Mathieu va poursuivre l’action de Serge Bouillon dans le rapprochement avec la Ville de Paris, ce qui va faciliter l’expansion de l’activité de l’association. Grâce à Danielle Chutaux, auteur, metteur en scène et ex-assistante de Raymond Rouleau, devenue Trésorière générale et à Jean-Pierre Granet, comédien, élu secrétaire général adjoint, l’A.R.T. fait la connaissance de Fabienne Barbey, comédienne et metteur en scène, laquelle fait connaître à l’association Olivier Morel - fils du comédien Jacques Morel - qui vient de fonder une société d’enregistrement audiovisuel: L’Envol.

Le Conseil d’Administration déplore que l’exiguïté de sa trésorerie lui interdise le renouvellement incessant du matériel de prise de vue qu’exige pourtant l’évolution accélérée de la technologie et l’amélioration de la qualité des enregistrements. Il décide en conséquence, de charger l’Envol de la captation des spectacles, un contrat spécifique lui garantissant la propriété exclusive des enregistrements et la modicité des services. C’est le commencement d’une collaboration sans faille. La Direction de la Théâtrothèque est confiée à Fabienne Barbey chargée, après avis du Conseil, de négocier auprès du théâtre concerné les conditions du tournage du spectacle choisi. Cette année 1983 voit donc 14 tournages effectués, sachant que toutes les garanties nécessaires pour que ces enregistrements ne puissent faire l’objet de détournement de leur mission première, à savoir : la conservation d’une mise en scène et le témoignage de la représentation d’un spectacle vivant. Fin 1983, la ville de Paris charge Jean-Pierre Granet, de recenser les lieux et salles de spectacle fonctionnant ou susceptibles de fonctionner dans la capitale.

Dès 1984, Françoise de Panafieu, nouvel adjoint au Maire de Paris chargée de la culture, confirme son attachement à l’association et remet à l’Hôtel de Ville en présence de Madame Bernadette Chirac le Prix du Brigadier à Jean-Laurent Cochet pour saluer la saison d’alternance audacieuse qu’il a entreprise à Hébertot, avec Serge Bouillon en qualité d’administrateur général.

La compagnie Jean-Laurent Cochet à la BHVP
La compagnie Jean-Laurent Cochet dans la salle de lecture de la BHVP
(photos dmb/art)

Grâce aux documents archivés par l’A.R.T., Danielle Mathieu réalise avec les Éditions Fischer les 23 programmes de la première année d’exploitation en alternance. Serge Bouillon fait don à l’association d’une très importante collection d’affiches petits et grands formats datant de la direction de Jacques Hébertot 1940-1970.

En 1985, le jury du Prix du Brigadier décerne sa récompense à Serge Lama (partagée avec Jacques Rosny, Hubert Monloup et Yves Gilbert) pour Napoléon. Le Maire de Paris, Jacques Chirac remet ce prix au nom de l’association dans le salon des Arcades à l’Hôtel de ville. De nombreux dons vont parvenir à l’association et Danielle Mathieu - consciente du trop peu de reconnaissance affichée pour les décorateurs scénographes - entreprend un long combat pour les mettre en évidence.

Serge Lama
Remise du Prix du Brigadier à l’Hôtel de ville de Paris à Serge Lama
(Photo BHVP/Gérard Leyris)

1986

Le catalogue des mises en scène lyriques de Marie-Odile Gigou et Robert Cohen de la Bibliothèque de Washington est enfin publié à New-York.

Grâce à l’intervention amicale de Olivier Passelecq, et à l’aimable invitation de Monsieur Michel Junot, Médiateur de Paris, le déjeuner de délibération du jury du Prix du Brigadier se déroule à la Maison de l’Europe. C’est cette année là que, succédant à Jean-Jacques Gauthier, l’Académicien Jean Dutourd. Cette amicale hospitalité se poursuivra plusieurs années. Le Prix est remis à Laurent Terzieff à l’occasion de son spectacle Témoignage sur Balybeg, à l’Hôtel de Ville par Françoise de Panafieu, adjointe au Maire de Paris, chargée de la culture et en présence de Madame Bernadette Chirac. C’est l’occasion, pour Laurent Terzieff d’une allocution, véritable morceau d’anthologie sur le théâtre anglosaxon contemporain.

L’A.R.T. participe à une importante exposition au Centre Pompidou Plein Feux sur le spectacle avec Yves Valente et, en fin d’année, à la demande de Jean-Jacques Aillagon, organise une exposition au Théâtre du Ranelagh autour du stage conduit par l’étoile de la danse Patrick Dupond qui rend hommage à quelques grandes personnalités, Sarah Bernhardt, Joséphine Baker, Maurice Chevalier, Pierre Fresnay, Gérard Philipe, Louis Jouvet.

1987

Une date importante. Récemment nommé à la tête de la BHVP, Jean Dérens qui doit faire une nouvelle présentation de l’exposition Petites scènes, Grand Théâtre inaugurée dans les immenses locaux de la Mairie du Vème, demande à l’A.R.T. de participer à une nouvelle présentation dans l’espace réduit de l’ancienne salle d’exposition de l’Hôtel Lamoignon. Cette compression nécessaire impose l’idée de reconstituer des maquettes en volume. C’est l’entrée dans l’équipe de Vincent Parot, de Yves Valente, d’Olivier Besson, toute une jeune génération active, qui va, dans les locaux du CFPTS, sous le contrôle des créateurs, reconstituer ou restaurer quelque 26 maquettes en volume. Chaque maquette se doit d’illustrer une œuvre d’un auteur révélé au cours de la période 1944-1960.

>"Petites scènes, Grands théâtres"
Vincent Parot, Yves Valente, Danielle Mathieu-Bouillon et Geneviève Latour
dans les locaux du CFPTS

Benoit Joëssel
Benoit Joëssel
(photo dmb/Collections A.R.T.)

C’est aussi l’arrivé, dans l’association, de Geneviève Latour et le début d’une grande et fructueuse collaboration. L’A.R.T. demande à la ville de porter sa subvention à 100.000 F, mais n’obtient pas la totalité de cette somme, et poursuit son chemin jonché de difficultés de trésorerie.

"Petites scènes, Grand théâtre"

Le remarquable ouvrage de Geneviève Latour, édité pour l’exposition à la Mairie du Vème arrondissement est augmenté d’un fascicule évoquant quelques nouvelles oeuvres.

C’est le début d’une médiatisation importante des travaux de l’association tant dans la presse écrite qu’à la radio. De plus en plus de documents sont confiés pour des expositions en région ou en europe. De plus en plus sont également reproduits dans des ouvrages spécifiques.

"Théâtre de création 1944-1960"
Collection A.R.T.

L’exposition à laquelle l’association participe très activement a lieu en 1987. Son impact sur le public est évident. Le conseil d’Administration note le succès des maquettes en volume et encourage Danielle Mathieu dans son désir d’élargir cette collection. Dès lors, chaque fois qu’une occasion se présente, dans la mesure où il s’agit de rendre hommage à des œuvres créées au cours de ce XXème siècle, une reconstitution est engagée. Le rayonnement de l’A.R.T. s’accentue. Sa participation à de nombreuses expositions extérieures ces années là en témoigne. Elles vont s’enchaîner et recueillir de plus en plus d’adhésion. L’afflux des dons ne cessera pas.

Cette activité est aussi le prétexte pour Marie-Odile Gigou et pour Danielle Mathieu d’archiver les photographies des documents qui ont fait l’objet de ces manifestations. Pour exemple, le dernier reportage de la Gaîté Lyrique et la récupération de quelques archives concernant Silvia Monfort.

Toutes ces années, le découpage de la presse, un temps interrompu par la BN est repris religieusement par l’A.R.T.. Un nouvel agent général est engagé depuis 1987, il a participé aux reconstitutions des maquettes pour l’exposition. C’est Olivier Besson qui restera à ce poste où il fera un remarquable travail de classement des archives administratives de l’association et donnera des documents concernant le metteur en scène Daniel Mesguisch dont il a été assistant.

Jacques Chirac, Maire de Paris et Premier Ministre remet le prix du Brigadier à Jean-Paul Belmondo lors d’une fête particulièrement réussie à l’Hôtel de Ville de Paris après que Serge Bouillon et à Danielle Mathieu aient reçu de ses mains la grande médaille de la Ville de Paris. Consciente du travail entrepris, la Mairie de Paris porte la subvention à 140.000F, elle aura doublé en trois ans.

Jean-Paul Belmondo
Serge Bouillon, Danielle Mathieu-Bouillon, Jean-Paul Belmondo et Jacques Chirac
(photo BHVP/Gérard Leyris)

1988

Tandis que la Revue Acteurs créée par Pierre Laville consacre un éditorial à l’A.R.T., Jacques Chirac remet le Prix du Brigadier à Claude Winter pour La Mort d’un Commis voyageur avec François Périer en présence notamment de Antoine Vitez Administrateur général de la Comédie française. Les medias se font l’écho de cet événement. Les dons affluent de plus en plus et, grâce au matériel vidéo prêté par le CFPTS de Serge Bouillon, l’A.R.T. peut enregistrer quelques faits marquants, comme un reportage sur Jean-Denis Malclès ou le 30ème anniversaire de la direction Delmas-Bierry au Théâtre de Poche, Stéphanie Latour se chargeant du tournage, tandis que Fabienne Barbey enrichit la théâtrothèque de 12 nouvelles captations.

L’association peut s’enorgueillir d’avoir participé plus ou moins activement à 8 expositions diverses dont une consacrée aux trente ans de la direction Delmas-Bierry au Théâtre de Poche-Montparnasse.

1989

Année du bicentenaire de la révolution française, des maquettes reconstituées à l’occasion d’expositions diverses  : Le décor de Jean-Denis Malclès pour Pauvre Bitos de Jean Anouilh et celui de la création de Dialogues des Carmélites signé Raymond Faure.

"Pauvre Bitos"
Maquette du décor de Jean-Denis Malclès pour Pauvre Bitos de Jean Anouilh
Reconstituée par Vincent Parot
(photo Vincent Parot/Collections A.R.T.)

Deux autres maquettes architecturales sont reconstituées par Vincent Parot pour les célèbres cabarets le Tabou et la Rose Rouge qui seront présentées lors de l’exposition de Saint-Germain des Prés au Forum des Halles. Au total, malgré le peu de trésorerie dont nous disposons, six nouvelles maquettes s’ajoutent aux collections.

Maquette du Tabou
Maquette du Tabou
(photo Vincent Parot/Collections A.R.T.)

Parmi les dons significatifs, il convient de citer celui de Jean-Claude Houdinière, Directeur de Théâtre Actuel, concernant le costume de Louis Jouvet dans Ondine ainsi que le chapeau de Marguerite Moréno dans La Folle de Chaillot, ces deux objets étant des créations de Christian Bérard.

Le Maire de Paris lance, fin 1989, le projet d’une vaste opération pour la promotion du Théâtre et en nomme Danielle Mathieu commissaire général. Ce sera Paris sur scène: Prenez une place, venez à deux, qu’elle va concevoir et diriger de 1990 à 1995. Ce contact de six années avec tous les théâtres de Paris, tous secteurs confondus, va marquer un large développement de l’enrichissement des collections.

Jean-Denis Malclès et Vincent Parot devant la maquette d' "Ardèle ou la margueritte"
Jean-Denis Malclès et Vincent Parot devant la maquette d'Ardèle ou la margueritte
(photo DMB/A.R.T.)

1990

C'est l’année de la grande exposition consacrée à Jean-Denis Malclès, occasion d’une monographie conçue sous la forme d’un entretien conduit par l’auteur Michel Lengliney et iconographié par Geneviève Latour. L’exposition qui remporte un grand succès à la bibliothèque historique sera reprise grâce aux excellentes relations que l’association entretient avec Paul et Melly Puaux, à la Maison Jean Vilar d’Avignon, en avril mai 1990. Neuf relevés de mises en scène sur support audiovisuel s’ajoutent cette année là à notre collection.

De 1991 à 2013

Parmi les points communs de cette décennie, il est bon de noter l’affluence toujours plus intense des chercheurs, la participation de notre bibliothèque à l’édition d’ouvrages de plus en plus nombreux ainsi qu’à des documentaires télévisés.

Il convient de citer pour mémoire que 1990 avait vu la préparation d’une exposition, celle consacrée aux Théâtres de Paris à la Grande Halle Saint-Pierre avec l’aide de Béatrice de Andia, première version de la grande exposition itinérante prévue pour 1991.

1991

Catherine Baron, qui est aussi l’assistante de Danielle Mathieu-Bouillon pour l’opération Paris sur scène, remplace Olivier Besson au poste d’agent général. Cette année, notamment, l’A.R.T. participe à la grande exposition sur les théâtres de Paris qui sera itinérante et éclairée par un ouvrage de la Délégation artistique de la Ville de Paris sous la houlette de Béatrice de Andia, rédigé par Geneviève Latour et Florence Claval.

Les Théâtres de Paris

Reprise dans quatre mairies parisiennes pour fêter le deuxième centenaire de la suppression du privilège royal le 13 janvier 1791, elle connaît un vif succès. Pour l’essentiel, les œuvres présentées proviennent des collections de l’ART. et de prêteurs privés professionnels. Béatrice de Andia fait don à l’A.R.T. des agrandissements photos ayant servi aux différentes présentations. La notoriété de l’association est en marche. En dépit des nombreuses dépenses occasionnées par cet énorme travail, Fabienne Barbey réussit 11 nouveaux tournages pour la Théâtrothèque et l’exposition hommage à la comédienne Gaby Silvia est reprise, avec l’aide de l’association, au Théâtre des 50 devenu, depuis, Théâtre de la comédie Bastille.

Dans la perspective d’une exposition qui lui sera consacrée, l’ART produit un film sur Jacques Noël, conçu par Danielle Mathieu et réalisé par Xavier de Cassan avec la participation de nombreuses personnalités comme le Mime Marceau, Eugène Ionesco, Jacques Mauclair.

Le jury du Brigadier se réunit à la Maison de l’Europe grâce à Michel Junot. Le jury s’est enrichi d’Armelle Héliot, journaliste au Figaro et de Jean-Claude Houdinière, Directeur du Cado d’Orléans et de Théâtre Actuel. C’est Francis Huster qui reçoit le prix à l’hôtel de ville des mains de Jacques Chirac, pour son spectacle La Peste d’après Albert Camus créé que la scène du Théâtre de la Porte Saint-Martin.

1992

11 nouveaux spectacles sont enregistrés pour la théâtrothèque et l’on recense de nombreux dons, provenant notamment de Françoise de Panafieu et Nelly Tardivier, un don très important de Francis Charles Directeur technique du TEP et du Théâtre de la Colline. Don important et émouvant de Marcelle Tassencourt, avant son départ du Théâtre Montansier à Versailles dont elle assurait le direction depuis de nombreuses années.

En sa qualité de Commissaire général de l’opération Paris sur scène, Danielle Mathieu-Bouillon participe pour la première fois au salon du livre au Grand-Palais, lequel lui confie le 1er étage consacré au théâtre avec l’aide du fonds de soutien.

Danielle Mathieu-Bouillon et Jack Lang au Salon du Livre
Stand de Paris sur scène Danielle Mathieu avec Jack Lang,
au second plan Serge Bouillon et Catherine Baron

( photo BHVP/Gérard Leyris)

L’A.R.T. créé une animation remarquée avec l’exposition de nombreuses maquettes et notamment la présentation du film consacré à Jacques Noël, en présence de ce dernier ainsi que d’autres amis décorateurs, André Acquart, Jean-Denis Malclès. Daniel Louradour, autour d’un colloque organisé sur le décor de théâtre.

L’A.R.T. participe à la fête organisée dans le grand studio du CFPTS construit à l’initiative de Serge Bouillon et, avec l’aide des intervenants du centre, prépare une grande exposition d’affiches des collections de l’A.R.T., à l’occasion de la remise à ce dernier des insignes de Chevalier dans l’Ordre national du Mérite. Une partie des conservateurs et des membres de l’association créent une chorale éphémère, tandis que notre collègue, le scénographe Yves Valente présente un numéro de magicien particulièrement apprécié.
C’est aussi l’occasion d’une photo réunissant les décorateurs autour du nouveau promu.

Serge Bouillon
Au premier plan, C. Legay, J.-D. Malclès, P. Soubrier, A. Acquart, S. Bouillon, D. Louradour, J. Noël et C. Jouen,
au second, Y. Valente, V. Parot, J. Dérens et J. Marillier

(photo Gérard Leyris/BHVP)

La restauration de maquettes originales de Jacques Noël est entreprise dans le cadre de la préparation de l’exposition : Madame de, Le jardin aux betteraves, Le bain de vapeur, Cet animal étrange, Le chat noir.
L’exposition primitivement fixée fin 1992 aura lieu début 1993. 

Le prix du Brigadier est décerné à Jacques Mauclair avec un Brigadier d’honneur à Robert Hirsch remis au Théâtre Marigny par Jacques Chirac.

Parmi les dons importants de l’année, plus de 150 programmes, don des éditions Fischer, don très important de Francis Charles et Jean-Claude Pigaut concernant le TEP et le Théâtre National de la Colline, ainsi qu’un don concernant Marcelle Tassencourt au Théâtre Montansier et celui de Danielle Mathieu et Serge Bouillon avec plus de 100 photos de scène, des dessins originaux de Jacques Noël plus tout le matériel de Paris sur scène

Plusieurs expositions, dans le cadre de l’opération Paris sur scène sont organisées dans différents théâtres, Théâtre de l’Œuvre, Théâtre Saint-Georges, Théâtre de la Madeleine.

1993

Parmi les dons important de l’année il est bon de citer celui du fonds Maurice Jacquemont, celui de 350 ouvrages provenant de la bibliothèque des Cordeliers, celui de Jacques Mauclair avec notamment deux maquettes originales de Jacques Noël en volume.
Pour la théâtrothèque 11 nouveaux tournages.

Même si les recherches se poursuivent, l’essentiel est la préparation de l’exposition, du livre et du film consacrés à Jacques Noël. Il convient de rendre hommage à Serge Bouillon sans l’apport duquel tout le montage technique qui fut largement assumé par le Centre de Formation Professionnelle des Techniciens du Spectacle, l’exposition n’aurait eut un pareil lustre puisqu’elle fut entièrement scénographiée selon les rêves et les maquettes de Jacques Noël.

Exposition Jacques NoËl

Catherine Baron, appelé à d’autres fonctions, démissionne de son poste d’Agent général et est remplacée un temps par Valérie Dervieu, qui ne pouvant, pour de raisons professionnelles poursuivre, laisse la place un temps à Valérie Gilmas jusqu’en 1995.
Une grande synergie s’opère. Danielle Mathieu fait entrer Roger Jouan, décorateur qui va s’intéresser et participer à l’organisation des expositions et auquel Jean Dérens, Conservateur général demandera de réaliser désormais les présentations de plusieurs des expositions organisées à la Bibliothèque
L’A.R.T. participe en outre à six autres expositions durant cette année.

Le jury du Prix du Brigadier s’est réuni à l’invitation de Monsieur Michel Junot Président de la Maison de l’Europe et a élu Jorge Lavelli. Le prix lui a été remis sur la scène du Théâtre Marigny le 28 avril 1993 par Monsieur Jacques Chirac. Cette remise est précédée de la conférence de presse de l’opération Paris sur scène qui remporte de plus en plus de succès, sur la scène du théâtre Marigny- salle Popesco.

>Conférence de presse, "Paris sur scène", Jean-Jacques Bricaire, Françooise de Panafieu, Jacques Chirac et Danielle Mathieu
Conférence de presse de Paris sur scène
de gauche à droite, Jean-Jacques Bricaire Directeur du Théâtre Marigny, Françoise de Panafieu, Jacques Chirac
et Danielle Mathieu, commissaire général

( Photo BHVP/Gérard Leyris)

1994

Dons très importants de décorateurs. La veuve de Bernard Daydée donne plus d’une vingtaine de maquettes en volumes, difficiles à identifier et pour la plupart avec un gros travail de restauration. Agostino Pace donne 99 maquettes planes. Don important également de Vladimir et Brigitte Brauner, photos, affiches et objets de l’époque du TNP de Jean Vilar et de la Compagnie Renaud-Barrault à Marigny.
Don important de Melly et Paul Puaux de la Maison Jean Vilar avec notamment la collection complète des cahiers Jean Vilar.

11 tournages de la théâtrothèque.

Jean-Jacques Aillagon, Directeur des Affaires Culturelles de la Ville de Paris, sollicité par Guy Drut, maire de Coulommiers, demande l'aide de Danielle Mathieu pour organiser la célébration du 90ème anniversaire du théâtre de cette ville. Elle reçoit, en même temps que Francis Huster venu inaugurer l’exposition avec elle, la médaille d’honneur de la Ville. C’est aussi l’occasion d’un reportage photographique sur le théâtre de Coulommiers et sa machinerie.

Théâtre de Coulommiers

L’A.R.T. participe également à six autres expositions dont une à la Maison Jean Vilar d’Avignon et prépare la future exposition Le Théâtre et la IVème république qui sera illustrée par un ouvrage de Geneviève Latour dont l’A.R.T. prendra en charge les droits photographiques. La reconstitution préventive de quelques décors importants de la période est mise en chantier avec Vincent Parot et Philippe André pour notamment La chatte sur un toit brûlant de Tennessee Williams, mise en scène et décor de Peter Brook, Sud, Sur la Terre comme au Ciel.
L’exposition de Jacques Noël a été l’occasion d’un don très important de ce dernier notamment en ce qui concernait ses maquettes en volume dont certaines ont aussi été restaurées au cours de l’année 1994

Le jury du prix du Brigadier s’est réuni à l’invitation fidèle de Michel Junot Président de la Maison de l’Europe et a élu Raymond Devos. Le prix a été remis le 26 septembre 1994 à l’Hôtel de Ville par Jacques Chirac, en présence d’une assistance nombreuse et rieuse et du Ministre de la Culture, Jacques Toubon.

1995

C’est l’année où Georges Herbert quitte le Théâtre de l' Œuvre et fait don de ses archives sur ce théâtre ainsi que sur celles des Galas Karsenty-Herbert. Le don est énorme, 110 cartons, de photos (plus de 15000) textes, affiches, manuscrits, relevés de mise en scène, maquettes planes, dossiers anciens sur la maison de l’Œsuvre. Parmi les dons importants venant s’ajouter aux dons réguliers des membres du conseil d’administration, citons celui de Jean V. Velter avec plus de 300 programmes, celui de Francis Charles nourri d’importants documents sur le Théâtre National de la Colline ainsi que les archives de Monique Gérard et Marie-Hélène Brian, toutes deux attachées de presse.
En raison des frais importants engagés pour présenter l’exposition Le Théâtre et la IVème République, la Théâtrothèque ne s’est enrichie que de 4 nouveaux enregistrements.

Outre les neuf expositions auxquelles l’association a participé, c’est un nouveau volet du XXème siècle qui retient une grande part de notre attention puisque l’A.R.T. finance les droits photographique de l’ouvrage volumineux signé Geneviève Latour ainsi que les droits d’exposition, tout en poursuivant la reconstitution de maquettes en volume débutée l’année précédente avec les maquettes de quatre décors : Les Justes d’Albert Camus, décor de Bernard Daydé, à Hébertot, La mouche bleue de Marcel Aymé, décor de Wakhévitch, En attendant Godot de Samuel Beckett, mise en scène de Roger Blin au Théâtre de Babylone, La Folle de Chaillot de Jean Giraudoux, décor de Christian Bérard.

Théâtre, reflet de la IVème république de Geneviève Latour

Ce livre obtient le Prix de la Critique Dramatique en 1995.

1996

Cette année est riche encore dans l’avancée de l’informatisation des fichiers. Les photos provenant du don Brauner ont été répertoriées par Valérie Gilmas alors agent général, laquelle a été remplacée par Valérie Dervieu dont on salue le retour et qui s’est plongée sur le fichier des tournées Georges Herbert, dont nous commençons à trier la donation.

À cet égard, l’institution d’une journée hebdomadaire est mise en place où les membres actifs redeviennent réellement opératifs, notamment dans le tri des quelque 20.000 photos du fonds Georges Herbert. En référence à l’histoire de l’Œuvre, nous instituons les Mardis de l’A.R.T. Les recherches, tant universitaires que demandes pour publications d’ouvrages, ne cessent d’augmenter.
Le découpage de la presse se poursuit.

Dons : Parmi les multiples dons qui rejoignent avec constance les collections de l’A.R.T. qui en fait don à la Bibliothèque historique, on peut citer :
- Don très important de Serge Bouillon avec ses archives du CFPTS
- Don de George Richar de la maquette en volume de Zazie dans le métro
- Don de Bernard Jaunay de la maquette d’Othello au Festival d’Avignon et celle de l’Avare
- Don de Francis Charles avec documents du Théâtre de la Colline
- 50 photos originales récupérées de l’exposition des Cabarets
Dons réguliers de Roger Lauran, Danielle Mathieu-Bouillon, Simone Chobillon

Expositions : Parmi les multiples expositions on peut citer la participation de l’ART à :
- Molière Musée Lambinet de Versailles
- André Acquart Théâtre des Deux Rives à Rouen
- La lumière chez Ionesco Lycée Maximilien Fox
- Les 50 ans de la Cantatrice chauve à la Mairie du Vème
- Exposition Beckett à la Bibliothèque municipale de Strasbourg
- Exposition éphémère pour le départ de Serge Bouillon du CFPTS fin décembre puisqu’il prend sa retraite à 70 ans.

Le Cabaret-Théâtre à la Bibliothèque historique de la ville de Paris, avec la publication d’un ouvrage référence de Geneviève Latour.

les cabarets-théâtre de Geneviève Latour

L' A.R.T. demande pour cette exposition à Vincent Parot de reconstituer le cabaret de l’Écluse grâce à des documents historiques.

Conférence d’André Levasseur au Musée Galliéra : Dans le cadre de cette conférence, le décorateur a conté, avec la participation de Jacqueline Cartier et les projections de Danielle Mathieu-Bouillon, son parcours professionnel, depuis son entrée comme modéliste chez Christian Dior, jusqu’à sa carrière internationale en matière de spectacle. Ce fut l’occasion pour Marie-Odile Gigou d’avoir accès à ses archives et de faire quelque 300 diapositives et à Danielle Mathieu-Bouillon d’établir la reproduction de plus de 150 documents en récupérant des originaux auprès de son ami auquel elle aimerait consacrer une exposition. Valérie Dervieu quant à elle, grâce à des documents confiés par André Levasseur, a pu établir son récapitulatif de carrière.

Les conservatrices ayant suivi une formation informatique, le travail a pu progresser dans une technologie plus adaptée à notre époque.

Théâtrothèque : Fabienne a pu engranger dix nouveaux titres :
- Le Baiser de la Femme araignée d’Oscar Sisto
- Les Chiens de conserve au Théâtre 13
- L’Argent du Beurre de Louis-Charles Sirjacq au Poche-Montparnasse
- Colombe de Jean Anouilh à la Comédie des Champs-Élysées
- L’Affrontement de Bill Davis au Fontaine
- Le Premier d’Horowitz au La Bruyère
- L’Exposition Cabarets Théâtres
- La Demoiselle de la Poste d’Ewa Pokas au Studio de la Comédie-Française
- Le Mal de Mère de Pierre-Olivier Scotto au Théâtre de la Madeleine
- Soirée Hommage à Serge Bouillon qui quitte ses fonctions au CFPTS et prend une retraite bien méritée à 70 ans.

À Pâques, la Présidente, Danielle Mathieu-Bouillon, a été promue, selon la volonté personnelle du Président de la République, Chevalier de la Légion d’Honneur.

1997

Le travail commun des membres de l’A.R.T. bénéficiant notamment du travail scientifique d’Annick Caubert, a porté ses fruits relativement au classement et à l’identification des photos en provenance du fonds Georges Herbert. 840 dossiers portraits ont été ouverts ainsi que 730 dossiers photos de scène. Leur intégration en est à la lettre M

Les affiches : Leur arrivée est constante puisque quelque 250 nouvelles ont été répertoriées cette année.
Une politique nouvelle d’entoilage des affiches anciennes de cirque et de variétés (entre 1880 et 1910) est entreprise.

L’augmentation des fichiers historiques des théâtres de Paris commencés après le livre de Geneviève Latour de 1991, se poursuit avec l’aide du mémo des Molières, en privilégiant les théâtres privés de Paris, lesquels, à l’initiative de leur Président Jérôme Hullot et du Délégué général Luc de Sédano, décident d’octroyer une subvention annuelle à l’ART, conscients de son travail sur la mémoire de ses lieux qui ne disposent pas des fonds du secteur public pour la collationner et la célébrer.

Parmi les dons citons :
- Plusieurs cartons non inventoriés de Serge Bouillon après son départ du CFPTS
- Don Simone Chobillon, petits formats, photos anciennes affiches
- Don Georges Richar, la partie théâtrale de ses documents
- Programmes affiches coupures de presse récentes et anciennes de Roger Lauran
- Laurence Pascalis, programmes et livres divers sur le théâtre
- 27 programmes de la saison 96/97 des publications Willy Fischer
- Don de Bernard Richebé de deux grandes photos couleurs la famille du théâtre et la famille du cinéma

Théatrothèque : Fabienne Barbey a procédé avec l’Envol à 5 enregistrements. L’arrivée trop tardive de la subvention ne nous a pas permis d’en faire plus.

Émissions télévisées : Notre collègue et ami, le réalisateur André Delacroix, a pu convaincre José Artur de nous consacrer un sujet entier notamment lors de l’exposition organisée amicalement par l’A.R.T. au Théâtre Antoine pour ses cent ans.
Par ailleurs, citons l’émission en hommage à Silvia Monfort à laquelle Danielle Mathieu-Bouillon qui avait été son assistante, a participé.

Les Expositions :
Aquarelles photographiques de Bernard Richebé :
Bibliothèque historique Avril-Mai 1997
Théâtre du Rond-Point Novembre et Décembre 1997

Bernard Richebé

La gageure était de présenter 50 portraits d’acteurs célèbres, actuellement à l’affiche, quelques minutes avant leur entrée en scène à l’instant où le comédien devient le personnage - voir donateurs/Bernard Richebé
Citons parmi les artistes photographiés : Pierre Arditi, Anne Brochet, Nicole Calfan, Patrick Chesnay, Jean-Laurent Cochet, Jean-Pierre Darroussin, Jacques Dufilho, Anny Dupérey, Bernard Giraudeau, Claude Giraud, Robert Hirsch, Francis Huster, Catherine Jacob, Danièle Lebrun, Jean Marais, Marcel Maréchal, Jean Pierre Marielle, Jean Piat, Didier Sandre, Jérôme Savary, Laurent Terzieff…

Exposition Centenaire du Théâtre Antoine organisée par Danielle Mathieu-Bouillon avec la mise en place de panneaux perennes.

Exposition Autour de Guy de Maupassant au Théâtre Antoine à l’occasion de la reprise de Bel-Ami avec Pierre Cassignard

Cyrano de bergerac

Exposition : Cyrano a cent ans. À la demande de Francis Huster, le Maire de Paris a souhaité que Danielle Mathieu-Bouillon organise une grande exposition qui irait à la mairie du VIème arrondissement puis au Théâtre National de Chaillot à l’occasion de la reprise du rôle par Francis Huster. Elle a orienté l’exposition sur toutes les reprises, depuis l’origine de la pièce, ainsi que sur Edmond Rostand et ses autres pièces, sans oublier une évocation du véritable Cyrano, avec la collaboration de la BHVP et du CFPTS et de la Comédie-Française...

les trois cyrano de bergerac
Les trois Cyrano de 1997: Patrick Préjean, Francis Huster et Pierre Santini au vernissage de l'exposition
(photo DR)

Fortement médiatisée, cette exposition laisse de bons souvenirs mais se solde, hélas, par le vol d’une affiche ancienne à Chaillot.

Maquettes en volume : Vincent Parot a reconstitué, sous le contrôle amical de Jean Denis Malclès, la maquette de L’Alouette de Jean Anouilh.

l'alouette de jean anouilh, décor de jean-denis malclès
L'Alouette de Jean Anouilh, décor de Jean-Denis Malclès
maquette reconstituée peinte par Jean-Denis Malclès

Collection A.R.T.

Vie de l’ART : L’entrée d’Annick Caubert au Conseil d’Administration a permis son élection au bureau entant que secrétaire générale adjointe et remis au goût du jour le procès verbal si essentiel.

Nous déplorons la décision de notre Trésorier et ami Daniel Delbrouque, qui souhaite, pour des raisons personnelles, s’éloigner un peu de ce métier.

La perte de Marie-Claire Laurent a beaucoup attristé l’Association qui avait eu en elle une amie précieuse et dévouée.
Les mardis sont devenus des jeudis, en hommage à Loleh Bellon.

1998

Bibliothèque :

Toujours aussi multiples, les recherches permettent de documenter des émissions télévisées, des thèses, des ouvrages divers. Il est rare désormais qu’un ouvrage spécialisé sorte en librairie sans avoir demandé le concours de nos collections. Le découpage de la presse se poursuit grâce notamment à Simone Chobillon avec le concours de Nicole Silig, une bénévole de la BHVP.

Classement et intégration des fonds légués à l’ART  pour la BHVP

- Fonds Georges Herbert :
À la suite de l'énorme travail de classement effectué en l'année 1997 par les groupes des bénévoles de l'association – 820 dossiers de photos de pièces et 830 dossiers de portraits – soit une évaluation de 24.000 photos, Francine Delacroix et Marie-Odile Gigou ont commencé à intégrer les photos de scènes dans les collections du 3ème étage de la BHVP.

- Catalogue du Fonds Georges Richar :

Avec l'aide de Georges Richar, au cours de rendez-vous hebdomadaires, ce vaste fonds a été catalogué et enregistré sur ordinateur. La première moitié de l'inventaire des photographie et éléments visuels a été effectuée.

- Inventaire du fonds Odette Laure :

Au cours de cette année, Valérie Dervieu, l'agent général de l'association a enregistré la liste de toutes les lettres autographes du fonds d'Odette Laure, ainsi que la moitié de l'inventaire de ses programmes.

- Carrière du décorateur André Levasseur

À la suite du colloque organisé au musée Galliéra avec le concours de Danielle Mathieu-Bouillon, le don des photos ainsi que le récapitulatif de sa carrière, entièrement manuscrit a été enregistré par Valérie Dervieu.

- Fonds Charles Baret
Ce don est l'élément majeur de cette année 1998, puisque amie de longue date de Danielle Mathieu-Bouillon, Dominique Villard, Directrice de cette prestigieuse entreprise de tournées théâtrales, a donné l'ensemble de ses archives à l'ART. Ces éléments, pour la plupart merveilleusement conservés et conditionnés, notamment en ce qui concerne les dossiers de presse, reliés par années de 1895 à1995. Il y avait également une vaste quantité de photos, de programmes ainsi que de pièces de théâtres et de conduites de mises en scène.

Parallèlement à ce don, une importante collection d'affiches anciennes entoilées et encadrées le plus souvent, a fait l'objet d'un achat séparé par la BHVP.

- Fonds Patrice Alexsandre :
Patrice Alexsandre, acteur et metteur en scène, a été victime d'un dramatique accident de la circulation. Il avait disparu et, ce sont ses amies Nina Companeez, Danielle Mathieu-Bouillon qui l'ont recherché. Au bout de 14 jours, La Présidente et Serge Bouillon, convoqués par la police à l'Institut Médico légal, ont pu l'identifier.

Sa mère qui vivait dans le midi a donné pouvoir à Danielle Mathieu-Bouillon en qualité de légataire, Cette dernière a fait don des objets et documents à l'ART, afin d'y structurer un ensemble à la mémoire de l'homme de théâtre qu'il fut.

Les Affiches :

L'arrivée d'affiches est constante et s'ajoute aux dons multiples des sociétaires. L'intégration se fait petit à petit, sur ordinateur via le logiciel File Maker. 420 nouvelles affiches furent répertoriées cette années, parmi lesquelles 117 du fonds Georges Herbert, 52 du don Simone Chobillon, 16 du don de Roger Lauran, 97 du don Mathieu-Bouillon ; 11 du don Wentzel, 13 du don de Jacques Tolosa, 5 du don Dannemans et 112 affiches du fonds Brauner.

Il fut procédé cette année à l'entoilage de 56 affiches illustrées anciennes de cirque et de variétés, datées entre 1848 et 1905, toutes plus belles les unes que les autres et qui appartenaient à notre fonds.

Hippodrome de Paris
Collections A.R.T.

voir l'intégralité des affiches de Cirque et de Music-hall
(s'ouvrira dans un nouvel onglet)

Historique des Théâtres

Commencé dès 1992 à partir du livre de Geneviève Latour Les Théâtres de Paris, ce premier inventaire a été notablement complété grâce aux affiches et programmes, ainsi que des notices précieuses faites par Les Molières. Valérie Dervieu, agent général, poursuit très activement son travail informatique avec l'aide de Danielle Mathieu-Bouillon, dans le cadre de la préparation du livre et de l'exposition de l'an 2000.

Acquisitions

La dessinatrice Catherine Dubreuil ayant à nouveau illustré un calendrier avec des théâtres parisien, l'association en a acquis un exemplaire.

D'autres acquisitions de photos dans le cadres de nos expositions ont également été faites. L'ART salue tout particulièrement Annick Caubert archiviste de l'agence photographique Roger-Viollet.

Dons divers

Toujours très nombreux, citons pour mémoire les fidèles donateurs habitues membres de l'asociation : Roger Lauran, Annick Caubert, Simone Chobillon, Bernard Wentzel, Jacques Tolosa, Serge et Danielle Bouillon, Roger Jouan.

Il convient de citer également les dons de :

Théâtre Antoine, Publications Willy Fischer, Théâtre de l'Eldorado, Théâtre Ouvert, Théâtre Marigny, Sté historique de Rueil Malmaison, Madame Kanélitchenko.

Théâtrothèque-Vidéothèque :

Cette année encore, Fabienne Barbey, avec la fidélité de l'équipe de l'Envol d'Olivier Morel a procédé à 11 captations :

- Les Grandes Forêts à la Comédie des Champs-Élysées avec Geneviève Page
- La Femme du Boulanger à la Comédie des Champs-Elysées avec Michel Galabru
- La Ménagerie de Verre au Studio des Champs-Élysées avec Marie-Christine Barrault
- André Le Magnifique au Théâtre Tristan Bernard
- Le Crime anglais au Théâtre de Neuilly mise en scène Olivier Peissel
- Rue sous voile de nuit de Marc Delaruelle au Théâtre de Saint-Maur
- Les Maîtres-Nageurs, mise en scène de Fabienne Barbey
- Il est important d'être fidèle d'Oscar Wilde à la Comédie des Champs-Élysées, mise en scène de Jean-Luc Tardieu
- Comme un écho au Studio des Champs-Élysées
- Conférence de Jean Danet fondateur et Directeur des Tréteaux de France au centre culturel de Boulogne
- Maison de Jean Mercure interview de Jean Mercure organisée par D. Mathieu et Olivier Morel le 8 décembre 1998.

Émissions télévision-Radio

L'ART poursuit sa présence sur les génériques d'émissions concernant les écrivains du 20ème siècle:

- Georges Courteline
- Participation au tournage du film de Claude Santelli sur Jean Anouilh.

Expositions :

Cette activité est en constante augmentation

- Dix ans d'activité de la Bibliothèque historique Janvier et Février 1998
Jean Dérens a laissé une belle place à l'association ce qui fut l'occasion de présenter des dons récents, notamment ceux d'Agostino Pace, du fonds Brauner, du fonds Georges Herbert, et du fonds Georges Richar.

Expositions organisées par l'ART

- Cyrano a cent ans :
L'exposition commencée en 1997 s'est terminée au Théâtre National National de Chaillot. Le démontage s'est fait avec l'aide de Serge Bouillon, le dimanche 19 février. Il est à déplorer le vol d'une affiche ancienne.
- Autour d'Oscar Wilde au Théâtre Antoine à partir du 27 janvier 1998, exposition conçue et réalisée par Danielle Mathieu-Bouillon et Roger Jouan
- Guy de Maupassant au musée de la Grenouillère à Croissy sur scène, prêt de l'exposition préparée pour le Théâtre Antoine.
- Le Théâtre de Jean-Paul Sartre au Théâtre Antoine exposition conçue et réalisée par Danielle Mathieu-Bouillon et Yves Derlon, à l'occasion de la reprise de la pièce Les Mains Sales.

Participation de l'ART à d'autres expositions :

- Familles de scènes en liberté, à la Maison Jean Vilar d'Avignon organisée par Melly Puaux :
prêt de 9 maquettes en volume et d'une affiche des Frères Jacques.
- Paris et ses Théâtres architecture et décors exposition organisée par la Délégation àl'action artistique de la Ville de Paris : prêt de photos.
- Renaissance de l'art français 1945-1955 au théâtre du Vésinet : prêt de maquettes, d'affiches programmes et photos.
- Lieux de spectacles à Paris, abris et édifices au Pavillon de l'Arsenal : prêt de 19maquettes en volume. Il convient de noter l'ouvrage édité où l'ART est remerciée.
- Le Théâtre de Roland Dubillard au Théâtre Molière, maison de la Poésie : prêt de la maquette en volume de Si Camille me voyait.
- Les Rencontres Théâtrales de Guérandes : Prêt d'une partie de l'exposition conçue par Danielle Mathieu-Bouillon pour Coulommiers, soit 30 panneaux composés de photos et d'articles.
- Cyrano – Le Bret au Centre des loisirs et de la Culture du Mesnil Saint-Denis

Prêt d'une partie de l'exposition Cyrano à 100 ans (Commissaire Général Danielle Mathieu-Bouillon)
- Centre Communal d'action sociale de la ville de Niort

Prêt de documents sur le thème de l'Opérette
- Musée Tessé du Mans pièce du Théâtre d'ombres du Chat Noir

Participations à des colloques sur le Théâtre :
- Congrès International des Bibliothèques et Musées des Arts du Spectacle

L'ART a tenu à participer aux frais de déplacement et d'inscription à ce congrès majeur où Marie-Odile Gigou et Francine Delacroix ont pu présenter notre institution.
- Colloque de la Maison Jean Vilar

Geneviève Latour, Serge Bouillon et Danielle Mathieu-Bouillon y ont participé.

Maquettes en volume

À la demande de Jean Dérens, les maquettes en volume qui prenaient beaucoup de place entre le 1er sous sol et le 3ème étage de la BHVP ont été déménagées et installés dans des locaux de Centre Technique du Théâtre Privé ( CTTP) à Bagnolet, lequel a pour principal locataire le CFPTS fondé par Serge Bouillon.

Grâce à la bienveillance du fonds de soutien pour les Théâtres Privés, propriétaires de locaux, facilitée par la présence de Danielle Mathieu-Bouillon, en sa qualité de Directrice du CTTP, l'ART dispose désormais d'un grand local aménagé avec du matériel Ikéa, monté avec l'aide des sociétaires, avec les photographies et inventaires rendus nécessaires.

Il fallut également fabriquer des boites sur mesure pour de nombreuses maquettes non encore protégées, ces boîtes servant à la fois pour la protection et l'exposition, puisque nébéficiant d'un éclairage intégré.

Le CFPTS a, pour le compte de l'ART salarié ponctuellement François Sourbieu pour la fabrication de nombreuses boîtes dans leurs ateliers. Un véritable embryon de musée de maquettes existe désormais à Bagnolet.

Reconstitutions de maquettes de décors en volume

- La Famille Arlequin reconstitution du décor d'Yves Faucheur par Vincent Parot

Reconstitution, par Vincent Parot et Philippe André, de trois maquettes d'André Levasseur, d'après les maquettes planes et sous le contrôle du créateur de 3 maquettes :

- La Cage aux Folles de Jean Poiret acte 1
- La Cage aux Folles de Jean Poiret acte 2
- Un Sale Egoïste de Françoise Dorin

Un sale égoïste
Un sale égoïste de Françoise Dorin
Collections A.R.T.

Restauration de maquettes

Roger Jouan a restauré 3 maquettes de décors de Cyrano de Bergerac de Roger Pellerin ( 1er, 2ème et 4ème acte), ainsi que le décor de Harold et Maud et En conduisant Miss Daisy, productions du Théâtre Antoine.

La BHVP ayant acquis un fonds du décorateur Amable (Amable, pseudonyme de Dauphin-Amable Petit, né le 22 février 1846 à Rouen et mort le 3 mars 1916 à Trégastel, est un acteur, peintre et décorateur français), Jean Dérens, Conservateur général de la BHVP, a confié à Roger Jouan le soin de les restaurer.

Les Exploits d'une petite française
Les Exploits d'une petite française de Victor DARLAY et Henry de GORSSE
Décor d'Amable

Collections A.R.T.

L'ensemble de ces chantiers a fait que la vie de l'ART s'est déroulée tant à Bagnolet que rue Pavée, dans la joie et la bonne humeur.

1999

Le travail de classement et de découpage de la presse se poursuit. Il convient de noter que l’ART est la seule à poursuivre ce travail de bénédiction, si enrichissant par la suite. Simone Chobillon y est très active.

Jean-Claude Groffal, Directeur Financier de la SACD qui représente les auteurs à la Commission de l’attribution de la licence d’entrepreneur de spectacle au Ministère de la Culture, commission à laquelle participe également Danielle Mathieu-Bouillon, a proposé à cette dernière le secours d’un de ses amis, jeune retraité d’une célèbre société de papier adhésif (3M France), passionné de théâtre. La Présidente, toujours à l’affût de bonnes volontés, a proposé sa candidature au Conseil qui l’a acceptée. Alain Baude Defontaine a donc commencé son travail précieux et apprécié. Ne faisant pas partie des cadres du spectacle, selon les statuts de l’ART, il sera intégré en tant que membre ami de l’Association, ne pouvant ni siéger ni délibérer à son conseil.

Classement et intégration des fonds légués à l’ART pour être intégrés dans les collections de la BHVP, en cours

- Fonds Georges Herbert :
Ce classement est presque arrivé à son terme. Il convient de noter que Marie Odile Gigou a décidé de l’éclater et de l’intégrer dans les différents départements des collections.

Demeurent à traiter les dossiers audio et vidéo. Une vingtaine de maquettes planes de costumes et de décors ont été intégrées.

Il est toujours procédé à un traitement informatique selon le fichier de base de données File Maker avec lequel les affiches ont été traitées par Francine Delacroix.

- Fonds Georges Richar :
L’inventaire de ce fonds a été rentré informatiquement sous format word par Marie-Odile Gigou. Le catalogage interviendra plus tard.

- Fonds Baret :
Le répertoriage des dossiers de presse se poursuit avec une stagiaire. Mais Marie-Odile Gigou n’envisage pas encore un inventaire compte tenu de l’énormité de ce fonds.

- Fonds Patrice Alexsandre :
Trois maquettes en volume originales ont été restaurées et mises dans des boîtes d’exposition. Les livres et objets ont été triés et rangés à Bagnolet. Il n’y a pas encore d’inventaire.

- Fonds Brigitte Brauner :
Danielle Mathieu-Bouillon s’est chargée de cet inventaire qui a été finalisé en cours d’année et présenté à Brigitte Brauner lors d’un déjeuner organisé à Carnavalet avec Jean Dérens.

- Fonds Odette Laure :
Valérie Dervieu, agent général a terminé l’inventaire des autographes dont il conviendra d’organiser le catalogage.

VOIR LA LISTE DES INVENTAIRES DES FONDS DISPONIBLES AU FORMAT PDF

Dons

Arrivées de deux fonds très importants :

- Fonds Jean Mercure
La disparition de Jean Mercure et de son épouse Jandeline, suite à leur décès programmé par eux a particulièrement attristé toute la profession et également les membres de l’ART. Il se trouve que des relations amicales s’étaient établies entre Isa Mercure et Danielle Mathieu-Bouillon qui les avait accueillis, elle et son époux Gilles Guillot, à Bagnolet lors des répétitions de leur spectacle d’Avignon. L’exposition d’Avignon par Melly Puaux et tout le bien que cette dernière avait dit sur l’association, avait également incité Isa Mercure à faire don du fonds de ses parents à l’ART. Isa Mercure savait que l’ART ne laissait pas dormir les documents. Elle souhaitait qu’une exposition soit organisée rapidement et qu’un livre soit édité. Conjointement avec Jean Dérens, la Présidente s’est engagée dans ce sens, conseillant de faire appel à Paul-Louis Mignon pour la rédaction de l’ouvrage.

Il va sans dire que l’arrivée de ce fonds considérable a beaucoup occupée tant les conservatrices que les membres de l’association.

- Fonds Georges Vitaly :
Vieil ami de Serge Bouillon et de Danielle Mathieu-Bouillon qui avait été son assistante sur plusieurs spectacles, Georges Vitaly, a fait à l’ART un don considérable, correspondant à l’ensemble de ses activités. Il était déjà bien rangé et un pré-classement a été entrepris par les conservatrices. Tout est rangé dans des pochettes triées par pièces alphabétiquement dans des cartons.

Dossiers de Presse :
Valérie Dervieu, agent général a commencé un inventaire informatique avec déjà 200 titres.

Les Affiches

L’arrivée des affiches est toujours constante avec les dons multiples des membres de l’association. Francine Delacroix poursuit l’enregistrement informatique. Pour l’année 1999 490 ont été répertoriées. Le fichier en est à 3030 affiches.

L’ART a décidé de poursuivre sa politique d’entoilage. 34 affiches essentiellement des grands formats, notamment celles du fonds Jean Mercure, furent entoilées et préservées.

Les Maquettes planes

Don de maquettes planes de Roger Jouan :

- 4 maquettes de costumes de La Guerre de Troie n’aura pas lieu de Jean Giraudoux, réalisée pour la télévision par Raymond Rouleau ;

- 6 maquettes de costumes de Thérèse Raquin de Zola adaptation et mise en scène (ultime) de Raymond Rouleau au Théâtre de Boulogne Billancourt.

Bernard Richebé, le photographe nous ayant fait don d’un grand meuble d’architecte, Francine Delacroix a commencé à y ranger les maquettes planes en entrant leurs données informatiquement.

Dons divers

Parmi les dons des membres de l’association, il convient de citer ceux réguliers et importants de Roger Lauran, Danielle Mathieu-Bouillon, Fabienne Barbey, Simone Chobillon, Yves Valente, Simone Chobillon, Bernard Da Costa, Bernard Wentzel, Jacques Tolosa, Serge Bouillon, Annik Caubert.

L’ART remercie également la SACD, Jérôme Hullot et Monique Gérard, le Théâtre Antoine, le Théâtre de l’Eldorado et le Fonds de Soutien des Théâtres Privés.

Les Maquettes en volume

Roger Jouan, à la demande de Jean Dérens et en accord avec l’ART a réalisé des maquettes de figurines peintes pour la préparation de l’exposition de Geneviève Latour sur Les Extravagants du Théâtre.

Le Théâtre Antoine ayant fait don de la maquette de Pace pour Les Cahiers Tango de Françoise Dorin. Roger Jouan, rémunéré par l’association l’a restaurée.

Les Cahiers tango
Les Cahiers Tango de Françoise Dorin
Mise en scène d'Andreas Voutsinas, décor de Pace

Parallèlement l’ART a entrepris la construction d’une dizaine de nouvelles boites pour les maquettes.

Expositions

Comme les années précédentes nombreuses encore furent encore les expositions.

Expositions produites conçues et réalisées par l’ART :

- Soirée d’adieu à Robert Heinz, Directeur fondateur de l‘AFDAS au Théâtre Marigny.

À cette occasion, Danielle Mathieu-Bouillon, Valérie Dervieu et Simone Chobillon ont organisé une exposition éphémère des affiches de variétés entoilées et jamais montrées jusqu’alors.

Danielle Mathieu-Bouillon, Serge Bouillon et Valeérie Dervieu
Danielle Mathieu-Bouillon, Serge Bouillon et Valérie Dervieu à exposition éphémère des affiches de variétés au Théâtre Marigny

- 30 ans de présence de l’ART à la BHVP ( mars 1999) : exposition éphémère avec beaucoup de personnalités.
- Le théâtre américain, les auteurs de l’après-guerre : au Théâtre Antoine en marge des représentations de Delicate Balance d’Edward Albee. Exposition organisée au foyer par Danielle Mathieu-Bouillon et Yves Derlon
- Autour de Marguerite Duras : au Théâtre International de Langue Française dans le cadre de la reprise de Barrage contre le Pacifique.
- Le Théâtre anglais et ses auteurs 1950-2000 : exposition au théâtre Antoinedans le cadre de la création de la pièce de David Hare La Chambre Bleue avec Daniel Auteuil ( octobre 1999), conçue et réalisée par Yves Derlon et Danielle Mathieu-Bouillon.

Participation de l’ART à d’autres expositions :

- Familles de scènes en liberté : à la Maison Jean Vilar d’Avignon poursuite de l’exposition conçue par Melly Puaux, de 1998 jusqu’à l’été 1999.
- Mémoires de l’Olympia : au musée d’Orsay commissaire général Jean-Claude Yon.

De nombreux documents ont été prêtés et six maquettes d’Amable reconstituées à la demande de Jean Dérens par Roger Jouan, furent présentées.

- Le Siècle des Théâtres – salles et scènes en France (1748-1807) : Exposition conçue par Michèle Dauphin d’Oria avec l’aide de la BHVP et de l’ART à la BHVP 21 mai au 11 juillet 1999

Le Siècle des Théâtre

- Georges Schéhadé poète des deux rives, Beyrouth-Paris Exposition organisée à Beyrouth au Liban avec prêt de documents notamment la maquette en volume de Monsieur Bob’le.
- Exposition Renaud-Barrault à la Bibliothèque Nationale de France : Prêts de documents et de maquettes planes notamment celle d’Agostino Pace.
- Cyrano a cent ans : Reprise partielle de l’exposition à la Maison Edmond Rostand de Marseille.

Acquisitions :

- Achat du nouveau calendrier des Théâtres de Catherine Dubreuil
- Achats de photos dans le cadre des expositions de l’année. L’ART se réjouit de la participation active d’Annik Caubert parmi nous.
- Achat de deux maquettes originales de Jean-Denis Malclès vendues par Guy Descaux ancien Directeur de la Comédie des Champs-Élysées :
Maquette du costume d’Ornifle porté par Pierre Brasseur dans la pièce éponyme de Jean Anouilh

Ornifle
Collections A.R.T.

Maquette du costume du général dans Ardèle ou la marguerite de Jean Anouilh.

Commande de Tableaux :

Dans le cadre de la future exposition qu’elle prévoit sur la création dramatique 1950-2000 Danielle Mathieu-Bouillon, avec l’accord du Conseil d’Administration a passé un accord avec plusieurs de ses amis décorateurs pour l’exécution d’une toile importante synthétisant leur création pour la période. Ces décorateurs majeurs de la période ont accepté les conditions modestes financièrement parlant au regard de leur carrière, soit 20.000F la toile plus le remboursement des fournitures nécessaires. Un premier tableau fort original de Georges Vitaly a été livré.

Actuellement en cours et non achevées les tableaux de Jean-Denis Malclès, de Jacques Marillier, de Jacques Noël, d’André Acquart, d’Agostino Pace. Il faut savoir que ce travail est l’objet d’une grande réflexion conduite avec les artistes.

André Acquart
Tableau d'André Acquart
Collections A.R.T.

Rédactionnel

Dans le but d’un ouvrage écrit avec Serge Bouillon et d’une exposition sur la création dramatique à Paris depuis 1944, Danielle Mathieu-Bouillon a commencé un fichage systématique, sur base de données, des créations des œuvres nouvelles. Quelques 1000 fiches ont été établies au cours de l’année avec possibilité d’accès selon les différents critères.

Historique des Théâtres

L’inventaire en cours des théâtres privés de Paris a été largement complété par Valérie Dervieu et Danielle Mathieu-Bouillon

Théâtrothèque - Vidéothèque

Sous la direction de Fabienne Barbey avec le concours de l’Envol, il a pu être procédé à six captations de spectacles :

- Le 6ème ciel de Louis-Michel Colla, mise en scène de Anne-André Reille au Studio des Champs-Élysées
- Les Batignolles de Mallarmé montage littéraire de Roger Jouan, mise en scène de Fabienne Barbey au Centre ANOPAR
- Dîner entre amis de Donald Marguilies, mise en scène de Michel Fagadau à la Comédie des Champs-Élysées
- Étoiles de Pierre Laville, mise en scène de Maurice Bénichou au Théâtre de la Madeleine
- Gin Game de D.L Coburn, mise en scène de Jacques Mauclair au Théâtre du Marais.

Le Prix du Brigadier

Dans l’absence d’un lieu officiel de remise et de crédits pour le faire, le Conseil de l’ART souhaiterait néanmoins attribuer un Brigadier d’honneur à Etienne Bierry. Ce projet est à l’étude.

La Vie de l’ART :

L’ART se réjouit de voir que l’A.S.T.P poursuit sa subvention à nos travaux pour une somme de 60.000F.

Elle remercie le Maire de Paris et également Hélène Macé de Lépinay qui ont accordé un supplément de subvention de 50.000F en prévision de l’exposition Jean Mercure.

L’A.S.T.P nous accordera aussi des subsides pour la grande exposition que nous organiserons à Marseille dans le cadre du Congrès Mondial du Théâtre. La somme consacrée à l’exposition sera reportée dans le temps, l’exposition à lui consacrée n’intervenant qu’en 2001. Il convient de noter que le travail d’inventaire se poursuit et que Paul Louis-Mignon travaille déjà sur le livre qui lui sera consacré.

L'Assemblée Générale des membres de l'Association de la Régie Théâtrale, dûment convoquée selon ses statuts, s'est réunie le lundi 31 mai 1999 à son siège de la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris, en la Salle des Commissions.

Un hommage fut rendu à notre doyen d’âge, Lucien PASCAL qui fête cette année ses 40 ans au sein de l’Association ainsi que ses 93 ans, et pour sceller son affection et son estime, l’Association est heureuse de lui offrir un livre sur les Théâtres de Paris.

Les travaux de l’association sont intenses. Ils se déroulent tant à Bagnolet qu’au siège de l’association et l’Assemblée générale remercie chaleureusement tous les fidèles qui y participent.

2000

Cette année phare et emblématique le fut également pour l’Association, qui multiplia ses activités.

Le découpage de la Presse et le classement interne à notre bureau se poursuit avec le concours de Simone Chobillon, Alain Baude Defontaine, Anne-Marie Marillier.

Le classement et l’intégration des fonds légués à l’ART pour être remis à la BHVP sont toujours en cours :

- Le fonds Georges Herbert, pratiquement arrivé à son terme, en matière de classement,
- Le répertoriage du fonds Baret est parvenu aux ¾ et ces données sont entrées pour moitié dans l’ordinateur.
- Le fonds Georges Vitaly doit être répertorié. À l’occasion d’une recherche sur le Mal Court d’Audiberti, Francine Delacroix a établi un dossier complet de cette pièce depuis sa création, dans la mise en scène de Georges Vitaly, jusqu’à la reprise cette année au Vieux-Colombier.
- Le fonds Jean Mercure a été photographié. Paul-Louis Mignon poursuit le travail sur la biographie de ce grand homme de théâtre.

La liste informatisée des dossiers de presse du fonds Georges Herbert, effectuée par Valérie Derieu, est arrivée à 386 titres.

Maquettes planes

Hormis le fonds Pace déjà inventorié informatiquement par Danielle Mathieu-Bouillon, Francine Delacroix a poursuivi l’inventaire qui comporte à ce jour 217 documents.

Les Affiches

Ces affiches parviennent sans cesse à l’association. 504 nouvelles ont été répertoriées cette année.

En raison de l’exposition Utopia 2000 à Marseille, grâce à la subvention exceptionnelle consentie par l’A.S.T.P de 150.000 F, l’ART a lancé une grande campagne d’entoilages de 360 affichettes et d’une vingtaine de grands formats.

Base de données des Spectacles créés entre 1950 et 2000 :

Alain Baude Defontaine a apporté son concours à Danielle Mathieu-Bouillon, qui s’était lancée dans ce travail, et le fichier comporte désormais 2500 spectacles répertoriés.

Acquisitions :

Photographies :

L’exposition de Marseille a été l‘occasion de commander plusieurs agrandissements de photos des créations majeures dans les théâtres privés :

Agence Roger-Viollet : 17 tirages 80x120 – 9 tirages 40 x 50
Agence Bernand : 11 tirages 80 x 120 – 1 tirage 80 x 80 – 6 tirages 40 x50

Les créations des tableaux des décorateurs :

En cours d’exécution, les tableaux de Jean-Denis Malclès, Jacques Marillier, André Acquart

Nouvelles comandes :
Agostino Pace, André Levasseur.

Expositions

Expositions organisées par l’ART :

Mention spéciale à l’exposition d’Utopie 2000 célébrant le 50ème anniversaire de la création du Centre Français du Théâtre  au Congrès International de Marseille mai 2000 au Palais du Pharo.
Commissariat général : Danielle Mathieu-Bouillon – Serge Bouillon – Roger Jouan avec le concours d’Alain Baude Defontaine et de Valérie Dervieu.

André Acquart
Utopie 2000
André Acquart devant une de ses maquettes

Promenade en création dramatique à Paris :

Ce titre permet, dans cette célébration du Centre National du Théâtre, de voir le déroulement de la création théâtrale, durant cette même période.

Après repérage des lieux immenses qui nous sont dévolus dans les divers foyers de la salle de congrès du Palais du Pharo, il fut décidé de faire une présentation de maquettes en volume sur des étagères montées avec des sortes de mâts, illustrant les auteurs les plus importants de la période.

Dans la vaste salle, exposées sur cimaises, de grandes affiches et de grandes photos significatives.

Accrochées comme de petits étendards les 360 affichettes entoilées. Un autre vaste espace est occupé par des panneaux de décors peints par Roger Jouan, figurant la rue des Théâtres, organisée quartier par quartiers, avec leurs façades dessinées, puis en illustrées par des copies petit modèles d’affiches, voire de photos évocatrices.

Utopie 2000

Des panneaux à l’intérieur du grand espace étaient consacrés aux auteurs phares, avec une présentation de costumes. Il y avait également des fanions sur lesquels étaient inscrits plus de cinq cents noms d’auteurs joués dans la période.

À l’entrée de l’exposition, un hommage était rendu aux auteurs provençaux, Marcel Pagnol, André Roussin, Louis Ducreux...

Ce fut un travail énorme et éreintant. Il y eut tant de travail qu’il fallut engager quelques intérimaires. Hommage est rendu particulièrement à Serge Bouillon qui a du procéder, dans l’urgence, à l’installation électrique, aux normes, des maquettes en volume.

L’exposition connut un grand succès auprès des délégations. Heureusement, nous étions accueillis par le Centre Français dirigé par Jacques Téphany, dans un l’hôtel proche du Palais. Jérôme Hullot, Marie-France Mignal, Luc de Sédano sont venus sur place accompagnés de quelques Directeurs dont Renée Delmas et Georges Herbert dont ce fut hélas le dernier voyage ; il fut particulièrement ému de voir ainsi présenté ce qui avait été toute sa vie.

- Autour de Yasmina Reza au théâtre Antoine. Exposition organisée avec nos documents par Yves Derlon.
- Le Théâtre de Marguerite Duras au théâtre Antoine. Exposition organisée avec nos documents par Yves Derlon.
- Le Théâtre de Jean Anouilh au Théâtre de Rueil Malmaison Exposition organisée par Francine Delacroix
- Georges Herbert Hommage : Exposition organisée au Théâtre de l’Œuvre. Initialement prévue pour être éphémère et illustrer le colloque présenté par Jean-Claude Brialy et conçu par Danielle Mathieu-Bouillon avec l’aide précieuse de France Delahalle ( voir Georges Herbert hommages )

Cette exposition organisée par Danielle Mathieu-Bouillon avec l’aide de Roger Jouan, Alain Baude Defontaine et des collaborateurs du Théâtre allait durer, finalement, plus d’une année.

Participation de l’ART à d’autres expositions

- Les Extravagants du Théâtre à la BHVP de février à mai 2000 :

Sur une idée de Geneviève Latour qui écrivit un livre sur cette période particulièrement féconde et originale, Jean Dérens organisa une exposition dont il confia la réalisation à Roger Jouan qui lui avait été présenté par l’ART et qui depuis un certain temps était devenu l’organisateur des expositions maison.

L’ART a participé également au colloque organisé sur ce thème avec un tournage réalisé par l’équipe de l’Envol sous la direction de Fabienne Barbey.

- La Danse à travers l’affiche au Salon de la danse Espace Carpeaux à Courbevoie.
- Exposition Sacha Guitry au Centre Culturel de Beaune.

Maquettes en volume

Grâce à l’exposition Utopie 2000, 41 maquettes, nous l’avons vu, furent remises en état électrique par Serge Bouillon, pour leur exposition.

L’ART a acheté la maquette de Roger Jouan pour Concours de Circonstances, de Pauline Daumale.

Dons divers

Toujours avec fidélité nos sociétaires donateurs : Roger Lauran, Annik Caubert, Simone Chobillon, Bernard Wentzel, Jacques Tolosa, Serge et Danielle Bouillon, Roger Jouan, Yves Valente.

L’ART remercie également le théâtre Antoine, le théâtre de l’Eldorado ainsi que l’A.S.T.P.

Théâtrothèque-vidéothèque

Sous le contrôle de Fabienne Barbey, Directrice de la Théâtrothèque, l’Envol a enregistré :

- Les Petites femmes de Maupassant mise en scène de Michel Fagadau au Studio des Champs-Élysées
- Les Extravagants du Théâtre Colloque à la BHVP
- Les Combustibles d’Amélie Nothomb au Studio des Champs-Élysées

L’ART ayant acquis une caméra vidéo d’occasion plusieurs reportages furent effectués notamment par Roger Jouan :

- Promenade en création théâtrale à Marseille
- Présentation des costumes du Greta
- Exposition Georges Vitaly
- Le Pain de Ménage et le Plaisir de rompre de Jules Renard Fagadau au Studio des Champs-Élysées
- Soirée hommage à Georges Herbert au Théâtre de l’Œuvre.

La vie de l’ART

Nos conseils se sont réunis tant à Bagnolet qu’à notre siège.

L'Assemblée Générale des membres de l'Association de la Régie Théâtrale, dûment convoquée selon ses statuts, s'est réunie au C.T.T.P., 92 avenue Galliéni, 93170 Bagnolet, en la salle Gaston BATY le 26 juin 2000.

La Présidente a remercié l'assemblée de s'être déplacée jusqu'à Bagnolet, afin que tous les membres présents puissent visiter l'installation « bis » de l'A.R.T. et surtout voir enfin exposées les maquettes, dans une salle spécialement aménagée, les maquettes prenant trop de place à la B.H.V.P.

Notre Présidente, parlant pour l'Assemblée se réjouit d'accueillir Francis CHARLES. Ce fut hélas sa dernière visite parmi nous, le cancer dont il souffrait avec un courage exceptionnel.

2001

Base de données

Valérie Dervieu a avancé l'intégration des données concernant le fichier des programmes et le fichier de l'Avant-Scène.

Le Découpage de la presse

Le travail du découpage et du classement de la Presse se poursuit. Le rapport annuel est l'occasion de remercier les collègues bénévoles de l'Association qui y pourvoient. Saluons particulièrement Simone Chobillon Annick Caubert fidèles du jeudi pour leur efficacité et leur bonne humeur, Associons la gentille Nicole Silig qui hélas nous a quittés en Décembre.

Classement et intégration des fonds légués à l'A.R.T. et à la BHVP

- Fonds Georges Herbert :
En 2001 les affiches ont été classées et répertoriées informatiquement (au nombre de 192).

Annick Caubert a commencé l'inventaire des portraits photos avec complément des fiches intégrées dans le fichier général des portraits d'acteurs.

- Fonds Monique Gérard
Les diapositives de photos de scène ont été mises sous dossiers plastiques et intégrées au fond photos de scène.

Catalogue du fonds Georges Richar
L'inventaire est terminé. Le catalogue est sous presse.

- Fonds Jean Mercure :
Le fonds a été répertorié en détail, suite au dépouillement effectué par Paul-Louis Mignon pour la rédaction de son livre. Bon nombre de photos ont été identifiées. Les affiches sont toutes entoilées.

- Fonds Jean-Marie Serrau don d'Elisabeth Auclaire :
Marie-Odile Gigou et Francine Delacroix ont constitué un inventaire chronologique, qui retrace toute son activité avec tous les types de documents du fonds donné à l’ART par Elisabeth Auclaire. Outre les documents papiers, ce fonds est constitué de cassettes audio des personnalités qui ont parlé de Jean-Marie Serreau. Le catalogue indexé par les conservatrices est sous presse.

Dossier de presse

L'inventaire informatique du fonds Herbert effectué par Valérie Dervieu s'est augmenté de 104 titres en 2001

Francine Delacroix a continué d'entrer les données de différents documents avec le logiciel File Maker :

MAQUETTES PLANES
10 maquettes furent enregistrées

LES GRAVURES :
58 furent enregistrées en 2201

PHOTOS DE SCENE :
657 furent enregistrées en 2001

PORTRAITS :
107 furent enregistrés en 2001

Les Affiches

L'arrivée des affiches est constant et s'ajoute aux dons multiples des membres de l'association. L'intégration se fait petit à petit, par Francine Delacroix qui poursuit leur enregistrement informatique qui s'est augmenté de 192 en 2001.

Entoilage :

L’ART poursuit sa politique d’entoilage :
- 40 affichettes 40x60
- 6 grandes
- 50 Mercure grandes et petites

La Guerre de Troie n'aura pas lieu
La Guerre de Troie n'aura pas lieu de Jean Giraudoux 1971
Mise en scène de Jean Mercure, décor et costumes de Yannis Kokkos

Programmes : 111 (2001)

Acquisitions

Photographies et livres
Différents achats sont venus compléter nos collections.

Tableaux
Dans le cadre des commandes aux artistes et amis, d'une synthèse sur toile de leur œuvre.

Tableaux terminés :
- Tableau de Jean-Denis Malclès
- Tableau de Jacques Marillier ( payé )
- Tableau d'André Acquart ( avance faite )

Jean-Denis Malclès
Danielle Mathieu-Bouillon et Jean-Denis Malclès devant la toile de celui-ci

Nouvelles commandes :

- Tableaux de Pace
- Tableau d'André Levasseur
- Jacques Noël

Les Expositions

Expositions organisées par l'ART :

- Théâtre Antoine : Louis Jouvet 1951/2001 50ans déjà.
- Exercice de Style panneaux sur Queneau à Rueil- Malmaison :
- Louis Jouvet pour Elvire Jouvet 40
- Georges Herbert et le Théâtre de l'Œuvre 1960/1995 ( Théâtre de l'Oeuvre ) depuis le 27/11/2000

Exposition Georges Herbert
Exposition Georges Herbert
Yves Derlon, Gérard Vergnaud, Roger Jouan, Valérie Dervieu et Danielle Mathieu-Bouillon

Parallèlement s’organise la préparation de l’exposition consacrée à Jean Mercure.

Participation de l'ART à des expositions

- Foire de Tours : Exposition sur le Music Hall. Hélas, dans cette aventure une maquette fut détruite, celle du Tabou avec le plexiglace qui avait conçu et fourni par l’exposition Saint-Germain des Prés. Nous n’eûmes aucun recours.
- Exposition Georges Richar à la Bibliothèque historique de la ville de Paris orchestrée par Marue-Odile Gigou qui avait travaillé avec Georges Richar sur l’inventaire ; Jean Dérens avait engagé Roger Jouan pour la scénographie.

Roger Jouan, Marie-Odile Gigou et Georges Richard
Exposition Georges Richar
Roger Jouan, Marie-Odile Gigou et Georges Richard

- Maison Jean Vilar : Exposition Georges Wilson (Travail de Troupe ) avec un ouvrage de Melly Puaux, notre amie, à laquelle nous avons prêté des documents.

Publications

Participation à l'ouvrage de Geneviève Latour : Hubert DESCHAMPS et St. Germain des Prés.

Maquettes en volume

L'importance de la collection des maquettes en volume ne cesse de se développer :

Reconstitution de Maquettes de décors concernant l'exposition Mercure :
- La Volupté de l'Honneur décor de Léonor Fini par Vincent Parot.

La Volupté de l'honneur
La Volupté de l'honneur de Luigi Pirandello
Mise en scène Jean Mercure, décors de Leonor Fini

Création du site internet

Fortes de leur expérience concernant la création en 2000 du site officiel des théâtres privés de Paris, pour lequel elles poursuivent un enrichissement constant des rubriques sur les théâtres ou personnalités du spectacle, Valérie Dervieu et Danielle Mathieu-Bouillon ont conçu et créé le site ART que l'on peut trouver à l'adresse art.asso.free.fr

Il comporte, outre la page d'accueil traditionnelle, un historique de l'Association, l'historique du Prix du Brigadier, et une base de données sur les programmes avec les distributions.

Dons divers :

Parmi les dons divers de l'année, on peut citer :
- du fonds de soutien des Théâtres Privés présidé par Marie-France Mignal
- Théâtre de la Porte Saint-Martin par Hélène et Bernard Régnier
- Fonds Jacquard, importantes collection concernant l'Opéra ( la revue Opéra, l'avant-scène Opéra, de nombreux programmes 1975-1998.
- Don Nicolas Bataille
- Important legs de l'IPJA de Jean Darnel, association dissoute dont les actifs sont revenus à l'ART. Grâce à l'intervention du Bureau du Théâtre à la Direction des Affaires Culturelles de la ville de Paris. L'ART a récupéré du mobilier et du matériel de bureau ainsi qu'un piano qui a été revendu 50.000 F. Cette rentrée financière nous a permis d'avancer notre action.

Théâtrothèque - vidéothèque

Cette année encore, la Directrice de la Théâtrothèque Fabienne BARBEY, en dépit de ses problèmes de santé, a pu procéder à 8 enregistrements, avec la fidélité de l'équipe d'Olivier Morel de l'ENVOL :

- Les Eaux et Forêts de Marguerite Duras - Spectacle Claire Deluca
- Yes peut-être de Marguerite Duras
- Le Shaga de Marguerite Duras

Ces trois spectacles sont de Claire Deluca à l'Espace Kiron

- Un Contrat au Studio des Champs Elysées
- Exposition Louis Jouvet au Théâtre Antoine
- Camino au Chaudron (Cartoucherie )
- Très chers tous deux de Jean Bois ( Essaïon )
- Aqua à l'Essaïon.

La Vie de l'A.R.T.

Le Conseil d'Administration s'est réuni régulièrement.

Les journées ART tant à notre siège qu'à Bagnolet fonctionnent joyeusement, et le travail avance dans la joie et la bonne humeur que tous soient ici remerciés.

Subventions

Le Conseil remercie Marie-France Mignal qui a succédé à Jérôme Hullot et l'ASTP qui nous a accordé une subvention de 60.000 F.

Notre gratitude va également à la Mairie de Paris pour sa fidélité.

L'Assemblée Générale des membres de l'Association de la Régie Théâtrale, dûment convoquée selon ses statuts, s'est réunie exceptionnellement au Théâtre de la Michodière, 4 bis, rue de la Michodière, 75002 Paris le lundi 11 Juin 2001.

Un déjeuner amical et traditionnel, orchestré par notre ami Bernard Wentzel, nous a réunis aux Restaurant Les Noces de Jeannette.

2002

L'importance de la base des données concernant les programmes de nos collections ne cesse de croître avec le travail de notre agent général Valérie Dervieu. En fin d'exercice, 2000 programmes sont enregistrés numériquement dont 800 avec la distribution complète.

La base de données concernant Jean Anouilh est très avancée en ce qui concerne les créations.

Résolument orientée vers les nouvelles technologies le Conseil d'Administration de l’ART a chargé Vincent Parot de reprendre de nouvelles photos numériques, pour remplacer notre précédent catalogue de maquettes constitué de photos argentique. Ainsi a-t-il pu entamer l'élaboration d'un premier cd-rom avec un certain nombre de maquettes planes et en volume.

Une autre grande partie de l'activité a été consacrée à l'inventaire des dons importants récents :

- Fonds Georges Herbert :
Le fichier affiches est terminé, ainsi que le fichier maquettes.

Les dossiers de presse sont classés mais non répertoriés ainsi que les programmes classés par titres et par dates. Annick Caubert poursuit l'inventaire des photos portraits photos en intégrant et complétant le fichier général. Notons que l’évaluation du nombre total de photos dépassait les 24000, et ce après le travail collectif ayant consisté à ranger les photos dans deux catégories, portraits et photos de scènes avec un dossier dans l’ordre alphabétique.

- Fonds Jean Mercure :
Le fonds a été répertorié en détail, grâce à la préparation de l’exposition et au livre de Paul Louis Mignon qui en a été le fil conducteur. L’inventaire est en cours de rédaction et de saisie.

- Fonds Jean-Marie Serreau :
Le catalogue est désormais imprimé. La saisie de l’index en est à la lettre M.

-Fonds George Vitaly :
L’inventaire des documents est fait, non encore répertorié par spectacles.

L’occasion de l’exposition Jacqueline Gautier a permis à Francine Delacroix de répertorier et de rassembler tout ce que nous avions sur cette artiste et parallèlement, en raison des contacts amicaux Jean-Marie Roussin, de faire la même chose pour André Roussin.

Dossiers de presse

L'inventaire informatique (avant 1975) s'est augmenté de 110 titres en 2002. Fin 2002 on en était à 430. Parmi les théâtres terminés, La Bruyère, Ambassadeurs, Renaissance, Porte St Martin, ABC, Alliance française.

Maquettes planes

En cours de cdrom.

Photos de scène

On en est à 600 photos intégrées.

Les Affiches

L'arrivée des affiches est constant et s'ajoute aux dons multiples des membres de l'association. L'intégration se fait petit à petit, par Francine Delacroix qui poursuit leur enregistrement informatique qui s'est augmenté de 270 en 2002. On en est à 4253.

Entoilage

Affiches illustrées (don Claude Confortes)

8 grandes photos.

Programmes

Plus de 2000 intégrés.

Acquisitions

Différents achats sont venus compléter nos collections, notamment l’ouvrage de la Comédie Française, illustré des portraits des sociétaires en 1922, acheté à Marie-Françoise Morard.

Tableaux

Nouvelles commandes :

- Tableaux de Pace - Synthèse d'André Levasseur et peut-être le tableau de Jacques Noël

Les Expositions

Expositions organisées avec le concours de l'ART

- Exposition Jean Mercure ( BHVP) 02-03/2002 organisée et illustrée par le livre de Paul-Louis Mignon avec une scénographie commandée par Jean Dérens à Roger Jouan.
Meurtres en scène  à la Bibliothèque des Littératures policières ( G Latour et JJ Bricaire avec un ouvrage référence à la clef
Silvia Monfort  à la Mairie du XVème arrondissement 06/2002
- Marcel Aymé, du conte au Théâtre  BHVP 09-10/2002
- Jacqueline Gautier  Ministère des Finances organisée avec le concours de Francine Delacroix.
- Louis Jouvet pour Elvire Jouvet 40, exposition à Madrid

Participation de l'ART à des expositions

- Le Cirque et la Danse  Salon de la Danse à Courbevoie
- Le Cirque  à la BHVP
- Sarah Bernhardt et la Bretagne  à la Maison de la Bretagne.
- Arts de la Scène  à Rosny sur Seine

Maquettes en volume

L'importance de la collection ne cesse de se développer :

Reconstitution de Maquettes de décors grâce au concours talentueux de Vincent Parot :

- Concernant l'exposition Mercure:
Thé et Sympathie  au Théâtre de Paris
La Guerre de Troie n’aura pas lieu  de Jean Giraudoux au Théâtre de la Ville décor de Yannis Kokkos

- Pour l’exposition Marcel Aymé à la BHVP : Reconstitution de la maquette du décor de la reprise de la pièce Lucienne et le boucher  par Jean Denis Malclès.

Lucienne et le boucher
Lucienne et le boucher de Marcel Aymé
Mise en scène Nicole Anouih, décor de Jean-Denis Malclès

Restaurations

- Maquette de  La Ritournelle   décor de Jacques Noël, don du Théâtre Antoine, restaurée par Roger Jouan

Entretien du site internet

Danielle Mathieu-Bouillon et Valérie Dervieu poursuivent l’entretien du site ART : art.asso.free.fr

Dons divers

Cette année 2002, on a pu notamment dénombrer des dons réguliers et importants notamment le fonds Jean-Marie Serreau ainsi qu’un fonds concernant Jacqueline Gautier, à l’occasion de l’exposition, grâce à Nicole Desnoyers, l’ancienne secrétaire de l’auteur, amie de la Présidente.

Théâtrothèque - vidéothèque

Cette année encore, Fabienne BARBEY a pu procéder allègrement à 5 enregistrements, avec la fidélité de l'équipe d'Olivier Morel :

-  I do, I do  avec J.P Bordes et Manon Landowski au Théâtre14
- L’Éducation de Rita    à la Comédie des Champs-Élysées
- Virages  de Alain Teulier au Studio des Champs-Élysées
- Exposition Jean Mercure à la BHVP
- Bent  au Théâtre de l’Œuvre

La Vie de l'A.R.T.

Le Conseil d'Administration s'est réuni régulièrement.

Nous avons eu à déplorer la perte de deux de nos amis décorateurs, particulièrement chers, à notre cœur : Jacques Marillier en janvier 2002 et Jean-Denis Malclès en mai 2002.

Ils étaient proches de nous depuis si longtemps. Serge Bouillon qui avait travaillé avec lui depuis le début des années 1950, a fait son éloge funèbre lors de ses obsèques à l’Eglise Saint-Roch. (lien)

L’épouse de Jean-Denis grâce à laquelle il put travailler si longtemps et être heureux nous a déjà rejoints à l’association, Anne-Marie la veuve de Jacques fera désormais aussi partie des nôtres.

L’une des grosses difficultés de l’année a été le déménagement de Bagnolet résultant de la vente de l’immeuble. Au-delà du déchirement affectif de quitter les locaux créés quasi ex-nihilo par Serge Bouillon, qui avait fait du CFPTS (Centre de Formation des techniciens du Spectacle) l’un des lieux phares de la formation aux différentes techniques du spectacle vivant, il y a eu le travail matériel énorme de transfert des archives. Le point le plus délicat concernait les maquettes en volumes.

Heureusement l’Association pour le Soutien du Théâtre Privé est venue à notre secours, en trouvant une solution dans un local sain mais éloigné, à Vigneux, au domaine de Rouvres, au sein de la Maison de Retraite du Cinéma et du Spectacle.

L’ART rend grâce aussi, à sa Présidente Marie-France Mignal et à son Délégué général Luc de Sédano sans lesquels rien n’aurait été possible.

Tout l’actif mobilier du Centre Technique du Théâtre Privé a été donné à l’ART ce qui nous a permis de refaire entièrement tant le bureau de l’association que celui des conservatrices, sans oublier d’agrémenter de fauteuils le vestibule du Conservateur général.

S’ajoutent à cet inventaire à la Prévert, trois ordinateurs dont un portable, un serveur linux, une photocopieuse, bref de quoi bien travailler en ce début du XXIème siècle.

Les journées ART fonctionnent gaiement et le travail avance dans la joie et la bonne humeur que tous soient ici remerciés.

Subventions

Le Conseil remercie Marie-France Mignal et l'ASTP qui nous a accordé une subvention de 9147E en plus du don essentiel de matériel ainsi qu’un hébergement gratuit à Vigneux, dans le Château du domaine de Rouvres, siège de la maison de retraite du cinéma et du spectacle.

Notre gratitude va également à la Mairie de Paris pour sa fidélité.

L'Assemblée Générale des membres de l'Association de la Régie Théâtrale, dûment convoquée selon ses statuts, s'est réunie exceptionnellement au Procope, 13, rue de l'ancienne Comédie, 75006 Paris le mardi 18 juin 2002.

Une fois l’ordre du jour terminé, un déjeuner amical, auquel s’était joint Jean Dérens ainsi que des amis administrateurs, s’est déroulé au Procope.

2003

Le renom du département théâtre de l'ART à la BHVP ne fait que croître. Désormais peu d'ouvrages spécifiques paraissent sans faire appel aux richesses de nos collections, ce qui implique des recherches toujours aussi multiples et diversifiées et un surcroît de travail pour nos conservatrices.

Bibliothèque

Il est manifeste que le site Internet incite de plus en plus les chercheurs à faire des demandes à la BHVP.

Base de données

Valérie Dervieu, notre Agent général, poursuit l'intégration des données concernant le fichier des programmes. Près de 2200 sont enregistrés à ce jour, dont 1266 avec distribution.

Cd-Rom

Depuis longtemps orientée vers les nouvelles technologies, l’ART a prié Vincent Parot de poursuivre la numérisation des décors, avec l’élaboration d’un cdrom sur les maquettes planes. C’est un travail à la fois d’artiste et de bénédictin, mais le résultat est essentiellement utile.

Le Découpage de la Presse

Le travail du découpage et du classement de la Presse se poursuit. Ce rapport annuel est l'occasion de remercier les collègues bénévoles de l'Association qui y pourvoient. Saluons particulièrement l’équipe des fidèles du jeudi pour leur efficacité et leur bonne humeur Simone Chobillon Annick Caubert ont été rejointes cette année par Anne-Marie Marillier et Janine Malclès, nouveaux membres bienfaiteurs, intégrées à ce titre l’an passé, dans notre Association.

Dossiers de presse

L'inventaire informatique (avant 1975) s'est augmenté de 129 titres en 2003. Fin 2003 on en était à 559. Parmi les théâtres terminés, La Bruyère, Ambassadeurs, Renaissance, Porte St Martin, ABC, Alliance française.

Photos de presse

Annick Caubert poursuit son travail d’identification des photos, notamment celles provenant du fonds de Georges Herbert (environ 24.000 photos) On en est à 1100 photos intégrées.

Les Affiches

L'arrivée des affiches est constant et s'ajoute aux dons multiples des membres de l'association. L'intégration en fichier numérique des milliers d’affiches en notre possession se fait petit à petit. Francine Delacroix, conservatrice adjointe poursuit leur enregistrement informatique qui s'est augmenté de 98 en 2003. On en est à 4351.

Francine Delacroix a également reclassé les affiches revenues du Centre Technique du Théâtre Privé de Bagnolet et celles de la bibliothèque par théâtres dans les cartons à dessin ainsi que celles des petits théâtres.

Regroupement des affiches entoilées du Théâtre Hébertot

Entoilage

68 affiches anciennes nouvellement entoilées, donc préservées.

Programmes

Parmi les milliers de programmes de nos collections, plus de 2200 ont été intégrés sur fichier informatique.

Marie-Odile Gigou a commencé le classement des programmes provenant des dons, notamment celui de Lucienne Hamon.

Acquisitions

Incitée par l’A.S.T.P, l’ART a procédé à un achat de documents anciens auprès de Guy Descaux, ex Directeur de la Comédie des Champs-Élysées :

Projet d'affiche originale

de Sempé en couleurs pour Hôtel Racine, pièce de Michèle Perrein, créée à la Comédie des Champs-Élysées qui a vu les débuts à la scène de Nicole Garcia.

Livres

-La Mouche bleue de Marcel Aymé édition reliée luxueusement avec envoi
- Théâtre de Jean Anouilh édition reliée luxueusement avec envoi
- Siegfried de Jean Giraudoux édition reliée luxueusement.

Tableaux (Commandes en cours)

Nouvelles commandes aux grands décorateurs de la période, livrées à l’occasion de l’exposition : «  Bâtisseurs de Rêves » à la BHVP

-Tableaux de Pace (trois portraits de 3 grandes actrices ayant marqué les 30 glorieuses : Madeleine Renaud, Maria Casarès, Delphine Seyrig )
- Synthèse d'André Levasseur, sorte de colonne Morris avec une facette par activité, le ballet, l’opéra, le Théâtre, Monte-Carlo, Les galas de l’union, le cirque

Les Expositions

Expositions organisées d’après une idée de l'ART et avec son concours :

- Les Batisseurs de rêve à la BHVP

Le présent livre et l'exposition qu'il accompagne doivent avant tout leur existence aux actions et aux intentions de Danielle Mathieu Bouillon, présidente de l'Association de la Régie Théâtrale. Cette association fut fondée en 1911 par un groupe de régisseurs qui, en réunissant leurs archives, commencèrent à constituer une des plus belles collections de documents sur le théâtre vivant. En 1969, par contrat passé entre le Président de l'Association et le Préfet de Paris, l'Association installa son siège et déposa ses collections à la Bibliothèque historique. Elles comportaient alors un millier de mises en scène dramatiques, autant de lyriques, une bibliothèque des manuscrits, des éléments de décor, des maquettes peintes... Depuis, sous les présidences successives de Serge Bouillon puis de Danielle Mathieu Bouillon, l'Association a redoublé d'activité et ne cesse d'accroître ses collections.

Danielle Mathieu Bouillon a su faire partager aux membres de l'Association son enthousiasme et son goût du document historique, comme elle a su réussir la rencontre des professionnels du spectacle et des conservateurs de la Bibliothèque historique. Passionnée des décors, elle a eu l'initiative heureuse de faire reconstituer des maquettes construites : c'est aujourd'hui un ensemble de cent cinquante pièces, précieux jalons de l'histoire du théâtre dans la seconde moitié du XXe siècle. Plus encore, elle a convaincu six décorateurs d'accepter sa commande d'un tableau figurant l'ensemble de leur oeuvre... C'est dans la perspective de la présentation de ces tableaux qu'est née l'idée d'une exposition collective de décorateurs des « Trente Glorieuses » - un autre projet de Danielle Mathieu Bouillon sur les grandes créations théâtrales de l'après-guerre.
Nous avons confié la conception et la préparation de cette exposition à Roger Jouan, peintre, graveur, décorateur de théâtre et membre de l'A.R.T., qui s'est fait assister par Alain Baude-Defontaine, également membre de l'Association.

Roger Jouan a donc pu puiser dans les collections de l'A.R.T. et profiter de toutes les relations amicales que, grâce à Danielle Mathieu Bouillon, la Bibliothèque a nouées avec les décorateurs et leurs héritiers, mais il a su élargir considérablement cet éventail en utilisant les connaissances qu'il a accumulées en presque quarante ans de métier. Artistes, ayants droit ou héritiers, collectionneurs, théâtres, institutions publiques ont été sollicités au cours d'une large enquête. Ainsi sortent de l'ombre des œuvres qui n'existaient plus que dans la mémoire virtuelle de quelques spectateurs et dont on ignorait qu'il pouvait subsister encore des témoignages graphiques.
Peut-on prétendre dresser un panorama en présentant trente décorateurs ? Il s'agit d'un choix personnel, celui de Roger Jouan, qui a mis en scène les artistes qui ont apporté selon lui le plus de nouveauté, ceux qui ont participé le plus étroitement à la grande mutation du théâtre contemporain et ceux enfin pour lesquels nous avons pu disposer d'un matériel suffisant.

Pour conclure, je me félicite une nouvelle fois de l'heureuse collaboration de l'A.R.T. et de la Bibliothèque historique, représentée principalement dans cette aventure par Mane-Odile Gigou, conservateur, et Francine Delacroix, bibliothécaire adjointe, qui depuis bientôt trente ans ont la charge des collections de l'A.R.T., et par Gérard Leyris, photographe et éclairagiste.

Jean Dérens
Conservateur général de la Bibliothèque historique de la Ville de Paris

 

Participation de l'ART à des expositions :

- Exposition Pelleas et Melisande à la Médiathèque musicale des Halles
- Exposition Jean-Denis Malclès aux journaux officiels et à l'Espace Meubles et Fonction International
- Exposition George Richar à Viroflay
- Exposition sur Lucien Jonas au musée Carnavalet
- Exposition Jean Tardieu à la BHVP
- Exposition Pirandello au Théâtre Antoine
- Marcel Marceau, le peintromime à la Chambre de commerce et d'industrie de Strasbourg
- Les Décors de Théâtre 1950-1980 au Théâtre Gérard Philipe à Saint-Cyr l'Ecole
- Sarah Bernhardt au Théâtre André Malraux à Rueil-Malmaison
- Prêt de 20 maquettes en volume à Verneuil sur seine

Maquettes en volume

L'importance collection ne cesse de se développer :

Reconstitution de Maquettes de décors grâce au concours talentueux de Vincent Parot

Marie-Odile Gigou et Francine Delacroix ont effectué un classement par décorateur des maquettes en volume conservées dans l’espace loué par l’ASTP à notre profit à Vigneux.

Entretien du site internet

Danielle Mathieu-Bouillon et Valérie Dervieu poursuivent l’entretien du site ART : art.asso.free.fr dont Vincent Parot revoit la décoration et l’arborescence.

Dons divers

Cette année 2003, on a pu notamment dénombrer des dons réguliers et importants

Théâtrothèque - vidéothèque

Cette année encore, Fabienne BARBEY a pu procéder allègrement à 16 enregistrements, avec la fidélité de l'équipe d'Olivier Morel

Captations avec le concours de l'Envol :

- L’Air de Paris de Jacques Pessis et Roland Romanelli, au Théâtre COMEDIA – Mise en scène : Thierry Harcourt
Bash, scènes d’apocalypse de Neil LABUTE, adaptation et mise en scène  : Pierre LAVILLE Au Studio des Champs-Élysées
– Jeux de Scène de Victor HAIM – Mise en scène  Marcel BLUWAL A la Pépinière-Opéra
– Oscar et la Dame rose
de Eric-Emmanuel SCHMITT – Mise en scène  : Christophe LIDON à la Comédie des Champs-Élysées
– Vernissage de l’Exposition Jean-Denis Malclès Au Journaux Officiels
Salon du Théâtre – Foire Saint-Germain 23-24 juin 2003
- Anniversaire Théâtre Antoine 60 ans de direction familiale Simone Berriau – Héléna Bossis
Café Chinois de Ira LEWIS – Mise en scène  : Richard BERRY et Anne BOURGEOIS à la Gaîté-Montparnasse
La Belle Mémoire de Pierre-Olivier SCOTTO et Martine FELDMANN – Mise en scène  : Alain SACHS Au Théâtre Hébertot
- Un Amour de Théâtre de Alain SACHS – Mise en scène  : Bernard SULTAN au Petit Hébertot
De si tendres liens … de Loleh BELLON – Mise en scène : Jean BOUCHAUD au Théâtre Mouffetard
- PRIX DU BRIGADIER 2003 remis à Michel Aumont par Jean-Jacques Aillagon, Ministre de la Culture
Arlequin Serviteur de Deux Maîtres de Carlo Goldoni, par le Piccolo Teatro, mise en scène de Giorgio Strehler à la Comédie des Champs-Élysées
- 84 Charing Cross Roas de Helene HANFF – Mise en scène : Serge HAZANAVICIUS au Théâtre de l’Atelier
- … Comme en 14 ! de Dany LAURENT – Mise en scène  : Yves PIGNOT à La Pépinière-Opéra
- EXPOSITION JEAN-DENIS MALCLES à l’Espace Meubles et Fonction international

La Vie de l'A.R.T.

Le Conseil d'Administration s'est réuni régulièrement.

Il remercie tous les membres actifs et bienfaiteurs qui participent régulièrement à l’avancée de nos travaux.

Il rend grâce aussi, à l’Association pour le soutien du Théâtre Privé, à sa Présidente Marie-France Mignal et à son Délégué général Luc de Sédano sans lesquels rien n’aurait été possible.

Les journées ART fonctionnent gaiement et le travail avance dans la joie et la bonne humeur que tous soient ici remerciés.

Le Conseil tient à remercier à Monsieur Jean Dérens, Conservateur Général de la Bibliothèque historique pour son amitié fidèle. Le Conseil tient à exprimer également sa reconnaissance pour leur fidélité et leur dévouement à nos conservatrices Marie-Odile Gigou et Francine Delacroix.

Subventions

Le Conseil remercie Marie-France Mignal et l'ASTP qui nous a accordé, cette année encore une subvention de 9150 € en plus du don essentiel de matériel et de l’hébergement gratuit à Vigneux. Il remercie également le Sabot de Noël.

Notre angoisse est intense en raison du non versement de la subvention 2003 de la Ville de Paris. Nous souhaitons que l’oubli d’une année ne soit qu’un incident de parcours dans une trajectoire de fidélité qui nous unit à la Ville depuis notre accord de 1969.

2004

Les recherches sont toujours aussi multiples et diversifiées et le renom du département théâtre de l'ART à la BHVP ne fait que croître. Désormais peu d'ouvrages spécifiques paraissent sans faire appel aux richesses de nos collections.

Base de données

Valérie Dervieu poursuit l'intégration des données concernant le fichier des programmes près de 2300 enregistrés à ce jour, dont 1400 avec distribution.

Le Découpage de la Presse

Le travail du découpage et du classement de la Presse se poursuit. Le rapport annuel est l'occasion de remercier les collègues bénévoles de l'Association qui y pourvoient. Saluons particulièrement l’équipe des fidèles du jeudi pour leur efficacité et leur bonne humeur Simone Chobillon, Annick Caubert, rejointes cette année par Anne-Marie Marillier et Janine Malclès.

Classement et intégration des fonds lègués à l'A.R.T. et à la BHVP

La BHVP ayant acheté une grande partie des collections de Jacques Marillier, un nouveau fonds très important de ce décorateur est en cours de constitution. Un travail d’identification commencé l’an dernier, se poursuit.

Maquettes Planes

Marie-Odile Gigou continue, avec l'aide d'Anne-Marie Marillier, la reconnaissance des maquettes de Jacques Marillier pour la mise à jour du cdrom qui a été fait l'année dernière.

Photos de presse

Sur l’ensemble du don Georges Herbert, Annick Caubert est parvenue à 800 dossiers de portraits intégrées. Les photos de scène sont presque toutes intégrées.

Les Affiches

Outre leur arrivée constante par les dons, Francine Delacroix continue à enregistrer informatiquement les affiches sur le logiciel File Maker qui en est désormais à 4500 fiches.

Programmes

Près de 2300 intégrés.

Acquisitions

- Achat de 6 maquettes planes de costumes de Claudie Gastine du Jeu de l'Amour et du Hasard, mise en scène d'Alfredo Arias, création au Théâtre d'Aubervilliers en 1987
- Achat de 3 maquettes planes de costumes de Claudie Gastine du Boulevard du Crime, mise en scène d'Alfredo Arias au Théâtre d'Aubervillliers en 1985.

Les Expositions

Expositions organisées avec le concours de l'ART
- Foire Saint-Germain les 28,29 juin
- Exposition Ingmar Bergman au Théâtre Comédia scénographie d’Yves Valente
- Exposition Giraudoux au Théâtre Antoine scénographie de Yves Derlon

Participation de l’ART à des expositions

- Exposition sur L'Aiglon à l'Opéra de Marseille

Entretien du site internet

Danielle Mathieu-Bouillon et Valérie Dervieu poursuivent l’entretien du site ART : art.asso.free.fr dont Vincent Parot revoit la décoration et l’arborescence.

Dons divers

Cette année 2004, on a pu notamment dénombrer des dons réguliers et importants dont la liste est jointe en annexe.

Citons deux dons très importants :

- Les Frères Jacques
- France Delahalle qui était l'épouse de Georges Herbert et la co-Directrice du Théâtre Saint-Georges. Elle était l’amie de Danielle Mathieu-Bouillon depuis 1964, et l’ART figurait sur son testament. C’est son notaire qui nous en a prévenus

Théâtrothèque - vidéothèque

Cette année encore, Fabienne BARBEY a pu procéder à 6 enregistrements, avec la fidélité de l'équipe d' Olivier Morel
Avec le concours de l'Envol :

- Florilège au Théâtre de la Gaité-Montparnasse, mise en scène de Laurent Terzieff le 29 avril 2004
- Foire Saint-Germain le 28 juin 2004 (dont une copie a été donnée aux organisateurs)
- Zapping, mise en scène et chorégraphie de Bruno Agati, au Théâtre du Gymnase le 11 juin 2004
- Remise de la Légion d'honneur à Serge Bouillon par Jean-Jacques Aillagon, et remise de la médaille du Mérite à Fred Kiriloff, par Danielle Mathieu-Bouillon, le 8 juin 2004
- Exposition Ingmar Bergman au Théâtre Comédia, pour la création de sa dernière pièce - - - S'Agite et se pavane, mise en scène de Roger Planchon, le 14 décembre 2004
- Brooklin Boy à la Comédie des Champs-Elysées, le 21 décembre 2004, mise en scène de Michel Fagadau avec Stéphane Freiss

La Vie de l'A.R.T.

Le Conseil d'Administration s'est réuni régulièrement.

L’ART rend grâce aussi, à sa Présidente Marie-France Mignal et à son Délégué général Luc de Sédano sans lesquels rien n’aurait été possible.

Les journées ART fonctionnent gaiement et le travail avance dans la joie et la bonne humeur que tous soient ici remerciés.

Parmi nos grandes joies, celle d’une fête organisée par la Fondation Hébertot à la Bobliothèque historique pour la remise de la Légion d’Honneur à Serge Bouillon par Jean-Jacques Aillagon. Ce fut aussi l’occasion de la remise de la l’Ordre National du Mérite à Fred Kiriloff, par Danielle Mathieu-Bouillon

Subventions

Le Conseil remercie Marie-France Mignal et l'ASTP qui nous a accordé une subvention de 9150€ en plus de l’hébergement gratuit à Vigneux.

Notre gratitude va également à la Mairie de Paris pour sa fidélité qui nous a allouée une subvention de 25.000 € pour 2004. Ce qui ne rattrape pas la subvention non versée en 2003, mais qui est déjà très bien, car toutes les subventions ont baissé, sauf la notre, mais l’activité a été réduite du fait du non versement de la subvention 2003 et de l’arrivée très tardive de celle de 2004 (le 25 janvier 2005)

2005

Bibliothèque et Base de données

Les recherches sont toujours aussi multiples et diversifiées et le renom du département théâtre de l'ART à la BHVP ne fait que croître. Désormais peu d'ouvrages spécifiques paraissent sans faire appel aux richesses de nos collections.

L'informatisation arrivant enfin à la bibliothèque historique, entre les installations du matériel et la formation des conservateurs, ces dernières ont été très occupées. Ils ont dû revoir toutes les fiches du fichier général, ce qui a considérablement gêné la progression des base de données. De plus, comme l’ART avait été pionnière en cette matière, en arivant avec ses propres ordinateurs et logiciels, il risque d’y avoir des incompatibilités.

Base de données

Valérie Dervieu poursuit l'intégration des données concernant le fichier des programmes dont elle a le secret et qui permet une interrogation multiple. Près de 2350 programmes sont enregistrés à ce jour, dont 1450 avec distribution.

Le Découpage de la Presse

Le travail du découpage et du classement de la Presse se poursuit. Le rapport annuel est l'occasion de remercier les collègues bénévoles de l'Association qui y pourvoient. Saluons particulièrement l’équipe des fidèles du jeudi pour leur efficacité et leur bonne humeur Simone Chobillon, Annick Caubert, rejointes cette année par Anne-Marie Marillier et Janine Malclès.

Classement et intégration des fonds lègués à l'A.R.T. et à la BHVP

Maquettes planes

Marie-Odile Gigou continue, avec l'aide d'Anne-Marie Marillier, la reconnaissance des maquettes de Jacques Marillier pour la mise à jour du cdrom qui a été fait l'année dernière.

Photos de scène

Toutes les photos du fonds Herbert sont désormais identifiées et classées, sauf quelques unes, restant, pour l'instant, mystérieuses…

Les Expositions

Expositions organisées avec le concours de l'ART
- Foire Saint-Germain les 27, 28 juin 2005

Participation de l'ART à des expositions :
- Hommage à Serge Lifar, au Salon de la Danse à Chartres
- Diorama Sem et Roubille, histoire du Bois de Boulogne, à Bagatelle, organisée par la Direction des Parcs et Jardins
- Panorama du XXè siècle à la Médiathèque de Rueil
- Prêts de programmes du XXè siècle à la Comédie des Champs-Elysées
- Prêt de la maquette en volume de Maison d'arrêt, du Théâtre National de la Colline à la Maison des Arts de Créteil

Entretien du site internet

Vincent Parot a fini de mettre à jour le site internet de l'Association : art.asso.free.fr. Danielle Mathieu-Bouillon a demandé qu'une nouvelle adresse, plus simple, soit mise en place en 2006. Ce sera regietheatrale.com. Vincent Parot en devient le webmestre.

Dons divers

Cette année 2005, on a pu notamment dénombrer des dons réguliers et importants parmi lesquels :

- Fonds André Verdun : En raison de l’amitié qui unit Jean Verdun à Serge Bouillon, d’un fonds très important de son frère André Verdun, célèbre marionnettiste et passionné de théâtre. Outre des livres, il y a une collection de photographies très intéressantes de photos de salles de spectacles qu’il a prises lui-même tout au long de sa vie et qui est particulièrement fondamental pour nos recherches et l’illustrations de nos articles.

Théâtrothèque - vidéothèque

Cette année encore, Fabienne BARBEY a pu procéder à 5 enregistrements, avec la fidélité de l'équipe d' Olivier Morel

Avec le concours de l'Envol :

- Brigadier d’honneur à François Périer, au Théâtre de la Michodière, le 20 avril 2005
- L’Illusion chronique , de et avec Jean-Paul Farré, à l’Atelier du Plateau, le 27 mai 2005
- Soie de Alessandro Baricco, au Studio des Champs-Elysées, mise en scène de Christophe Lidon, avec Benoîte Gazeres , Samuel Labarthe, le 1er juin 2005
- 3è Salon du Théâtre à la Foire Saint-Germain, le 27 juin 2005
- Mademoiselle Chanel de Maria Adelaide Amaral, à la Comédie des Champs-Elysées, le 1er juillet 2005

La Vie de l'A.R.T.

Le Conseil d'Administration s'est réuni régulièrement.

L’ART rend grâce aussi, à la Présidente de l'Association de Soutien au Théâtre Privé, Marie-France Mignal et à son Délégué général Luc de Sédano, qui poursuivent leur soutien en hébergeant toujours les maquettes en volume et les doubles des collections, à Vigneux.

Les journées ART fonctionnent gaiement et le travail avance dans la joie et la bonne humeur que tous soient ici remerciés.

2006

Sur la demande de la Direction des Affaires Culturelles, Danielle Mathieu-Bouillon, Serge Bouillon, Jean Derens et Marie-Odile Gigou ont été conviés à une réunion pour la mise en conformité de la convention liant la Mairie de Paris, la Bibliothèque Historique de la ville de Paris et l'A.R.T.

Cette réunion faisait suite à plusieurs autres, auxquelles les services juridiques de la Mairie de Paris avaient participé.

En effet, la convention à l'origine de l'installation de l'ART à la Bibliothèque historique de la ville de Paris avait été signée par la Préfecture de Paris et non par la Mairie, ce qui posait des problèmes juridiques et administratifs.

Après plusieurs réunions et propositions - qui soulignent l'intérêt porté par la mairie à l'Association et son ouvrage - deux nouvelles conventions, d'occupation des lieux pour 5 ans et d'objectif pour 1 an, ont été mises sur pied.

L'A.R.T. bénéficie d'un statut privilégiée dans la mesure où elle est l'une des rares associations autorisée à avoir leur siège social et occuper des locaux publics.

Bibliothèque et Base de données

Les recherches sont toujours aussi multiples et diversifiées et le renom du département théâtre de l'ART à la BHVP ne fait que croître. Désormais peu d'ouvrages spécifiques paraissent sans faire appel aux richesses de nos collections.

D'ailleurs, l'A.R.T. soutient l'élaboration d'un livre sur Jacques Rouché

Base de données

L'agent général, Valérie Dervieu, poursuit l'intégration des données concernant le fichier des programmes de théâtres, 2357 enregistrés à ce jour, dont 1517 avec distribution.

Numérisation

Cette année, l'A.R.T. a décidé d'avoir un hébergement et une adresse professionnels pour son site internet :

www.regietheatrale.com.

Cela a simplifié son adresse, sa mise à jour et son enrichissement, lequel a été effectué par Vincent Parot.

Vincent Parot a également procédé à la mise à jour d'un DVD sur nos collections de maquettes planes et en volume.

Le Découpage de la Presse

Il convient de saluer le groupe de nos sociétaires surnommées les "fidèles du jeudi" pour leur efficacité et leur bonne humeur : Simone Chobillon, Anne-Marie Marillier et Janine Malclès, auxquelles s'est jointe Annie Sinigalia, grâce auxquelles le travail du découpage et du classement de la Presse se poursuit.

Le rapport annuel est l'occasion de remercier les collègues bénévoles de l'Association qui œuvrent tout au long de l'année, pérennant ainsi ses objectifs de mémoire du théâtre.

Classement et intégration des fonds lègués à l'A.R.T. et à la BHVP

Photos de scène

Annik Caubert, notre secrétaire générale adjointe, ex-archiviste de l'Agence photographique Roger-Viollet, poursuit son travail de bénédictin, dans l'identification des photos de scène.

Grâce à l'installation d'Internet dans le bureau de l'ART, elle a désormais accès à la base de données de Bernand et Roger-Viollet et croise ces informations avec le fichier des programmes.

Dons divers

Grâce à Claudie Gastine, Marie-Odile Gigou a été en relation avec Vittoria Crespi-Morbio, de la Scala de Milan. Elles se sont échangés leurs publications respectives sur les décorateurs : Leonor Fini, George Wakhevitch, Picasso, Fujita et Erté pour la Scala.

Parmi les dons importants citons :
- Agostino Pace :
- Don de la Maquette de son décor pour Oscar et la dame rose de PEric-Emmanuel Schmitt
Danielle Mathieu-Bouillon
- Maquette de S'Agite et se pavane d'Ezio Frigerio pour la pièce d’Igmar Begman mise en scène par Roger Planchon au Théâtre Comédia
- Deux maquettes des décors Jean-Marie Stehlé ( l’une en noir et blanc, l’autre peinte, pour de Pygmalion de Bernard Shaw au Théâtre Comédia

Les autres dons plus traditionnels comme, affiches, programmes, photos livres figurent sur le livre des dons.

Les Expositions

Expositions organisées avec le concours de l'ART :

- Exposition Jacques Hébertot à la BHVP, organisée par l'A.R.T.

Depuis longtemps l'association souhaitait rendre hommage à cet immense homme de spectacle, dont le nom demeure lié à tant de chefs-d'œuvres du XXème siècle.

Avec l'aide indispensable de la Fondation Hébertot, Paris-Bibliothèque a pu publier le livre d'Antoine Andrieu-Guitrancourt et de Serge Bouillon " Jacques Hébertot, le magnifique ". C'est l'Art qui a pris à sa charge les frais de reproduction des photos qui l'illustrent. Ce livre, unanimement salué par la Presse, fait désormais autorité et référence sur le personnage.

L'exposition conjointement organisée par la Bibliothèque historique et l'ART, scénographiée par Roger Jouan a été inaugurée le 25 Janvier 2006 et a duré deux mois.

- Exposition Georges Vitaly à la librairie de la BHVP
(film réalisé par Rémy Prosper)

Cette exposition retraçant le travail de découvreur de ce grand metteur en scène de l'après-guerre a permis de lui rendre hommage en y joignant quelques unes de ses œuvres picturales. Cette exposition inaugurée avec de nombreux amis a été la dernière joie de Georges Vitaly qui devait nous quitter peu après.

Participation de l'ART à d'autres expositions :

- Prêt de la partie de l'exposition Hébertot sur les ballets suédois pour un colloque à Montpellier
- Prêt de la maquette de En attendant Godot à la bibliothèque François Villon
- Prêt de documents divers pour l'exposition sur Le Chanteur de Mexico au Théâtre du Chatelet
- Prêt de photos et d'affiches pour l'exposition Bêtes de scène au Centre National du Costume de scène à Moulin.
- Le Salon du Théâtre à la Foire Saint-Germain
- Prêt de documents divers pour l'exposition et le programme de "Colombe" de Jean-Michel Damaze à l'Opéra de Marseille.

Théâtrothèque - vidéothèque

Cette année encore, Fabienne BARBEY a pu procéder à 7 enregistrements, avec le fidèle concours de l'équipe d' Olivier Morel à l’Envol :

- Exposition Jacques Hébertot à la BHVP
- Le Miroir d'Arthur Miller, mise en scène de Michel Fagadau, à la Comédie des Champs-Elysées
- Le Salon du Théâtre à la Foire Saint-Germain
- Mon lit en Zinc de David Hare, mise en scène de Laurent Terzieff, au Studio des Champs-Elyées
- Si tu mourrais de Florian Zeller, mise en scène de Michel Fagadau, à la Comédie des Champs-Elysées
- Adultères, River Side Drive, Central Park West de Woody Allen, mise en scène de Benoit Lavigne, au Théâtre de l'Atelier
- Le Jardin de Brigitte Buc, mise en scène de Jean Bouchaud, au Théâtre des Mathurins

Danielle Mathieu-Bouillon a obtenu de la Mairie de Paris, une subvention supplémentaire pour la numérisation des cassettes vidéo (notamment les u-matic). Ce travail a été confié à l'Envol qui nous a proposé de les transférer sur dvd, format dvx, support inaltérable qui prendra beaucoup moins de place.

Le travail est en cours et, compte tenu de sa difficulté en raison de l'âge des cassettes, devra se prolonger sur au moins deux exercices.

La Vie de l'A.R.T.

Le Conseil d'Administration s'est réuni régulièrement.

Les journées ART fonctionnent gaiement et le travail avance dans la joie et la bonne humeur, que tous soient ici remerciés.

La numérisation de la Bibliothèque est toujours en cours et occupe encore nos conservatrices.

Un ordinateur connecté à internet a été installé dans le bureau de l'A.R.T., ce qui facilite les recherches.

Le classement des dons se poursuit.

Marie-Odile Gigou, conservateur chargé des collections de l'ART a pu réorganiser les rangements au sein de la Bibliothèque historique de la Ville de Paris.

Le problème de la conservation des maquettes en volume, particulièrement encombrantes, subsiste toujours.

Heureusement, grâce à l'Association pour le soutien du Théâtre Privé, elles sont toujours hébergées à Rouvres.

Le Directeur du bureau des Bibliothèque a été sensibilisé sur ce problème. Une solution est recherchée. Un emplacement aux entrepôts Calberson, boulevard Ney, est susceptible d'être envisagé. Ces maquettes ne peuvent pas être empilées, il faut qu'on puisse les voir et les déplacer aisément, cela demande donc beaucoup de place !

Il est vivement souhaité qu'une solution voie le jour en 2007.

Subventions

Le Conseil remercie Marie-France Mignal et l'ASTP qui nous a accordé une subvention de 10.000 E en plus du don essentiel de matériel et de l’hébergement gratuit à Vigneux.

Notre gratitude va également à la Mairie de Paris pour sa fidélité et le soutien dont elle a fait preuve cette année.

2007

Bibliothèque et Base de données

Les recherches sont toujours aussi multiples et diversifiées et le renom du département théâtre de l'ART à la BHVP ne fait que croître. Le site Internet y est pour beaucoup.

Base de données

Valérie Dervieu poursuit l'intégration des données concernant le fichier des programmes, 2511 enregistrés à ce jour, dont 1753 avec distribution. L'écart se réduit…

Numérisation

L'accent a été mis cette année sur l'enrichissement du site internet de l'A.R.T. : www.regietheatrale.com

Vincent Parot a complété le site sur les maquettes en volumes et les maquettes planes.

Une attention particulière a été mise sur la valorisation des fonds et leur diversité afin d'enrichir graphiquement le site Internet, il a donc numérisé quelques relevés de mise en scène, caricatures, documents divers (programmes, revue Paris Théâtre, livre de bord…). d'autres rubriques sont en cours de numérisation.

Un important travail a été fait sur la photographie numérique des affiches, notamment la très belle collection d'affiches anciennes des années 1895-1910 dont nous avons commencé l'entoilage depuis plusieurs années. Ces affiches, toutes de grand format, représentant, athlètes, dompteurs, numéros de music hall, acrobates, comique troupiers, clowns, magiciens et autres danseurs sont au nombre de 321, elles sont désormais toutes consultables.

Cette même année, Vincent Parot a, de la même manière, enregistré les photos de 212 affiches de théâtres (108 illustrées, 104 de texte).

Il s'est également rendu sur le site de Rouvres et a pu photographier, pour les insérer dans le fonds des maquettes de décors en volume, les 12 maquettes données par le Théâtre National de la Colline, ainsi que quelques autres qui n'avaient pas encore été photographiées.

Une rubrique « thématique » sera ouverte l'année prochaine consacrée aux auteurs et animateurs de Théâtre du XXè siècle. Textes écrits par Geneviève Latour et Jean-Jacques Bricaire et mis en page et iconographiés par Vincent Parot.

Le Découpage de la Presse

Saluons nos « fidèles du jeudi » pour leur efficacité et leur bonne humeur : Simone Chobillon, Anne-Marie Marillier et Janine Malclès grâce auxquelles le travail du découpage et du classement de la Presse se poursuit. Le rapport annuel est l'occasion de remercier les collègues bénévoles de l'Association qui y pourvoient.

Classement et intégration des fonds lègués à l'A.R.T. et à la BHVP

Photos de scène

Annik Caubert et Annie Sinigalia continuent le travail de fourmi de reconnaissance des photos. Grâce à l'installation d'internet dans le bureau, elle a accès à la base de données de Bernand et Roger-Viollet et croise les informations avec le fichier des programmes.

Programmes

2511 intégrés dans la base de données qui est accessible sur internet.

Marie-Odile Gigou se sert des listes de Valérie Dervieu pour re-numéroter les programmes et avoir ainsi des listes plus exhaustives. Les dons de programmes ne cessant d'arriver, il faut sans cesse vérifier les boites et re-numéroter. Il a été décidé de les numéroter par année puis par ordre pour faciliter l'intégration de nouveaux programmes.

Extériorisation

L'A.R.T. a participé au livre de Nancy Huston, Geneviève Latour et Victor Haïm Jacques Noël, décors et dessins de théâtre publié chez Acte Sud, en cédant et acceptant de joindre à cet ouvrage, le film que Danielle Mathieu-Bouillon avait conçu et réalisé avec Xavier de Cassan sur Jacques Noël.

Une projection a eu lieu à la Maison des Auteurs en présence des auteurs, de Jacques Noël, de sa famille et amis. Un débat a eu lieu au cours duquel Danielle Mathieu-Bouillon a rappelé l'importance de ces ouvrages, pour la mémoire du Théâtre.

En contrepartie, Acte Sud a donné 30 livres à l'A.R.T.

André Acquart a enfin terminé son tableau, qui avant d'arriver à la BHVP, a été exposé lors d'une exposition consacrée à son auteur, aux Lilas.

Les Expositions

Participation de l'ART à des expositions :

Prêt de documents divers tels que : photos, maquettes, affiches, programmes

- Paris qui chante, les Trois Baudets à la Mairie du XVIIIè, organisée par l'Action Artistique de la ville de Paris,
- Patriotes en scène au Musée de la Révolution à Vizille,
- Roger Vitrac au Théâtre Antoine,
- Les Frères Jacques
- Exposition Jean Cocteau au Musée des Manuscrits,
- Salon de la Danse sur Diaghilev à la Médiathèque de Rambouillet,
- Exposition Isadora Duncan au Musée Boudelle,
- Exposition Roger Jouan à la Mairie de Poissy.

Télévision

Passionnément Maillan, ce documentaire produit par France 3 consacré à Jacqueline Maillan, pour célébrer le 15ème anniversaire de sa mort a été tourné en artie au Théâtre Comédia et Danielle Mathieu-Bouillon y a activement participé.

Dons divers

Cette année 2007, on a pu notamment dénombrer des dons réguliers et importants.

Théâtrothèque - vidéothèque

La numérisation des cassettes UMATIC a commencé. Une cinquantaine de pièces sont déjà sur support DVD. Une cinquantaine de pièces devront être traitées par un laboratoire spécialisé, car les bandes ont collé au support et cela demande un traitement particulier.

Cette année encore, Fabienne BARBEY avec beaucoup de courage a poursuivi les enregistrements, mais dut être relayée par Jean-Pierre GRANET. Ils ont ainsi procédé à 8 enregistrements, avec le fidèle concours de l'équipe d' Olivier Morel à l’Envol :

- Madame Colette au Théâtre de La Huchette, conçu par Gérard Bonal, mis en espace par Claude Darvy,
- Tableau d'une exécution au Théâtre du Nord Ouest, de Howard Barker, mis en scène par Pauline Mandroux avec entre autre, Geneviève Brunet et Philippe Brigaud,
- La Retraite de Russie au Petit Montparnasse, de William Nicholson, adaptation de Gérald Sibleyras, mise en scuène de John R. Pepper avec Pierre Santini, Catherine Rich et Julien Rochefort,
- À la Porte au Théâtre de l'œuvre, de Vincent Delacroix, mis en scène de Marcel Bluwal avec Michel Aumont,
- Rutabaga Swing à la Comédie des Champs-Elysées, de Didier Schwartz, mise en scène de Philippe Ogouz,
- Chocolat Piment au Théâtre La Bruyère, de Christine Reverho, mise en scène de José Paul,
- En toute Confiance de Donald Margulies, mise en scène de Michel Fagadau, à la Comédie des Champs-Elysées.
- L'Autre de Florian Zeller, mise en scène de l'auteur, au Studio des Champs-Elysées.

LA VIE DE L'ART

Le Conseil d'Administration s'est réuni régulièrement.

Les journées ART fonctionnent gaiement et le travail avance dans la joie et la bonne humeur, que tous soient ici remerciés.

La numérisation de la Bibliothèque est toujours en cours et occupe encore nos conservatrices.

Le classement des dons se poursuit. L'Inventaire Georges Herbert est fini et informatisé.

Reste toujours le problème de Rouvres. Le dossier des entrepôts Calberson est compliqué et ne semble pas avoir beaucoup avancé.

L'A.R.T. a participé activement à la fête organisée en l'honneur de Luc de Sedano, délégué général du Fonds de Soutien au Théâtre Privé, pour son départ à la retraite. Un buffet a été organisé au foyer du Théâtre Comédia, et un tableau, reproduction d'un portrait de Molière, peint par Vincent Parot, lui a été offert. Beaucoup de directeurs étaient présents.

Luc de Sedano
Annik Caubert, Vincent Parot, Luc de Sedano et Danielle Mathieu-Bouillon

Le Conseil tient à remercier Monsieur Jean Dérens, Conservateur Général de la Bibliothèque historique pour son amitié fidèle et qui prendra sa retraite en mai 2008. Le Conseil tient à exprimer également sa reconnaissance pour leur fidélité et leur dévouement à nos conservatrices Marie-Odile Gigou et Francine Delacroix.

Subventions

Le Conseil remercie Marie-France Mignal et l'ASTP qui nous a accordé une subvention de 10.000 E en plus du don essentiel de matériel et de l’hébergement gratuit à Vigneux.

Notre gratitude va également à la Mairie de Paris pour sa fidélité et le soutien dont elle a fait preuve cette année.

2008

Bibliothèque et Base de données

Depuis plusieurs années déjà, l'ART a résolument franchi le cap du XXIème siècle, en engageant tout un travail de numérisation de ses collections.

Valérie Dervieu, l'Agent général, poursuit l'intégration des données concernant le fichier des programmes, 2563 enregistrés fin 2008, dont 1830 comportant la distribution.

Numérisation

Les conservatrices de la Bibliothèque historique, Marie-Odile Gigou et Francine Delacroix, poursuivent également ce même travail. Il est bon de noter que la synergie opère et que les travaux respectifs sont complémentaires.

En ce qui concerne l'A.R.T., Danielle Mathieu-Bouillon a demandé à Vincent Parot de photographier les affiches que l'association avait fait entoiler sur ses fonds propres, ces dernières années, notamment la brillante collection d'affiches de cirque, de variétés, diverses datées pour la plupart entre 1895 et 1905. Grâce au précieux travail de Vincent Parot, les clichés haute définition sont stockés sur disque dur, et seules des images non exploitables, mais plaisantes à regarder, figurent désormais sur le site Internet, avec un index.

Site internet

Jean-Jacques Bricaire et Geneviève Latour ont entrepris, avec le talent qu'on leur connaît, une Anthologie des auteurs dramatiques des trente glorieuses - 1945-1975, Vincent Parot en assure l'iconographie et la mise en page pour le site.

Huit auteurs sont dans la rubrique « thématiques » : Marcel Achard, Arthur Adamov, Jacques Audiberti, Samuel Beckett, Albert Camus, Jacques Deval, Marguerite Duras, Steve Passeur.

La conférence de Serge Bouillon sur Jacques Hébertot et son théâtre a également été mise en ligne, ainsi qu'un ensemble biographique relatant les multiples étapes de la carrière de ce grand Directeur, extraite de l'ouvrage Jacques Hébertot, le Magnifique, donnant en index, les œuvres qu'il a créées. Cet ensemble a également été intégré aux thématiques.

Enfin, Danielle Mathieu-Bouillon a écrit une petite histoire de Paris à travers ses théâtres, de l'antiquité à nos jours, en plusieurs chapitres, tous illustrées avec l'aide de Vincent Parot qui en a orchestré la mise en ligne.

Un accord financier a été conclu avec l'Agence Roger-Viollet pour l'acquisition des droits photographique pour une période de 5 ans renouvelable. L'ART dispose malheureusement de moyens insuffisants pour lui permettre d'illustrer ses articles comme elle le souhaiterait, compte tenu de l'importance de l'image sur Internet.

Sur l'association en elle-même, Danielle Mathieu-Bouillon a entrepris la rédaction de son historique depuis sa création en 1911 jusqu'à son arrivée à la Bibliothèque historique de la ville de Paris en 1969.

De nombreuses illustrations de la période ont été recherchées pour enrichir la rubrique et la rendre plus sensible aux visiteurs du site. C'est ainsi qu'elle a établi une liste des membres fondateurs, tous nés pratiquement entre 1845 et 1860, certains de leurs descendants nous ont contactés par e-mail. Il n'est pas surprenant de l'Association soit si riche en documents concernant notamment l'art lyrique, si l'on considère que les postes de directeurs de la scène des plus grands théâtres de Paris, dès la fin du XIXème siècle, étaient tenus par ses pères fondateurs.

Pour les maquettes de décors planes ou en volume, Vincent Parot a poursuivi le travail de prise de vue et ajouté à l'index existant, le nom de l'auteur de la pièce.

Il a également traité d'une manière fort poétique le diorama de Sem et Roubille qui date de 1909 et dont l'ART conserve la plus grande partie.

Le chapitre des donateurs, s'est enrichi de plusieurs biographies de personnalités illustrées (Georges Herbert, Odette Laure, André Verdun, Georges Vitaly), ainsi que celles de nos amis décorateurs, ( Jacques Noël, Claudie Gastine, Agostino Pace, André Levasseur… )

Le site de l'ART, en cette fin 2008 comprend environ 8000 fichiers pour plus de 3000 pages.

Le Découpage de la Presse

Comme la Bibliothèque Nationale s'en charge à nouveau, et qu'une grande partie de la presse écrite est désormais numérisée à la base, il a été décidé d'arrêter le découpage après 2008. Nos sociétaires bénévoles ont néanmoins terminé l'année et se consacreront désormais à d'autres tâches.

Classement et intégration des fonds lègués à l'A.R.T. et à la BHVP

Photos de scène

Annik Caubert, secrétaire générale, poursuit son travail d'identification des photos anciennes. Elle a revu tout au long de cette année, le fichier des photos de scène et l'a complété, de dates de création et des noms d'auteurs, selon une méthode rigoureuse et croisée de vérifications de dates et de lieux.

Programmes

De nombreux programmes continuent d'affluer à la bibliothèque et les boites sont constamment remaniées en conséquence, avant une nouvelle remise à plat du classement de ce dossier.

Publications

Bernard Richebé, 1er Prix de Rome de photographie dont nous avions déjà organisé une exposition en l'aidant à financer les tirages fort coûteux qui font désormais partie de notre patrimoine, avait évoqué l'intérêt, lorsque l'occasion s'en présenterait, de suivre la totalité de la création d'un spectacle. Ce fut chose faite avec la création mondiale de l'œuvre d'un jeune auteur américain Zach Helm qui fut mise en scène par John Malkovich au Théâtre Comédia, avec Cristiana Reali et Vincent Elbaz. La grande originalité de la scénographie enrichit encore l'aventure et l'ART dispose de près d'un millier de photos numérisées ainsi que de quelques exemplaires d'un ouvrage consacré à ce qui fut l'événement théâtral de la saison, avec huit nominations aux Molières et deux Molières pour la mise en scène et pour le décor de Pierre-François Limbosch.

- Good Canary - Photos et textes de Bernard Richebé, préface de Danielle Mathieu-Bouillon.

Good Canary, photographies de Bernard Richebé

Quand Pascale Bordet nous sollicita pour participer à l'édition de son livre sur le costume illustré par ses maquettes et par les photographies de scène de Laurencine Lot, partageant pour ce projet l'intérêt de l'Association pour le Soutien du Théâtre Privé, nous prîmes un accord avec Actes Sud pour assurer les droits photographiques de l'ouvrage qui, connaît depuis sa sortie officielle célébrée au Théâtre de la Porte Saint-Martin, un immense succès, et a déjà de multiples récompenses.

- La Magie du Costume, édition Acte Sud, par Pascale Bordet, photos de Laurencine Lot

Les Expositions

Participation de l'ART à des expositions :

Comme chaque année, notre association a été sollicitée pour de nombreuses expositions :

- Les Mille et une Nuits au C.N.C.S. (Musée du Costume à Moulins) - prêt de programmes
- Opéra Comique à la Médiathèque Musicale de Paris - prêt de programmes
- Les Ballets russes au Salon de la Danse - prêt de nombreuses photos et programmes
- Tristan Bernard au Théâtre Antoine - prêt de programmes et revues sur Tristan Bernard
- Parlez-moi d'amour au Musée des Manuscrits - prêt d'une maquette

Recherches

Le fonds de l'ART étant l'un des plus importants, avec celui de la BNF, concernant le spectacle, les chercheurs ne cessent d'affluer, qu'ils soient auteurs d'ouvrages sur le spectacle en général ou de thèses françaises ou étrangère.

Dons divers

Cette année 2008 a été l'occasion de dons réguliers et importants provenant pour la plupart de nos membres, dont la liste est jointe en annexe.

Fonds Gérard Kéryse

Il convient de nous attarder sur le don de Gérard Kéryse, ancien Directeur de la scène du Théâtre de l'Œuvre, des Tournées Herbert-Karsenty, à la fois producteur et scénographe et membre regretté de notre association. Ce don, que nous devons à son fils Franck, vient compléter les Fonds Georges Herbert- France Delahalle, déjà intégrés dans nos collections. Il est constitué de maquettes de décors en volume, des implantations et des photos de décors, des cassettes vidéos des spectacles, des programmes, affiches, photos et autres documents divers…

Don de Lucien Chambadal

Il convient de souligner aussi les très nombreux programmes donnés par Lucien Chambadal ainsi que ceux donnés par Marie-France Mignal et Jean Velter pour le Théâtre Saint-Georges (environ 300 programmes chacun)

Outre de nombreux documents photographiques, programmes, affiches et autres émanant du Théâtre Comédia,

Danielle Mathieu-Bouillon a fait don à l'ART de plusieurs maquettes originales notamment les maquettes des costumes de S’Agite et se Pavane d’Igmar Bergman dessinés par Franca Scarciapino.

Roger Lauran entre autres documents a donné des affiches anciennes et toute une collection de lettres autographes d'auteurs importants du XXème siècle.

Plusieurs dons sont en attente, pour des raisons de place, notamment ceux de Pierre Cordier et de Joëlle Benchimol, tous deux attachés de Presse.

Théâtrothèque - vidéothèque

Cette année, Jean-Pierre Granet a pris le relais de Fabienne Barbey, hélas trop tôt disparue, et a pu procéder à 10 enregistrements, avec le fidèle concours de l'équipe d' Olivier Morel à l’Envol :

- La Contrebasse de Patrick Süskind, au Théâtre de Poche avec Stéphane Bierry,
- Avec deux Ailes de Danielle Mathieu-Bouillon au Petit Théâtre de Paris, mise en scène d'Anne Bourgeois avec Marc Fayet et Véronique Jannot,
- Fame de David Silva, première version française signée Stéphane Laporte et Danielle Mathieu-Bouillon de la célèbre comédie musicale, au Théâtre Comédia, mise en scène de Ned Grujic,
- Parle moi d'Amour de Philippe Claudel, à la Comédie des Champs-Elysées, mise en scène de Michel Fagadau avec Michel Leeb et Caroline Sihol,
- Célibataires de David Foenkinos, au Studio des Champs-Elysées, avec Catherine Jacob et Christian Charmetant,
- Le Suicidé de Nicolaï Erdman, au Théâtre 13, mise en scène de Volodia Serre,
- Charles Gonzales devient…Camille Claudel d'après les lettres de Camille Claudel, au Théâtre des Mathurins, avec Charles Gonzales,
- Je vous salue Mamie de Sophie Artur et Marie Giral, au Théâtre La Bruyère avec Sophie Artur,
- Une Souris verte de Jean-Marie Besset, au Théâtre Tristan Bernard, mise en scène de Jean-Luc Revol avec Raphaëline Goupilleau,
- Deux petites dames vers le nord de Pierre Notte, à la Pépinière Théâtre, mise en scène de Patrice Kerbrat avec Christine Murillo et Catherine Salviat.

L'ART a obtenu de la Mairie de Paris, la continuation de la subvention supplémentaire pour la copie sur support numérique des anciennes cassettes vidéo (notamment les u-matic). Celles-ci posent un véritable problème car leur conservation s'avère délicate. Cela exige donc beaucoup plus de travail. Cette mission a été confiée à l'Envol. L'ART est toujours à la recherche d'une solution qui permettrait la conservation des premiers titres de la théâtrothèque enregistrés sur le support VCR aujourd'hui disparu.

Le Prix du Brigadier

Depuis 2005, date à laquelle nous avions remis à Colette Périer, son épouse, lors d'une cérémonie émouvante, un brigadier d'honneur posthume à François Périer, nous n'avions jamais trouvé les moyens d'organiser cette manifestation pourtant appréciée par la profession.

Le Conseil d'Administration avait décidé de reprendre cette tradition et de la répartir sur deux exercices comptables. Le jury, rejoint par de nouveaux régisseurs d'honneur cooptés par le conseil : Philippe Tesson, Fabienne Pascaud, Hans-Peter Cloos, Paul Tabet, Stéphane Hillel, s'est réuni au restaurant Le Berkeley le 18 Décembre 2008, et a élu Christian Schiaretti, Directeur du TNP-Villeurbanne pour Coriolan, tandis qu'un Brigadier d'Honneur était attribué à Claude Rich pour l'ensemble de sa carrière.

La remise des prix aura lieu au cours de notre prochaine assemblée générale qui se tiendra au Théâtre Montparnasse, en présence du Maire de Paris et avec l'aide de l'Association pour le soutien du Théâtre rivé.

La Vie de l'A.R.T.

Le Conseil d'Administration s'est réuni régulièrement. La Présidente ayant, pour des raisons personnelles, quitté la Direction du Théâtre Comédia mi-juillet 2008, consacre beaucoup plus de temps au rédactionnel des articles, tout en partageant le travail de classement avec les fidèles bénévoles - les dames du jeudi - comme aurait dit la regrettée Loleh Bellon : Simone Chobillon, Annick Caubert, Janine Malclès, Anne Marie-Marillier. et souvent Annie Sinigalia.

Les journées ART fonctionnent gaiement et le travail avance dans la joie et la bonne humeur, les membres qui rejoignent ponctuellement l'équipe de base, peuvent en témoigner. Que tous soient ici remerciés.

La numérisation de la Bibliothèque est toujours en cours et occupe encore nos conservatrices.

Le classement des dons se poursuit.

Le problème du rangement des maquettes en volume à Rouvres grâce à la bienveillance de l'Association pour le soutien du Théâtre privé demeure, en cette fin d'année 2008, un problème qui n'a toujours pas trouvé sa solution.

L’ART tient à rendre un hommage appuyé à Fabienne Barbey, qui a lutté de toutes ses forces contre un cancer ravageur, avec un courage sans faille et un sourire permanent.

C’est une compagne proche qui nous a quittés, nous vénèrerons sa mémoire.

Le Conseil tient à rendre hommage à Monsieur Jean Dérens, Conservateur Général de la Bibliothèque historique pour son amitié fidèle. Il a accompagné nos travaux, de sa culture, de sa chaleur, de son amitié depuis plus de vingt ans. Il a permis de nombreuses expositions consacrées au théâtre. Il a pris sa retraite en avril et a été chargé par les éditions Gallimard de la rédaction d'un album de la Pléiade sur Molière, ce qui est pour nous un symbole très fort.

Après un intérim de Monsieur Luc Passion également grand ami de l'association, Madame Emmanuelle Toulet lui a succédé le 1er Décembre 2008. Celle-ci vient du Musée Condé de Chantilly. Elle a fait ses armes au département spectacle de la Bibliothèque Nationale. L'ART lui souhaite la bienvenue et espère une belle et constructive collaboration.

Le Conseil tient à exprimer également sa reconnaissance pour leur fidélité et leur dévouement à nos conservatrices Marie-Odile Gigou et Francine Delacroix.

Subventions

Notre gratitude va également à la Mairie de Paris pour sa fidélité et le soutien qu'elle a bien voulu nous apporter cette année. Le montant de la subvention a, en effet, été maintenu et un supplément nous a été attribué pour la rénovation des œuvres anciennes de la Théâtrothèque.

Le Conseil remercie Marie-France Mignal et l'Association pour le soutien du Théâtre Privé, qui, outre la mise à disposition d'un magasin gratuit à Rouvres, nous a accordé une subvention de 10.000 € et manifesté un soutien constant et amical.

2009

Bibliothèque et Base de données

L'arrivée à la Direction de la Bibliothèque historique de la ville de Paris de Madame Emmanuelle TOULET a confirmé l'intention de notre tutelle de passer résolument à l'informatique. Notons, qu'en la matière, l'ART avait été pionnière à la BHVP et que bon nombre de fichiers relatifs à ses collections avaient été informatisés, notamment celui des maquettes de décors, planes et en volumes. Ainsi de nombreux états de fonds spéciaux avaient déjà été traités. La récupération de ces fichiers anciens a pu être effectuée, et mis à des normes plus compatibles à leur intégration dans le site Internet dans l'attente d'être intégrés dans Portfolio, le logiciel de la Bibliothèque.

Marie-Odile Gigou a été chargée par Madame Toulet de la seconder dans la gestion du bâtiment et l'organisation des marchés, durant l'attente de l'arrivée de l'adjointe de la nouvelle directrice ainsi que de celle de la nouvelle secrétaire. Elle a donc quelque peu été obligée de délaisser l'ART. Francine Delacroix, en dépit du deuil cruel qui l'a frappée avec la perte de son époux, notre collègue et ami, le réalisateur André Delacroix, a été chargée en priorité du rangement et du catalogage des livres et de leur catalogage.

En 2009, 170 livres sont ainsi entrés dans le fonds ART de la BHVP.

Elle a eu pour mission de sortir les doubles des collections, dans la vue d'une récupération de l'espace du 2ème sous-sol. On a pu constater que l'ART conservait des œuvres dramatiques du début du XXème siècle en très nombreux exemplaires brochés d'une qualité déplorable. Madame Toulet a demandé à la Présidente d'opérer un tri, afin de déterminer ce qui devait ou non être conservé.

Si l'on note que l'ensemble des livres reliés toilés par l'AR, même s'il s'agissait d'un double, devait impérativement être conservé, trois options ont été prises face à cette situation :

- évacuation aux déchets des innombrables doubles dans un état plus que piteux,
- don à des Bibliothèques spécialisées de doubles qui ne concernaient pas le champs d'activité de l'ART
- c'est ainsi que 6 albums photos et six cartons de dossiers de presse divers ont été donnés à l'Ecole National du Paysage de Versailles, qu'un album de cartes postales bucoliques de Hongrie début de siècle a été donné au MUCEM ( Musée Europe méditerranée)
- plusieurs cartons de livres sur la mode ainsi que des doubles de pièces classiques ( Larousse - collection TNP) ont été donnés à la Bibliothèque du Lycée Paul Poiret.

En revanche, des livres susceptibles d'aider les membres de l'ART dans leur travail d'identification et de recherche ont été remontés au bureau.

Là encore une optimisation de l'espace a été engagé. Jacques Tolosa a installé des sur-hauts de bibliothèque permettant notamment d'y intégrer une collection complète en double, classée dans l'ordre alphabétique des pièces de la Petite Illustration ainsi que des suppléments théâtraux divers (le Monde théâtre, Opéra Théâtre, le Théâtre illustré…) Toute cette documentation évite un peu de déplacements dans les sous-sols à la secrétaire générale Annick Caubert, qui poursuit l'identification du fonds photographique.

Il a été également confirmé que, compte tenu de l'informatisation systématique de la Presse, le découpage devenait inutile. Seules les coupures de Presse anciennes, provenant des fonds, Beaudu, Raphanel et autres verraient progressivement leur découpage se poursuivre.

À cet égard, Marie-Odile Gigou et Francine Delacroix ont opéré un premier tri dans les vieux cartons du deuxième sous-sol, identifiant et rangeant les documents dans des boites grises, dans l'attente d'un nouveau tri, opéré dans le même esprit, Madame Toulet ayant demandé à la Présidente de le superviser.

Il est bon de noter que la synergie opère et que les travaux respectifs sont complémentaires.

Recherches

Le fonds de l'ART étant l'un des plus importants, avec celui de la BNF, concernant le spectacle, les chercheurs ne cessent d'affluer, qu'ils soient auteurs d'ouvrages sur le spectacle en général ou de thèses françaises ou étrangère.

Autres inventaires en cours :

Les mises en scène dramatiques

D'après l'inventaire existant tapé à la machine il a été commencé une liste sur tableur Excel. Danielle Mathieu-Bouillon a pris la lettre A, Francine Delacroix la lettre D, Nadine Thémines, la lettre C

Photos de scène

Annik Caubert, secrétaire générale, poursuit son travail d'identification des photos anciennes. Elle en a fini avec le classement du fonds Herbert et a commencé le fonds général des photos de scène et a commencé à le compléter, dates de création, noms des auteurs, lieu de la programmation, selon une méthode rigoureuse et croisée de vérifications de dates et de lieux qui demande beaucoup de vigilance et de temps.

Les Programmes

Madame Toulet a fait procéder au changement du conditionnement des programmes, déjà classés. Une cote a été donnée à chaque théâtre. Francine Delacroix a pu, au cours de l'année, coter suivant les nouvelles normes des Bibliothèques spécialisées, 167 programmes.

Il y a là un énorme chantier en perspective, puisque L'ART fonctionne toujours selon le classement opéré par Marie-Odile Gigou, constamment remanié, en fonction des arrivages successifs. La question de gestion de doubles va se poser. Une décision sera prise, à cet égard, en 2010.

Il convient de noter l'achat d'une collection importante de programmes anciens des années 1945 à 1970 dont certains sont venus compléter utilement les collections de l'association.

Valérie Dervieu, l'Agent général, dans le cadre de sa base de données, poursuit l'intégration des programmes. Elle en est fin 2009 à 2607 programmes saisis dont 1906 avec la distribution. Rappelons et saluons l’ingéniosité de son travail qui permet de réunir tout ce qui concerne une même pièce.

Coupures de presse anciennes - Petits formats

Classées au fur et à mesure en plusieurs catégories, personnalités dans l'ordre alphabétique, musique, ballet, opéra, danse etc… un premier lot en provenance du 2ème sous-sol a été trié, classé, découpé, collé et intégré, avec vigilance par Simone Chobillon et Anne-Marie Marillier, tandis que Janine Malclès poursuivait l'inventaire de l'énorme don de programmes de Chambadal ainsi que celui des petits formats, triés et mis dans l'ordre alphabétique par Simone Chobillon. Ils seront bientôt intégrés à l'ensemble de l' importante collection de ces chansons anciennes que détient l'ART.

Les Affiches

Les affiches ont été classées au fur et à mesure de leur arrivée. Un entoilage important et coûteux a permis la restauration complète de six très grandes affiches du fonds Baret.

Le site internet www.regietheatrale.com

Ce site est devenu au fil du temps la vitrine essentielle de l'ART, le lieu de référence des chercheurs et le détonateur de découvertes ou de retrouvailles de personnalités. Citons pour mémoire le contact privilégié avec le Dr David Walker Professeur à l'Université de Sheffield, grand spécialiste d'Albert Camus et Brigitte Brauner, donateur d'un fonds très important qui a été heureuse et émue de voir que ce qu'elle avait légué à l'ART n'était pas tombé dans des oubliettes.

C'est la raison pour laquelle, la politique de l'ART va dans le sens de son développement.

C'est Vincent Parot, webmestre du site ART, qui, en accord et en corrélation avec la Présidente, fait évoluer ce dernier avec, cette année 2009, une restructuration du site et des moteurs de recherches, l'intégration de bases de données dynamiques, comprenant désormais une recherche interne de type Google. Il est bon de noter que le site est désormais accessible aux internautes malvoyants.

Nouveautés sur le site de l'ART

Dans la rubrique auteurs, nos collègues Jean-Jacques Bricaire et Geneviève Latour ont poursuivi leur anthologie des auteurs dramatiques des trente glorieuses - 1945-1975.

Quatre nouvelles biographies ont été ajoutées cette rubrique :

- Jean Anouilh,
- Roger Ferdinand,
- André Roussin,
- Armand Salacroux.

Vincent Parot en a assuré l'iconographie, avec les éléments sans droit dont disposait l'association et organisé la mise en page sur le site.

Les Bases de données :

Il a également mis en ligne les bases de données suivantes :

- La création théâtrale à Paris de 1944 à 2000 établie par Danielle Mathieu-Bouillon, Alain Baude-Defontaine et Valérie Dervieu. (2738 entrées)
- Les Tournées Herbert-Karsenty : base établie par Valérie Dervieu : 385 entrées
- Le fonds photographique Brauner : 420 entrées
- La Théâtrothèque de l'ART : 297 entrées
- Les maquettes planes : 227 entrées
- Les maquettes en volume : 133 entrées
- Les affiches avec une nouvelle indexation par auteur : 399 entrées

Prises de vues photographiques correspondant à la création de nouvelles sections:

- Correspondance et autographes
- livres rares
- Section théâtre et architectures
- Petit lexique des termes de Théâtre.

Intégration de documents sonores :

- Les machinistes texte dit par Pierre Fresnay
- La mort de Molière texte dit par Louis Jouvet
- Théâtre mes amours, texte dit par Sacha Guitry
- La mort de Gérard Philipe, texte dit par Jean Vilar

Intégration vidéo :

- Extrait du film sur Jacques Noël conçu par Danielle Mathieu-Bouillon et réalisé par Xavier de Cassan

Rubrique textes et Historiques :

- Le XIXème ainsi que le XXème siècle de l'historique des théâtres à Paris a été enrichi par Danielle Mathieu-Bouillon et illustré avec l'aide Vincent Parot, puis intégré au site.

- Danielle Mathieu-Bouillon a poursuivi sa rédaction de l'historique de l'association a pour la période 1969-1995 et Vincent Parot l'a mise en ligne.

Fonds particuliers désormais accessibles :

Plusieurs inventaires de fonds particuliers ont été récupérés et mis au format PDF afin d'être accessibles aux internautes :

- Le fonds André Acquart
- Le fonds Jacqueline Gauthier
- Le fonds Jacques Hébertot
- Le fonds Georges Richar
- Le Fonds Jean-Marie-Serreau
- Le fonds Georges Vitaly
- Le fonds Roger Vitrac

Pour les inventaires d'affiches et de maquettes de décors planes ou en volume, Vincent Parot a poursuivi le travail de prise de vue (219 affiches - 131 maquettes planes - 2 maquettes en volume et ajouté à l'index existant, le nom de l'auteur de la pièce.)

Il est entré en relation avec Wikipédia et a participé au tissage de liens entre notre site et cette encyclopédie incontournable, avec plusieurs personnalités (Jean-Denis Malclès, Jean Mercure, Leonor Fini, Jean Anouilh, Arthur Adamov..) La Présidente et lui ont élaboré le texte et la présentation de l'Association qui y a désormais sa propre rubrique.

On constate en lisant ce rapport qu'un énorme effort a été fait sur ce dossier, car le Conseil d'Administration a bien noté que là était l'avenir de notre visibilité à l'extérieur.

Le Conseil tient à saluer l'énorme travail entrepris avec talent par Vincent Parot dont l'efficacité ne peut se mesurer à l'aune des factures modestes qu'il nous remet.

Précisons que le Conseil a compris que les sauvegardes étaient nécessaires et qu'un disque dur supplémentaire, contenant l'ensemble des données, a été déposé chez la Présidente, la configuration des ordinateurs de la Bibliothèque et la vétusté de ceux appartenant à l'ART étant incompatible avec ce type de sauvegarde.

Extériorisation de l'A.R.T.

Colloque d' Avignon :

À l'initiative de la Sté Les Archives du Spectacle un colloque avait lieu à l'ISTS d'Avignon. Vincent Parot et Valérie Dervieu furent les ambassadeurs de l'ART dans les débats concernant mémoire et informatique. Ils ont pu communiquer largement sur le site et notre association, ce qui nous permet désormais des contacts amicaux avec les Archives du Spectacle.

Avignon
Martine André, et Jacques Brunerie des Archives du Spectacles et Jean-Pierre Demas, directeur de l'ISTS

Publications

L’ART a participé à l’iconographie de L’Opérette en France de Benoît Duteurtre chez Fayard.

Les Expositions

Participation de l'ART à des expositions :

Comme chaque année, notre association a été sollicitée pour de nombreuses expositions :

- Théâtre Antoine : Exposition Marcel Pagnol
- Marseille, Musée Cantini, 1 programme théâtre de l’Oeuvre
- Mairie du XVIIIè arrondissement « Jaurès, 150 ans de modernité »
- Centre Charles Péguy à Orléans pour l'exposition Rémy Hetreau
- Viroflay « L’Opéra se dévoile » dans Galerie A l’Ecu de France, prêt d’une trentaine de maquettes en volumes.

Le Prix du Brigadier

Après tout un travail d'approche, grâce aux bons contacts noués avec le Cabinet du Maire, il a pu être enfin envisagé de reprendre la tradition selon laquelle, ce serait le Maire de Paris qui remettrait au nom de l'ART et du jury du Prix du Brigadier, cette belle récompense.

La cérémonie a eu lieu le 30 avril 2009 au Théâtre Montparnasse, grâce à l'amitié de Myriam de Colombi et de Bertrand Thamin, en présence du Maire de Paris et avec l'aide de l'Association pour le soutien du Théâtre Privé. L'auditoire nombreux a pu applaudir Christian Schiaretti, animateur et metteur en scène de Coriolan au TNP-Villeurbannes pour lequel il avait obtenu le Brigadier de l’année ; et Claude Rich, distingué par un brigadier d'honneur pour l'ensemble de sa carrière.

Bertrand Delanoé a salué le travail entrepris par l'association et noté combien les passerelles ainsi lancées entre le secteur privé, la bibliothèque historique, la Ville et les professionnels de l'association étaient utiles. Il a envisagé très sérieusement d'accueillir, à l'avenir, cette cérémonie à l'Hôtel de Ville.

Une belle assemblée était réunie au Théâtre Montparnasse et ce fut l'occasion d'une fête simple, sincère et chaleureuse.

Dons divers

Cette année 2009 a été l'occasion de dons réguliers et importants provenant pour la plupart de nos membres, dont la liste est jointe en annexe.

Citons pourtant cassettes pièces et programmes donnés par Pascale Bordet, plusieurs exemplaires de la revue Comédie Française donnés par Annick Caubert, les programmes du Théâtre Comédia, donnés par Jacques Tolosa, ainsi que ceux nombreux, donnés par Simone Chobillon.

Il convient de souligner aussi les très nombreux programmes donnés par Anne-Marie Marillier ainsi que ceux provenant du très important don de Lucien Chambadal dont Janine Malclès poursuit l'inventaire.

Parmi les autres dons importants :

Don du décorateur André Acquart :

- 98 affiches originales
- deux maquettes en volume dont l'ART a payé les frais de restauration et la mise sous plexiglas de l'une des deux :
- À cinquante ans elle découvrait la mer de Denise Chalem
- Le Bonnet de fou de Pirandello, mise en scène Laurent Terzieff au Théâtre de l'Atelier (cette dernière n'aura son conditionnement définitif que courant 2010.)

Don Daniel Alter père de Véronique Alter :

Deux maquettes originales planes ncadrées signées François de Lamothe représentant le décor de La Collection et le décor de l'Amant de Harold Pinter lors de leur création à Paris dans la mise en scène de Claude Régy au Théâtre Hébertot en 1965

Don du Fonds Suzanne Flon :

C'est grâce à l'amitié qui unit la Présidente à la famille Anouilh que Gwendoline Hamon, petite fille de Jean Anouilh, après la mort de sa mère Caroline, laquelle était la filleule et l'héritière de Suzanne Flon, a pensé donner trois cartons de documents précieux et divers de cette grande artiste que l'ART avait saluée en lui conférant un Brigadier d'honneur en 2002.

Ce don est en cours d'inventaire

Don Jacques Castelot

Sa veuve Nicole Castelot amie de Valérie Dervieu et de Danielle Mathieu-Bouillon a donné quelques souvenirs de ce comédien ami.
Don en cours d'inventaire.

Don Pierre Cordier

- 8 cartons de cassettes vidéo, programmes et 85 affiches.

Don du Syndicat des Directeurs de Théâtres Privés :

- 50 affiches, récupérées par notre collègue Nadine Thémines.

Don Roger Lauran

Le vice-Président poursuit ses dons réguliers : Texte et relevé de mise en scène de Le Procès d’Oscar Wilde 1948, La Tragédie de l’amour, Vieux colombier, 3 photos ; 3 tapuscrits de Jean Anouilh et plusieurs photos ; Victor ou les enfants au pouvoir, 2 décors originaux signés Jean Anouilh ; 1  programme de Sainte Jeanne de Shaw.

Don de Nadine Thémines :

Documents anciens du Théâtre de la Porte Saint-Martin, en cours d'inventaire.

Don de Jean Chollet : Programmes divers de théâtres du secteur public et une vingtaine de revues AS.

Théâtrothèque - vidéothèque

Cette année, Jean-Pierre Granet et a pu procéder à enregistrements, avec le fidèle concours de l'équipe d' Olivier Morel à l’Envol :

- Les 39 Marches au Théâtre La Bruyère, de Alfred Hitchcock et John Buchan, mise en scène d’Eric Métayer avec Eric Métayer, Christophe Laubion, Jean Philippe Bèche et Andréa Bescond
- Le Démon de Hannah à la Comédie des Champs Elysées, de Antoine Rault, mise en scène de Michel Fagadau avec Elsa Zylberstein, Josiane Stoléru, Didier Flamand, Jean-Marie Galey
- Prix du Brigadier 2009 au Théâtre Montparnasse

L'ART a obtenu que la Mairie de Paris, poursuive la subvention supplémentaire pour continuer le repiquage sur support numérique des anciennes cassettes vidéo (notamment les u-matic). Cela exige donc beaucoup plus de travail en raison de leur fragilité. Cette mission a été confiée à l'Envol. L'ART est, cette année encore, à la recherche désespérée d'une solution qui permettrait la conservation des premiers titres de la théâtrothèque enregistrés sur le support VCR aujourd'hui disparu.

Il demeure manifeste qu'il y aura des pertes.

La Vie de l'A.R.T.

Le Conseil d'Administration s'est réuni régulièrement. La Présidente consacre beaucoup plus de temps au rédactionnel des articles du site, tout en partageant le travail de classement avec les fidèles bénévoles - les dames du jeudi - : Simone Chobillon, Annick Caubert, Janine Malclès, Anne-Marie Marillier. et souvent Nadine Thémines et Annie Sinigalia.

Valérie Dervieu devenue Administratrice du Théâtre La Bruyère doit arrêter ses fonctions. Nous sommes heureux et fiers d’elle et la remercions pour tout son labeur qu’elle poursuivra plus lentement désormais.

Nous allons désormais vivre sans agent général.

Les journées ART fonctionnent gaiement et le travail avance dans la joie et la bonne humeur, les membres qui rejoignent ponctuellement l'équipe de base, peuvent en témoigner. Que tous soient ici remerciés.

La numérisation de la Bibliothèque est toujours en cours et occupe encore nos conservatrices.

Le classement des dons se poursuit.

Le problème du rangement des maquettes en volume à Rouvres grâce à la bienveillance de l'Association pour le soutien du Théâtre privé demeure, en cette fin d'année 2009, un problème qui n'a toujours pas trouvé sa solution, mais Madame Toulet en est très consciente.

Subventions

Notre gratitude va également à la Mairie de Paris pour sa fidélité et le soutien qu'elle a bien voulu nous apporter cette année. Le montant de la subvention a, en effet, été maintenu et un supplément nous a été attribué pour la rénovation des œuvres anciennes de la Théâtrothèque.

Le Conseil remercie Marie-France Mignal et l'Association pour le soutien du Théâtre Privé, qui, outre la mise à disposition d'un magasin gratuit à Rouvres, nous a accordé une subvention de 10.000 € et a manifesté un soutien constant et amical, aidant particulièrement l'association dans l'organisation du buffet du Prix du Brigadier.

2010

La Bibliothèque

Madame TOULET, nouvelle Directrice de la Bibliothèque historique, dans l’esprit de préparer pour l’A .R.T. un espace plus vaste, mieux adapté et surtout rassemblé géographiquement, nous incite à continuer nos rangements et à poursuivre le tri des livres en double exemplaires régulièrement préparés par Francine Delacroix qui est chargée du leur catalogage de ceux que la BHVP ne possède pas déjà, soit 215 pour cette année. Ainsi nous sommes en mesure de récupérer, parmi les doubles, non seulement des conduites de mises en scène, mais aussi des ouvrages utiles et de référence qui trouveront place dans le bureau de l’association, afin d’aider l’équipe de l’ART dans ses travaux hebdomadaires d’identification et de référencement des dons. Nous avons ainsi poursuivi notre politique de dons à d’autres Bibliothèques, comme celle de l’Ecole Paul Poiret.

L’optimisation de l'espace du bureau notamment grâce aux sur-haut des bibliothèques installés par Jacques Tolosa a prouvé son efficacité.

Recherches

Le site Internet de l'ART est devenu l’un des moteurs essentiels, enrichissant les recherches les plus diverses. Les chercheurs ne cessent d'affluer, qu'ils soient auteurs d'ouvrages sur le spectacle en général ou de thèses françaises ou étrangère. Il est bon de constater qu’il y a de plus en plus de jeunes.

Autres inventaires en cours :

Rangement des multiples cartons du fonds provenant de la cave des Tournées Baret.

Il fallait impérativement faire de la place pour être capable d’accueillir le fonds Herblin et ses 29 cartons, aussi, l’équipe habituelle de l’ART à laquelle s’était joints Séverine Mabille et Jean-Pierre Granet, a procédé en deux journées au pré-classement des quelque 25 cartons restant des archives Baret, qui n’avaient jamais encore été ouverts parmi lesquels nous avons découvert des documents rares, uniques et splendides, qui ont été mis dans des boites sur les rayonnages du 1er sous sol, jouxtant ceux dévolus déjà à ce fonds Baret jamais encore inventorié.

Les mises en scène dramatiques

Le travail sur l’élaboration d’une liste d’inventaire des mises en scène dramatiques antérieures à 1946 a été abandonné, car il est prévu que des chercheurs le fassent l’an prochain, dans un format de catalogage permettent de verser les notices dans le Catalogue collectif de France, accessible en ligne. Valérie Dervieu, agent général a commencé de lister les mises en scènes d’après 1946 qui sont, elles, sous le seul contrôle de l’ART

Photos de scène

Lors du rangement demandé par Madame Toulet de tous les cartons qui occupaient une vaste surface dans l’ancienne salle d’exposition destinée à devenir salle d’iconographie, nous avons retrouvé de nombreux cartons contenant un restant du fonds Georges Herbert. Certains concernaient le Théâtre de l’Œuvre avec notamment des documents très anciens datant de l’époque de Lugné Poe, d’autres d’avant la guerre avec de nombreuses très belles photos rangées en album. Ceci vient s’ajouter au travail d’Annik Caubert, secrétaire générale, qui poursuit son travail d'identification des photos anciennes du fonds général en poursuivant l’intégration des dates de création, les noms des auteurs, le lieu de la représentation, selon une méthode rigoureuse et scientifique qui permit de constater aussi plusieurs erreurs et de les corriger. Le fichier photographique est toujours sous son ancien support papier. Il serait infiniment souhaitable de l’informatiser.

Programmes

Madame Toulet a fait procéder au changement du conditionnement des programmes, déjà classés. Une cote a été donnée à chaque théâtre. Francine Delacroix a pu, au cours de l'année, cataloguer 242 programmes qui figurent aujourd’hui dans le catalogue informatisé des Bibliothèques spécialisées de la Ville de Paris. Pour compléter ce travail, il y a là un énorme chantier en perspective qui serait de reprendre les listes des titres de pièces par théâtre établies par Marie-Odile Gigou qu’elle a constamment remaniées, en fonction des arrivages successifs. La question de gestion de doubles va se poser. Une décision sera prise, à cet égard, en 2010.

Valérie Dervieu, l'Agent général, dans le cadre de sa base de données, poursuit l'intégration des programmes. Elle en est fin 2010, à 2624 programmes saisis dont 1933 avec la distribution. Rappelons et saluons l’ingéniosité de son travail qui permet de réunir tout ce qui concerne une même pièce. Elle a même trouvé un moyen de se raccorder avec la base Internet de Vincent Parot, avec les affiches et les éditions.

Coupures de presse anciennes - Petits formats

Une grande partie des coupures de presses anciennes préclassées l’an passé par l’équipe fidèle de l’ART a été intégrée dans les collections au 3ème étage. De même Janine Malclès et Simone Chobillon ont avancé dans l’inventaire des petits formats qui subiront le même sort.

Les Affiches

Les affiches ont été classées au fur et à mesure de leur arrivée. Un bel ensemble d’une centaine d’affiches anciennes de l’Odéon provenant du fonds Raphanel a commencé d’être restauré sur du papier japon (30).

De nombreuses affiches ont été récupérées tant dans le don Pierre Cordier que dans le fonds très important du Théâtre des Nouveautés ( Don Maurice et Denise Moreau-Chantegris )

Dans un achat incité par l’ASTP nous avons récupéré plusieurs belles affiches et de nombreux programmes dont une ancienne affiche Baret illustrée.

Le site internet www.regietheatrale.com

Ce site est devenu au fil du temps la vitrine essentielle de l'ART, le lieu de référence des chercheurs et le détonateur de découvertes ou de retrouvailles de personnalités.

C'est la raison pour laquelle, la politique de l'ART va dans le sens de son développement.

C'est Vincent Parot, webmestre du site ART, qui, en accord et en corrélation avec la Présidente, fait évoluer ce dernier avec le talent qu’on lui connaît.

Nouveautés sur le site de l'ART

Dans la rubrique auteurs, nos collègues Jean-Jacques Bricaire et Geneviève Latour ont poursuivi leur anthologie des auteurs dramatiques des trente glorieuses - 1945-1975.

Trois nouvelles biographies ont été ajoutées cette rubrique :

- Eugène Ionesco
- Henry de Montherlant
- François Billetdoux

Vincent Parot en a assuré l'iconographie, avec les éléments sans droit dont disposait l'association et organisé la mise en page sur le site.

Grâce aux liens d’amitié qui nous lient avec Jacques Noël, Vincent Parot a pu mettre en ligne toutes les collections privées de ce dernier, 1726 photos fournies par Hazel Carr la compagne de Jacques, qu’il a inscrites dans la base de données de l’ART sur 3 tables, par auteurs, par titres. L’accès à ce site complexe a été divisé en chapîtres :

-Eugène Ionesco,
-Marcel Marceau,
-les autres pièces
-Accès par illustrations
-Accès par dessins et peintures
-Intégration de 93 carnets de dessins

Le fonds Jacques Marillier était jusqu’alors à part, traité par François Gigou. Vincent Parot l’a donc ressaisi intégrant ainsi au fonds général des maquettes 693 maquettes et 108 spectacles identifiés.

Pages donateurs

À la demande d’Isa Mercure qui s’inquiétait de ne rien voir concernant son père sur le site Internet, Danielle Mathieu-Bouillon a écrit une importante biographie de Jean Mercure et organisé son illustration avec Vincent Parot qui a orchestré un bel ensemble sur le site avec sa biographie complète. En plongeant dans les archives de Marie-Odile Gigou et en les complétant, un premier inventaire, encore incomplet, mais ayant le mérite d’exister a été mis à la disposition des lecteurs. Ils ont procédé de la même manière avec les fonds Jean Servais, André Acquart, Pascale Bordet et Denise et Maurice Moreau Chantegris.

Base de données

Vincent Parot, tout en poursuivant la mise à jour constante du site, a également mis en ligne les bases de données suivantes :

- Il a photographié 466 affiches et 226 documents divers, en traitant les images afin de les intégrer aux bases de données de l’association.

Prises de vues photographiques correspondant à l’enrichissement ou à la création de nouvelles sections:

- Correspondance et autographes
- Livres rares
- Section théâtre et architectures
- Petit lexique des termes de Théâtre
- Les périodiques
- Les portraits des comédiens français en 1922

Intégration de documents sonores :

- Phèdre par Sarah Bernhardt
- Interview de Jacques Hébertot sur sa jeunesse ( 1949)

Rubrique textes et Historiques :

La rubrique Paris et ses théâtres a été enrichie par la Présidente et illustré par Vincent Parot pour le XVIIème siècle et le XXème siècle et intégrée au site.

Danielle Mathieu-Bouillon a poursuivi sa rédaction de l'historique de l'association a pour la période 1995-1997, et Vincent Parot l'a mise en ligne.

Textes Divers :

L’association tient à remercier particulièrement ceux qui ont participé à la publication Internet de textes concernant le Théâtre, parmi les quels :

Anne Delbée : La Tragédie est lumineuse – Jean Chollet La scénographie – Séverine Mabille : Théâtre et camps de concentrationMaria CasarèsEntretiens inédits avec Jean-Claude Brisville –

Notons également le texte d’une universitaire canadienne sur la Rhinocérite.

Fonds particuliers désormais accessibles :

De nouveaux inventaires de fonds particuliers ont été effectués ou récupérés et ajoutés, au format PDF, à la liste de ceux déjà présents l’an passé.

- Le fonds Brauner
- Le fonds Maurice Jacquemont
- Le fonds Odette Laure
- Le Fonds Jean Mercure
- Le fonds Jacques Noël
- Le fonds André Verdun
- Le fonds Théâtre du Châtelet

Devenu contributeur Wikipédia Vincent Parot y a entraîné la Présidente. Tous deux participent désormais à cette encyclopédie incontournable, dont le travail est de plus en plus sérieux.

On constate en lisant ce rapport qu'un énorme effort a été fait sur ce dossier, car le Conseil d'Administration a bien noté que là était l'avenir de notre visibilité à l'extérieur.

Le Conseil tient à saluer l'énorme travail entrepris avec talent par Vincent Parot dont l'efficacité ne peut se mesurer à l'aune des factures modestes qu'il nous remet.

Précisons que le Conseil a compris que les sauvegardes étaient nécessaires et qu'un disque dur supplémentaire, contenant l'ensemble des données, a été déposé chez la Présidente, la configuration des ordinateurs de la Bibliothèque et la vétusté de ceux appartenant à l'ART étant incompatible avec ce type de sauvegarde.

Extériorisation de l'A.R.T.

Publications

L’ART a participé à l’iconographie de l’Encyclopédie du Théâtre du XXème siècle éditée par l’Avant-Scène.

Article d’Annick Caubert sur les représentations de Mam’zelle Nitouche d’Hervé à Lyon.

Nombreux articles de Séverine Mabille et de Danielle Mathieu-Bouillon dans le magazine Rappels.

Participation de Danielle Mathieu-Bouillon au livre d’Olivier Grandjean «  Quelques femmes célèbres de Bourgogne » pour le chapitre consacré à Jacqueline Maillan fournissant photos et précisions biographiques.

Participation de Serge Bouillon et de la présidente à la rédaction du livre en cours sur les 70 ans de l’ENSATT désormais à Lyon qui sortira fin 2011.

Les Expositions

Participation de l'ART à des expositions :

Comme chaque année, notre association a été sollicitée pour de nombreuses expositions :

- Théâtre Antoine : Exposition centenaire de Jean-Louis Barrault et cinquantenaire de la mort de Camus.
- Comédie des Champs-Élysées : Exposition Autour de Colombe pour le centenaire de Jean Anouilh. Notons que notre amie Janine Malclès a été le commissaire précieux et vigilant de l’exposition Anouilh organisée à la mairie du 1er arrondissement.

-Participation à l’exposition: Sur les pas d’un magicien, Jean Cocteau à Evian
- Médiathèque de la maison des Arts à Créteil :  L’Envers du décor.
- Préparation d’une exposition Camus pour Alger qui n’a pas eu de suite.

Le Prix du Brigadier

Cette année marquait le 50ème anniversaire du Prix. Le jury réuni au « Petit Riche » a décidé de saluer une femme et un homme. Ludmilla Mikaël fut choisie pour son interprétation de l’Amante anglaise de Marguerite Duras, et Arnaud Denis pour sa mise en scène des Femmes savantes. Un Brigadier d’honneur a été attribué à Etienne Bierry.

La cérémonie a eu lieu le 24 avril 2010 à l’Hôtel de Ville de Paris, les brigadiers ont été remis par Christophe Girard, après que nous ayons été accueillis par Bertrand Delanoë. Le buffet organisé avec l'aide de l'Association pour le soutien du Théâtre Privé et le champagne de la mairie a rassemblé un auditoire nombreux qui a pu applaudir trois belles générations de gens du spectacle. Ce fut l'occasion d'une fête simple, sincère et chaleureuse et d’une belle couverture presse.

Dons divers

Cette année 2010 a été l'occasion de dons réguliers et importants provenant pour la plupart de nos membres, dont la liste est jointe en annexe.

Nous citons ici les dons les plus importants :

Don Pierre Cordier

- 1200 photographies couleurs récentes de pièces et de cérémonies des Molières
- 200 dossiers de presse
- 100 affiches

Don du Théâtre des Nouveautés

Monsieur et Madame Moreau-Chantegris ayant vendu leur théâtre ils nous ont donné un grand nombre de documents divers, affiches, programmes, dossiers de pièces, photographies essentiellement depuis 1976, avec néanmoins des documents des directions passées de Benoît-Léon Deutsch et de Gilbert Dupé, soit depuis les années 1920.

Don de Françoise Pavy

Plusieurs documents parmi lesquels :

- 32 maquettes originales de costumes parmi lesquelles celles des Joyeuses commères de Windsor parmi les premières créations de Roger Planchon au Théâtre de la Cité de Lyon.
- 7 albums chroniques théâtrales du Temps de 1883 à 1896 avec inventaire

Don Marie-Céline Nivière :

Parmi lequel 450 programmes paris et banlieue récents.

Don de Michel Fresnay

- 97 maquettes de costumes et décors
- 25 photos de spectacles


Un fil à la patte de Georges Feydeau
Mise en scène Pierre Mondy, costumes de Michel Fresnay

Don Lucien Chambadal (via Janine Malclès )

450 programmes d’opéra et théâtres privés et subventionnés.

Suite du fonds Herbert (récupéré dans l’ancienne salle d’expo et reclassé en 11 boîtes)

- Création du Théâtre La Bruyère, programmes, photos, lettres, contrats
- Docuements anciens de l’Œuvre

Don Jean-Claude Herblin

Auteur d’une encyclopédie inédite sur le théâtre

- 19 cartons de coupures de presse classées
- 4 carton de son encyclopédie manuscrite ayant pris 40 ans de sa vie

Don Jacques Noël et d’André Acquart

Un important ensemble de plans d’implantation de leurs décors

Théâtrothèque - vidéothèque

Cette année, Jean-Pierre Granet et a pu procéder à plus d’enregistrements que l’an passé, avec le fidèle concours de l'équipe d' Olivier Morel à l’Envol :

- PRIX DU BRIGADIER 2010 à l’Hôtel de Ville de Paris
- KIKI VAN BEETHOVEN de Eric-Emmanuel SCHMITT, mise en scène de Christophe Lidon avec Danièle Lebrun au Théâtre LA BRUYERE
- LES AMIS DU PLACARD de Gabor RASSOV, mise en scène de Pierre Pradinas, avec Didier Bénureau, Romane Bohringer, Aliénor Marcadé-Séchan, Matthieu Rozé à la PEPINIERE-THEATRE
- LE DERNIER VENU de Roger Défossez, mise en scène de Xavier Lemaire, avec Guylaine Laliberté et Bernard Carpentier au Théâtre ESSAION
- CE QUI ARRIVE ET CE QU’ON ATTEND de Jean-Marie BESSET, mise en scène d’Arnaud DENIS, avec Virginie Pradal, Jean-Pierre Leroux, Arnaud Denis, Blanche Leleu, Adrien Melin, Jonathan Max-Bernard, Niels Adjiman au 20E THEATRE
- FOUQUET, D’ARTAGNAN ou une amitié contrariée de Donat GUIBERT, mise en scène de Jean-Paul Bazziconi avec Alain Veniger, Donat Guibert au Théâtre DARIUS MILHAUD
- LES DAMES DU JEUDI de Loleh BELLON, mise en scène de Christophe LIDON avec Marina VLADY, Catherine RICH, Annick BLANCHETEAU, Bernard ALANE, Gregory GERREBOO au Théâtre de l’ŒUVRE

Une solution a enfin été trouvée pour réparer le vieux magnétoscope VCR ce qui fut une dépense imprévue mais nécessaire. L’Envol a commencé de travailler sur ces antiquités, mais il s’avère que les résultats ne sont guère probants. Il va falloir certainement en éliminer les moins importantes de manière à ne pas dépenser de l’argent pour un piètre résultat.

La Vie de l'A.R.T.

Le Conseil d'Administration s'est réuni régulièrement. La Présidente consacre beaucoup plus de temps au rédactionnel des articles du site, tout en partageant le travail de classement avec les fidèles bénévoles - les dames du jeudi - : Simone Chobillon, Annick Caubert, Janine Malclès, Anne Marie-Marillier, Séverine Mabille, Claude Darvy. Nadine Thémines.

Les journées ART fonctionnent gaiement et le travail avance dans la joie et la bonne humeur, les membres qui rejoignent ponctuellement l'équipe de base, peuvent en témoigner. Que tous soient ici remerciés.

Le Conseil tient à exprimer également sa reconnaissance pour leur fidélité et leur dévouement à nos conservatrices Marie-Odile Gigou et Francine Delacroix.

Une mention particulière va à Marie-Odile Gigou qui a décidé de faire valoir ses droits à la retraite après une longue absence pour arrêt de maladie. L’ART a pu lui organiser une petite fête en hommage de toutes ces années passées ensemble et lui souhaiter tout le bonheur possible dans sa nouvelle vie.

Madame Toulet qui fait le maximum pour nous aider, nous annonce l’arrivée prochaine d’une nouvelle conservatrice. Une page blanche s’annonce, sur laquelle une nouvelle histoire va s’écrire.

Subventions

Notre gratitude va également à la Mairie de Paris pour sa fidélité et le soutien qu'elle a bien voulu nous apporter cette année. Le montant de la subvention a, en effet, été maintenu et un supplément de 10.000€ nous a été attribué pour la rénovation des œuvres anciennes de la Théâtrothèque, soit deux fois plus que l’an passé.

Le Conseil remercie Marie-France Mignal et l'Association pour le soutien du Théâtre Privé, qui, outre la mise à disposition d'un magasin gratuit à Rouvres, nous a accordé une subvention augmentée de 10%, soit 11.000 € et a manifesté un soutien constant et amical, aidant particulièrement l'association dans l'organisation du buffet du Prix du Brigadier.

En dépit de ces augmentations, en raison de la multiplication de notre activité et de certaines dépenses imprévues, notre bilan affiche un déficit, très explicable de quelque 5.000€, que nous allons devoir résorber l’an prochain.

2011

LA BIBLIOTHEQUE

L'ART, pour suivre les judicieux conseils de Madame Emmanuelle TOULET, Directrice de la Bibliothèque historique, a continué les rangements et le tri des ouvrages détenus en double exemplaires. Francine Delacroix, devant prendre sa retraite en fin d'année a emménagé dans le bureau voisin de celui qu'occupe l'ART depuis 1969, ce qui facilite grandement la communication et les échanges. La nouvelle conservatrice chargée du département théâtre, Bérengère de l'Epine a pris ses fonctions en début d'année. Elle apporte l'expérience acquise dans le même poste à la Bibliothèque Nationale, département de la Musique, puis à Cité de la Musique. Passionnée d'art lyrique et musicologue avertie, elle a déjà publié plusieurs études. Devant son enthousiasme face à la richesse des collections de l'ART, un courant de sympathie s'est aussitôt installé. Elle a pris possession d'un bureau donnant sur le même couloir, lequel est désormais réservé au Théâtre. La synergie s'est avérée très efficace notamment dans les travaux communs ART/BHVP.

La BHVP pratiquant une politique ouverte avec les universités, trois étudiants en histoire ont fait une demande de stage pour fin 2011 début 2012 : l’une a commencé son semestre, aux archives de l’ART (Adeline Zanchetta). A un autre, Bérengère de l'Epine, confiera l'inventaire du Fonds Baret. Le troisième opérera, pour travailler, selon le souhait de Bérengère de l’Epine, sur le fonds Baret, enfin un troisième opérera sur les programmes de concerts du département Actualités de la BHVP

Blandine Maussion a temporairement rejoint la BHVP. Elle a travaillé notamment sur l'intégration des programmes.

Recherches

La BHVP accueille de plus en plus de lecteurs, de chercheurs, visiteurs du site Internet de l'ART qui induit des questionnements de plus en plus nombreux et de plus en plus divers. Chercheurs, universitaires, auteurs sollicitent ses fonds, démarche qui concernent aussi des sociétés de productions cinématographiques ou télévisuelles, en quête, pour leurs décors, de reproductions d'affiches et de photos d'archives.

Inventaires en cours

Les mises en scène dramatiques

L'ART a vu arriver avec bonheur trois étudiants de l’ Université de Marne-la Vallée rémunérés par l’Agence Nationale pour la Recherche (ANR). Ils ont travaillé sur le catalogage des mises en scène dramatiques qui sera inséré dans le Catalogue Collectif de France, début 2012. Les notices seront indexées par la suite et la liste communiquée à l'ART pour son site web. Un premier inventaire de ces mises en scène a déjà été transmis au webmestre de l'association, pour figurer sur le site internet.

Les mises en scènes dont les reliures étaient par trop défectueuses ont été conditionnées par une autre stagiaire, dans des cartonnages spéciaux fabriqués tout exprès aux dimensions requises.

Ces mises en scènes ainsi cataloguées et consultables dans de meilleures conditions rejoindront le premier sous-sol, où Emmanuelle Toulet a prévu, pour les recevoir, un espace plus confortable.

Valérie Dervieu, agent général a poursuivi, de son côté, la liste informatique des mises en scènes postérieures à 1946 qui sont, elles, sous le seul contrôle de l’ART, mais dont nous souhaiterions qu'elles fussent cataloguées et répertoriées avec les autres nanties, en vertu des accords syndicaux, d'une mention restrictive de communication. Ce projet est à l'étude.

Les photos de scène

Les dons affluant sans cesse, le travail d'identification effectué sous le contrôle de l'ART se poursuit. Annik Caubert, secrétaire générale, travaille depuis plusieurs années sur l'ancien fichier photos de l'ART, dont le classement alphabétique distingue les clichés par théâtre, par noms d'acteurs, par titres de pièces, par auteurs... Elle poursuit le travail d'identification et d'ajout, après une recherche rigoureuse et scientifique, des dates de création, du nom des auteurs, et du lieu de la représentation. Ce travail minutieux a permis d'avancer et de terminer la lettre C. Le fichier photographique est encore sur support papier. Frédéric de la Bretoigne, bibliothécaire, successeur de Francine Delacroix, arrivé début décembre, sera chargé d'informatiser ce fichier, avec l'appui de la Secrétaire générale.

Les Programmes

Madame Toulet a souhaité que les programmes appartenant à nos collections de l'ART soient fusionnés avec ceux du département des actualités de la BHVP. Comme il était procédé à un nouveau conditionnement, l'équipe des bénévoles de l'ART a pu participer à cette opération. Les programmes sont désormais au premier sous-sol, cotés et catalogués, classés par formats et, par conséquent, consultables par les chercheurs.

Valérie Dervieu, dans le cadre de sa propre base de données, poursuit l'intégration des programmes. Fin 2011, 2728 programmes avaient été saisis dont 2047 avec la distribution. Rappelons et saluons l’ingéniosité de son travail qui permet de réunir tout ce qui concerne un spectacle. Un lien raccordant programmes et affiches unit désormais les deux bases de données programmes et affiches.

Coupures de presse anciennes - Petits formats :

De nouvelles coupures de presses pré-classées l’an passé par l’équipe fidèle de l’ART ont été intégrées dans les collections du 3ème étage. De même Janine Malclès et Simone Chobillon ont poursuivi l’inventaire des petits formats qui ont été rassemblés avec l'ensemble antérieur déjà constitué.

Les Affiches

Les affiches ont été classées au fur et à mesure de leur arrivée. ( voir liste des dons).

Les maquettes planes et en volume :

Nous avons enregistré le don, par Michel Fresnay, de photos couleurs reproduisant ses maquettes originales de 26 spectacles ( voir liste des dons)

Reconstitution par Vincent Parot de la maquette originale de Jacques Noël de Ce formidable bordel de Eugène Ionesco

Deux nouvelles maquettes originales d'André Acquart données et restaurées par lui, à nos frais :

Meurtre dans la cathédrale au Théâtre de l'Atelier mise en scène Laurent Terzieff

Le Souper de J-C Brisville au Théâtre Montparnasse, mise en scène de Jean-Pierre Miquel

Le site internet www.regietheatrale.com

De plus en plus visité, le site est devenu une vitrine essentielle de l'ART, ainsi qu'un lieu de référence pour les chercheurs en quête d'identifications de personnalités.

L'ART s'efforce d'en accélérer le développement.

En accord et en corrélation avec la Présidente, Vincent Parot, webmestre du site ART le fait évoluer avec le talent qu’on lui connaît.

Nouveautés sur le site de l'ART

Dans la rubrique auteurs, nos collègues Jean-Jacques Bricaire et Geneviève Latour ont poursuivi leur anthologie des auteurs dramatiques des trente glorieuses - 1945-1975.

Onze nouvelles biographies, illustrées d'une iconographie, ont rejoint cette rubrique :

- Gabriel Arout

- Marcel Aymé

- Jean Bernard-Luc

- P.-A. Bréal

- Michel Duran

- C.-A. Puget

- M.-G. Sauvajon

- Robert Thomas

- Jean-Paul Sartre

- Jean Cocteau

- Boris Vian

Enrichissement des bases de données :

756 affiches et 1548 documents divers, en traitant les images afin de les intégrer aux bases de données de l’association.

Rattachement de la Théâtrothèque à la table Auteurs

Recherche par auteur dans les trois collections numérisées : affiches, maquettes et théâtrothèque.

Intégration de documents sonores :

Interview de Jacques Hébertot sur sa jeunesse ( 1949)

Rodogune par Edwige Feuillère

André Antoine parlant du Théâtre Libre

Stances à Marquise de Corneille par Louis Jouvet

Rubrique textes et Historiques :

La rubrique Paris et ses théâtres a été enrichie par la Présidente. Sont désormais aboutis les articles historiques sur Paris et ses Théâtres :

Premier Empire,
Restauration
Second Empire et la fin du XIXème siècle.

Textes Divers :

L’association tient à remercier particulièrement ceux qui ont participé à la publication Internet de textes concernant le Théâtre, parmi les quels :

Serge Bouillon : J'étais à la corporative de En attendant Godot

Brigitte Brauner : Zdenka Braunerova

Jean Sayous : Jean Mercure Maître ensorceleur

Séverine Mabille : Molière et sa troupe

Jacques Crépineau : Musik, Musik

Jacques Crépineau : Aimer Cyrano, c'est aimer la France

Jacques Crépineau : Phi-Phi

Danielle Mathieu- Bouillon : La famille Rolle

Geneviève Latour : Pierre Albert-Birot et les représentations d'Apollinaire

Jean-Gabriel Vierge : De l'utilité de la conservation des mises en scène

Nouveaux Fonds particuliers accessibles :

De nouveaux inventaires de fonds particuliers ont été effectués ou récupérés et ajoutés, au format PDF, à la liste de ceux déjà présents l’an passé.

- Le fonds Suzanne Flon
- Le fonds Jacques Hébertot
- Le fonds Georges Vitaly

Contributeurs Wikipédia Vincent Parot et la Présidente participent désormais à cette encyclopédie incontournable, dont le travail est de plus en plus sérieux.

On constate qu'un énorme effort a été effectué sur ce dossier. Il a porté ses fruits, car en référençant les articles d'une manière très ciblée, ils apparaissent de plus en plus accessibles. En fin de l'année, la fréquentation avait augmenté de 75%. Les visites sont passées de 6000 à 10.000 par mois. La progression est constante.

EXTERIORISATION DE L'ART

Publications

La thèse de Françoise Karro-Pélisson sur l’ART a été numérisée ; elle doit être publiée par des Presses Universitaires et quelques extraits seront vraisemblablement mis en ligne.

Nombreux articles de Séverine Mabille, Danielle Mathieu-Bouillon dans le magazine Rappels des Théâtres Privés.

Pascale Bordet a publié de nombreux dessins

Une double page a salué le centenaire de l'association en décembre.

Le livre Théâtre Ecole les 70 ans de l'ENSATT a été inauguré à la Comédie-Française. Danielle et Serge Bouillon ont participé à la rédaction collective de l'ouvrage.

Expositions

Participation de l'ART à des expositions :

Médiathèque de la maison des Arts à Créteil : « l’Envers du décor »
Exposition Laurent Terzieff au Lucernaire Maquette Acquart

Le Prix du Brigadier

Réuni au « Petit Riche », le jury a décidé de couronner Robin Renucci pour son interprétation de Désiré de Sacha Guitry au Théâtre de la Michodière. Un Brigadier d’honneur a été attribué à Michel Galabru pour l'ensemble de sa carrière.

La cérémonie a eu lieu le 9 Mai 2011 sur la scène du Théâtre de la Michodière, où les deux récipiendaires avaient triomphé. Les brigadiers ont été remis par Christophe Girard, adjoint au Maire de Paris chargé de la Culture. Un auditoire nombreux a pu applaudir les deux lauréats et les retrouver devant un buffet organisé avec l'aide de l'Association pour le soutien du Théâtre Privé. Ce fut l'occasion d'une fête simple, sincère et chaleureuse et d’une belle couverture presse.

Dons divers

Parmi les dons réguliers et importants provenant, pour la plupart de nos membres, (liste est jointe en annexe), nous citons ici les dons les plus importants :

Don du Théâtre de la Comédie des Champs-Élysées

7 maquettes de décor en volume

Don du Théâtre La Bruyère Marguerite Gourgue

5 maquettes de décors en volume
4 cartons de documents divers à inventorier

Don Danielle Mathieu-Bouillon et Serge Bouillon :

- Un dossier de lettres de Harel Directeur du Théâtre de l'Odéon 1830
- Un ensemble de documents provenant de Simone Berriau Directrice du Théâtre Antoine 1943/1984 avec de nombreuses lettres et textes autographes de Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Marcel Aymé, Jean Vilar etc
- Edition originale Les Plaisirs et les jours de Marcel Proust ayant appartenu à Porel son ami intime ( don de Jany Holt à Patrice Alexsandre dont Danielle Mathieu-Bouillon est légataire)

Don André Acquart

- Maquette originale de Meurtre dans la cathédrale de T.S Elliot mise en scène de Laurent Terzieff
- Maquette originale de Le Souper de Jean-Claude Brisville au Théâtre Montparnasse

Théâtrothèque-Vidéothèque

En raison du déficit enregistré en 2010, nos efforts se sont portés prioritairement sur le développement du site Internet. Deux tournages ont cependant été effectués par l'équipe de l'Envol dirigée par Olivier Morel assisté de Jean-Pierre Granet

- PRIX DU BRIGADIER 2011 à la Michodière
- Au nom du fils au Théâtre de Poche Montparnasse. Mise en scène de Etienne Bierry.

La Vie de l'A.R.T.

Le Conseil d'Administration s'est réuni régulièrement. La Présidente consacre beaucoup plus de temps au rédactionnel des articles du site, tout en partageant le travail de classement avec les fidèles bénévoles - les dames du jeudi - : Annick Caubert, Janine Malclès, Brigitte Brauner, Simone Chobillon, Séverine Mabille, Claude Darvy. Nadine Thémines...

Les journées ART fonctionnent gaiement et le travail avance dans la joie et la bonne humeur, les membres qui rejoignent ponctuellement l'équipe de base, peuvent en témoigner. Que tous soient ici remerciés.

Le Conseil tient à exprimer sa reconnaissance, pour sa fidélité et son dévouement, à Francine Delacroix qui a pris sa retraite en fin d'année.

Il tient également à exprimer sa reconnaissance à Madame Toulet pour son précieux, constant et chaleureux appui et à saluer la qualité des collaborateurs qu'elle a choisis pour gérer le fonds ART.

Subventions

Notre gratitude va également à la Mairie de Paris pour sa fidélité et le soutien qu'elle a bien voulu nous apporter cette année encore.

Le Conseil remercie Marie-France Mignal et l'ASTP pour l'aide constante de l'Association pour le Soutien du Théâtre Privé, qui, outre la mise à disposition d'un magasin gratuit au sein de la Maison de Retraite du Cinéma et du Spectacle de Vigneux ( Domaine de Rouvres, nous a accordé une subvention de 11.000 € et a manifesté un soutien constant et amical, participant de plus à l'organisation du buffet du Prix du Brigadier.

En dépit de ces augmentations, nous avons limité quelque peu notre action et enregistrons un solde positif de 2914€ qui viendra résorber en partie le solde négatif de l'an passé. Nous comptons bien en finir l'an prochain.

2012

L'enrichissement du site

La BHVP accueille de plus en plus de lecteurs, de chercheurs, souvent incités par les visiteurs du site Internet de l'ART. Les questions sont de plus en plus nombreuses et de plus en plus variées. Les professionnels du spectacle y puisent leurs recherches concernant programmes de spectacles à l'occasion d'une reprise, mais aussi bon nombre de chercheurs, universitaires, étudiants sollicitent ses fonds. Ceci concerne également sociétés de productions cinématographiques ou télévisuelles : pas une semaine ne se passe sans une demande de renseignement, une image, pour leurs décors, de reproductions d'affiches et de photos d'archives. Le contrôle du bouton contact du site nous le confirme ; il est activé au moins dix fois par semaine

Inventaires en cours

Les mises en scène dramatiques

Le catalogage des mises en scène dramatiques commencé en 2011 avec l'aide des chercheurs de l’ Université de Marne-la Vallée rémunérés par l’Agence Nationale pour la Recherche (ANR) a été complété par le catalogage des mises en scènes postérieures à 1945, lesquelles ne seront désormais communiquées sur place qu'au seuls chercheurs, en salle, à la table de la réserve, sous le regard du chef de salle. Cela représente 6500 documents cotés et catalogués.

Le catalogue définitif sera publié début 2013

Valérie Dervieu, agent général depuis 1995 a engagée, début 2012, en qualité d'Administratrice du Théâtre La Bruyère, ce qui a donné à la fois joie et fierté à l'association, même si ses multiples talents allaient désormais nous faire défaut. La gestion administrative de l'association, notamment comptable puisque c'était Valérie Dervieu qui assurait le passage des écritures comptables, en a été compliquée. La Trésorière générale Nadine Thémines et la Présidente se sont attelées à la tâche. Elles deviendront véritablement opérationnelles dans ce domaine en 2013. Une réorganisation de l'espace et du rangement a commencé en décembre 2012. Il s'achèvera l'été 2013.

Les Programmes

Madame Toulet avait souhaité que les programmes appartenant aux collections de l'ART fussent fusionnés avec ceux du département des actualités de la BHVP. Comme il était procédé à un nouveau conditionnement, l'équipe des bénévoles de l'ART a pu participer à cette opération. Ce vaste chantier commencé en 2011 s'est poursuivi en 2012 ; la découverte de nouveaux « gisements » de programmes, ainsi que certains thèmes, jusqu'alors non encore exploités, comme les galas et concerts ponctuels , s'y est ajouté, sous le contrôle de Frédéric de la Bretoigne avec l'aide de l'association. Plus de 100.000 programmes sont désormais au premier sous-sol, cotés classés par formats, en cours de catalogage et, par conséquent, consultables par les chercheurs.

Les photos de scène

On a du mal à imaginer le travail occasionné par l'identification des photos de scène, placé sous le contrôle éclairé de notre secrétaire générale Annik Caubert qui poursuit cette mission commencée de longue date, tenant compte des ajouts provenant des dons divers, après une recherche rigoureuse et scientifique, pour retrouver le lieu précis, la date, le nom des auteurs et des acteurs. Elle est passée au cours de cette année de la lettre C à la lettre F. Ce fichier photographique est encore sur support papier et recèle des trésors inconnus, pour certains uniques.

Relevé des dons

Depuis plus de deux ans désormais, Janine Malclès a pris en mains un travail précis et fastidieux, consistant à enregistrer sur fichier informatique, les dons constants de nos membres, en en notant le détail. Ce travail précis, qui demande parfois une identification rigoureuse, est particuliè-rement précieux pour que nos tutelles et nos soutiens, ainsi que les donateurs prennent conscience de l'intérêt porté à leurs dons.

Coupures de presse anciennes - Petits formats

Les bénévoles de l'ART qui poursuivent leurs découvertes de presse ancienne, les préclassent dans le bureau de l'ART, d'où elles seront ressorties pour un classement définitif par la . Sur ce plan également la synergie se poursuit.

Les Affiches

Les affiches ont été classées au fur et à mesure de leur arrivée.

Les Maquettes planes et en volume

Nous avons enregistré un don très important d'Anne-Marie Marillier 57 maquettes originales de costumes

Don de Claudie Gastine

Restauration par Vincent Parot de la maquette originale de Frigerio pour S'agite et se pavane de Ingmar Bergman, création mondiale dans une mise en scène de Roger Planchon au Théâtre Comédia.

Restauration de deux maquettes en volume de Jean-Denis Malclès pour l'exposition du centenaire chez Pierre Frey ( Clérambard de Marcel Aymé et Le Nombril de Jean Anouilh.

Le site internet www.regietheatrale.com

De plus en plus visité, le site est devenu une vitrine essentielle de l'ART, ainsi qu'un lieu de référence pour les chercheurs en quête d'identifications de personnalités.

L'ART s'efforce d'en accélérer le développement.

Nouveautés sur le site de l'ART

Dans la rubrique auteurs, notre collègue Geneviève Latour a poursuivi l'anthologie des auteurs dramatiques des trente glorieuses – 1945-1975, initiée avec Jean-Jacques Bricaire, lequel hélas nous a quittés au début de l'année 2012.

Deux nouvelles biographies, illustrées d'une iconographie, ont rejoint cette rubrique :

Jean-Jacques Bricaire et Maurice Lasaygue

Albert Husson

Enrichissement des bases de données :

425 affiches et 427photos en traitant les images afin de les intégrer aux bases de données de l’association.

Textes Divers :

L’association tient à remercier particulièrement ceux qui ont participé à la publication Internet de textes concernant le Théâtre, parmi les quels :

Textes et réflexions sur le Théâtre de Victor Haïm.

Nouveaux Fonds particuliers accessibles :

De nouveaux inventaires de fonds particuliers ont été effectués ou récupérés et ajoutés, au format PDF, à la liste de ceux déjà présents l’an passé.

Le fonds du Théâtre de Poche-Montparnasse, don de Renée Delmas-Bierry et d'Etienne Bierry a été inventorié. Il a donné lieu à 272 notices descriptives et occupe 5 mètres linéaires. Les 120 affiches récupérées ont été regroupées dans les collections des affiches.

Le fonds Silvia Monfort fruit d'une récupération par Danielle Mathieu-Bouillon lors de la fin de la Gaîté Lyrique et les débuts du Théâtre Silvia Monfort a été lui aussi inventorié. Il a donné lieu à 195 notices descriptives et occupe 3 mètres linéaires. Les affiches ont aussi rejoint leur local.

Contributeurs Wikipédia Vincent Parot et la Présidente participent régulièrement à cette encyclopédie incontournable, dont le travail est de plus en plus sérieux, en apportant des précisions à de multiples articles.

On constate qu'un énorme effort a été effectué sur ce dossier. Il a porté ses fruits, car en référençant les articles d'une manière très ciblée, ils apparaissent de plus en plus accessibles. En fin de l'année, la fréquentation avait augmenté de 75%. Les visites sont passées de 10000 à 14000 par mois. La progression est constante.

EXTERIORISATION DE L'ART

Publications

Le projet de la publication de la thèse de Françoise Karro-Pélisson sur l’ART numérisée en 2011 est toujours d'actualité. Emmanuelle Toulet a même demandé une préface à Serge Bouillon, Président à l'époque de l'élaboration de la thèse. Celle-ci sortira en 2013.

Mise en chantier du livre sur le centenaire des Théâtres des Champs-Élysées :

Armelle Héliot, éminente journaliste théâtrale, notamment au Figaro, a été contactée par le Théâtre des Champs-Elysées, dont la Directionfinancière dépend de la Caisse des Dépôts et Consignations. C'est Nathalie Sergent, Directrice de la communiquation et de l'édition du TCE qui pris en mains l'organisation du rédactionnel de ce vaste projet. Un livre de 720 pages, avec la participation de quelque 30 auteurs, avec une ambition d'être à la fois savant et populaire sortira fin avril 2013. Armelle Héliot, chargée de la partie théâtrale histoire de la Comédie et du Studio, a réuni autour d'elle Geneviève Latour, chargée de l'historique du Studio, Danielle Mathieu-Bouillon qui a traité l'historique de la Comédie de 1913 à 1944, (Armelle Héliot traitant le même sujet depuis la guerre) et Serge Bouillon pour un témoignage sur Jacques Hébertot.

Ce fut pour l'ART l'occasion de demander à Vincent Parot d'effectuer des copies numériques de toutes les photos concernant notamment la grande période 1922-1924 grâce à l'accord de Serge Bouillon ayant-droit des Publications Jacques Hébertot. Ce fut aussi l'occasion pour l'ART de récupérer des photos d'affiches qu'elle ne possédait pas.

Danielle Mathieu-Bouillon a participé à l'émission des Racines et des ailes de Décembre 2012 dans un sujet concernant la Comédie des Champs-Elysées, ainsi qu'à un colloque Jean Anouilh organisé à la Mairie du 1er arrondissement sous l'égide des Amis de Jean Anouilh.

Nombreux articles de Séverine Mabille dans le magazine Rappels des Théâtres Privés.

Pascale Bordet a publié de nombreux dessins dans le magazine Rappels et publié son second livre avec Laurencine Lot Cahiers secrets d'une costumière de théâtre lequel connaît un immense succès. Notre collègue Séverine Mabille a participé à un livre, fruit du travail de dix années d'une dizaine de chercheurs et historiens sous la direction de Jean-Marc Ferrer édité par les Ardents Editeurs. Séverine Mabille y a écrit le chapître « les décors de Suzanne Lalique : l'élégance scénographiée ». L'ART y est remerciée. .

Deux pièces de notre collègue Jean-Michel Mingasson ont été éditées chez Petits Tirages :Pousse-toi de là et Les déglingués du dessous.

Les Expositions

Participation de l'ART à des expositions :

Victor ou les enfants au pouvoir Exposition Roger Vitrac au Théâtre de la Ville
Paris en chansons exposition organisée par Emmanuelle Toulet à la Galerie des Bibliothèques qui a rencontré un grand succès.
Centenaire de Jean-Denis Malclès à la Galerie Pierre Frey

Le Prix du Brigadier

Réuni au « Petit Riche », le jury, qu'avait rejoint l'Académicien Jean-Marie Rouart, a décidé de couronner Thierry Hancisse pour L'Ecole des Femmes de Molière à la Comédie-Française. Un Brigadier d’honneur a été attribué à Judith Magre pour l'ensemble de sa carrière.

La cérémonie a eu lieu le sur la scène du Théâtre de la Michodière, grâce à l'amitié fidèle de Jacques Crépineau. Les brigadiers ont été remis par Bertrand Delanoé, Maire de Paris, devant un auditoire nombreux qui a pu applaudir les deux lauréats et les retrouver devant un buffet organisé avec l'aide de l'Association pour le soutien du Théâtre Privé. Ce fut l'occasion d'une fête simple, sincère et chaleureuse et d’une belle couverture presse.

Dons divers

Parmi les dons réguliers et importants provenant, pour la plupart de nos membres, (liste est jointe en annexe), nous citons ici les dons les plus importants :

- fonds du Théâtre de Poch-Montparnasse
- fonds Fred Kiriloff
- 57 maquettes originales de Jacques Marillier par Anne-Marie Marillier
- Don Anne Deleuze Yvan Varco
- don important Serge Bouillon et Danielle Mathieu Bouillon
- don important de Roger Lauran

Théâtrothèque - vidéothèque

Nos efforts se sont portés prioritairement sur la restauration de 190 cassettes des enregistrements en voie de disparition.

Tournages :

Six tournages été effectués par l'équipe de l'Envol dirigée par Olivier Morel assisté de Jean-Pierre Granet

- PRIX DU BRIGADIER 2012 à la Michodière
- Que faire de Mr Sloane à la Comédie des Champs-Elysées
- Race de David Mamet et Pierre Laville à la Comédie des Champs-Elysées
- Dialogue aux enfers montage de Catherine Sellers au Ciné 13
- Des Fleurs pour Algernon au Studio des Champs-Elysées
- La demande en mariage et l'ours au Théâtre Essaïon

La Vie de l'A.R.T.

2012 a été une année particulièrement triste quant aux pertes douloureuses dans nos rangs. Nos chers amis Jean-Jacques Bricaire, Fred Kiriloff ( ancien secrétaire général ) et notre fidèle Jacques Johannin vice Président d'honneur nous ont hélas quittés. Le Conseil d'Administration s'est réuni régulièrement. La Présidente a consacré beaucoup de temps à l'écriture de l'historique de la Comédie des Champs-Élysées pour l'ouvrage du centenaire en 2013, tout en partageant le travail de classement avec les fidèles bénévoles - Les Dames du jeudi - : Annick Caubert, Janine Malclès, Brigitte Brauner, Simone Chobillon, Séverine Mabille, Claude Darvy. Nadine Thémines...

Les journées ART fonctionnent gaiement et le travail avance dans la joie et la bonne humeur, les membres qui rejoignent ponctuellement l'équipe de base, peuvent en témoigner. Que tous soient ici remerciés.

Le Conseil tient à exprimer sa reconnaissance, pour sa fidélité et son dévouement, à Francine Delacroix qui a pris sa retraite en fin d'année, mais tient à demeurer parmi nous.

Il tient également à exprimer sa reconnaissance à Madame Toulet pour son précieux, constant et chaleureux appui et à saluer la qualité des collaborateurs qu'elle a choisis pour gérer le fonds ART : Bérengère de l'Épine, Frédéric de Labretoigne, Françoise Meyniel et Sylvie Tran-Hiu, sans oublier les multiples stagiaires.

Subventions

Notre gratitude va également à la Mairie de Paris pour sa fidélité et le soutien qu'elle a bien voulu nous apporter cette année encore.

Le Conseil remercie Marie-France Mignal et l'ASTP pour l'aide constante de l'Association pour le Soutien du Théâtre Privé, qui, outre la mise à disposition d'un magasin gratuit au sein de la Maison de Retraite du Cinéma et du Spectacle de Vigneux ( Domaine de Rouvres, nous a accordé une subvention de 11.000 € et a manifesté un soutien constant et amical, participant de plus à l'organisation du buffet du Prix du Brigadier. Il est essentiel, compte tenu des mutations qui atteignent le secteur des théâtres privés, de la disparition d'archives précieuses, qu'une prise de conscience générale des Directeurs ait lieu. Personne n'est immortels et les successeurs font hélas souvent « du passé table rase ». Le secteur privéa une place prépondérante dans l'oeuvre théâtrale de l'histoire de notre pays, à l'ART nous nous battons pour la faire perdurer dans le souvenir.

2013

Activités des membres de l’ART

Entrée des dons :

Janine Malclès poursuit son travail minutieux d'enregistrement des dons réguliers de nos membres sur fichier informatique, en en décrivant le contenu. Ce travail facilitera le signalement de ces fonds après leur versement à la BHVP.

Les photos de scène

Annik Caubert poursuit sa mission d'identification des photos de scène et mène des recherches rigoureuses et approfondies pour retrouver le lieu précis, la date des spectacles, les noms des auteurs et des acteurs. Elle est passée au cours de cette année de la lettre F à la lettre I. Ce fichier est encore sur support papier et permettra de découvrir des trésors inconnus, pour certains uniques.

Masques

Grâce à Didier Bouillon, fils de Serge Bouillon, professeur à l'Ecole nationale du Paysage de Versailles, l'un de ses doctorants, Claude Dessimont, a pu identifier clairement les masques de notre collection, riche notamment du fonds Brauner. Ont été identifiés des masques provenant de la création des Mouches de Jean-Paul Sartre dans la mise en scène de Charles Dullin au Théâtre de la Cité. D'autres pièces provenant de la collection de Stiva Doboujinsky sont venus enrichir cet ensemble (3 masques).

Les Maquettes en volume

Huit maquettes ont été restaurées et huit nouvelles boites adaptées à ces objets en volume ont été construites sur mesure.

Le site internet www.regietheatrale.com

De plus en plus visité, le site est devenu une vitrine majeure pour l'ART, ainsi qu'un lieu de référence pour les chercheurs en quête d’informations sur des spectacles ou des personnalités.

L'ART s'efforce d'en accélérer le développement (voir le détail dans le rapport du webmestre).

Nouveautés sur le site de l'ART :

Dans la rubrique auteurs, notre collègue Geneviève Latour poursuit l'anthologie des auteurs dramatiques des trente glorieuses (1945-1975) en élargissant les sujets traités.

Cinq nouvelles biographies, illustrées d'une iconographie, ont rejoint cette rubrique :

Georges Schéhadé,

Françoise Sagan,

Louis Ducreux,

Jean Genet,

Roger Vitrac,

Tous créés dans les théâtres privés.

Enrichissement des bases de données :

425 affiches et 427 photos ont été intégrées aux bases de données de l’association, concernant principalement le Théâtre de l'Œuvre, la Comédie des Champs-Élysées et le Studio des Champs-Élysées.

Consultations du site :

Le webmestre référence les articles d'une manière très ciblée afin qu'ils apparaissent de plus en plus rapidement et aisément. Les visites, en progression constante, dépassent 15 000 par mois. On constate une fidélisation des Internautes avec 305.000 pages vues et 80% de visites nouvelles.

EXTERIORISATION DE L'ART

Publication :

Le livre de 720 pages publié à l’occasion du centenaire du Théâtre des Champs-Elysées, édité sous la coordination de Nathalie Sergent avec la participation de quelque 30 auteurs, est sorti en mai 2013. Armelle Héliot, chargée de la partie théâtrale pour l'histoire de la Comédie et du Studio, avait réuni autour d'elle Geneviève Latour, chargée de l'historique du Studio, Danielle Mathieu-Bouillon qui a traité l'historique de la Comédie de 1913 à 1944 et Serge Bouillon pour un témoignage sur Jacques Hébertot.

Ce livre a obtenu un très bon accueil auprès de la presse et demeure désormais une importante référence.

Émission de télévision :

Danielle Mathieu-Bouillon, qui était une grande amie de Jacqueline Maillan, a activement participé à l’émission Un jour un destin consacré à la comédienne, dans le portrait réalisé par Laurent Allen-Caron sous le contrôle de Laurent Delahousse pour France 2.

Exposition :

Figures de Théâtre : Exposition de photos de Laurencine Lot à la Galerie American Center.

Le Prix du Brigadier

Réuni au restaurant Le Petit Riche, le jury a décidé de couronner Didier Sandre pour Collaboration de Ronald Harwood, mise en scène de Georges Werler au Théâtre de la Madeleine. Un Brigadier d’honneur a été attribué respectivement à Jean Piat et à Roland Bertin pour l'ensemble de leur carrière.

La cérémonie a eu lieu le sur la scène de la Comédie des Champs Élysées, grâce à l'amitié de Stéphanie Fagadau-Mercier. Accompagné de Danielle Mathieu-Bouillon et de Marie-France Mignal, Présidente de l'ASTP, Bertrand Delanoë, Maire de Paris, a remis les Brigadiers avec beaucoup d'émotion, devant un auditoire nombreux qui a pu applaudir ces trois brillants lauréats et les retrouver devant un buffet organisé avec l'aide de l'Association pour le soutien du Théâtre Privé. Ce fut l'occasion d'une fête simple, sincère et chaleureuse et d’une belle couverture presse.

Dons divers

Parmi les dons réguliers et importants provenant pour la plupart de nos membres, nous citons ici les dons les plus importants :

- fonds du Théâtre de Poche-Montparnasse 2ème partie, avec de très nombreuses photographies

- fonds Fred Kiriloff 2ème partie avec quasiment l'ensemble de ses bandes son

- don de la Comédie des Champs-Elysées

- fonds Jacqueline Cormier avec un bel ensemble de photos

- 2 masques de Véronique Genet

- Don de Claudie Gastine

- Don de Sabine Duthil assistante de Rotislav Doboujunisky

Théâtrothèque - vidéothèque

Nos efforts se sont portés prioritairement sur la restauration de 190 cassettes des enregistrements en voie de disparition.

Tournages :

Six tournages ont été effectués par l'équipe de l'Envol dirigée par Olivier Morel assisté de Jean-Pierre Granet

- Cent ans de Roger Lauran à la Comédie des Champs-Élysées
- La Folle de Chaillot de Jean Giraudoux à la Comédie des Champs-Élysées
- Le Prix du Brigadier à la Comédie des Champs-Élysées
- Transfert de films anciens de Rotislav Doboujinsky
- La vie va d'après Marguerite Duras par Claire Deluca au Théâtre de Poche
- Le neveu de Rameau au Théâtre du Ranelagh
- La Religieuse de Diderot mise en en scène de N. Vaude au Théâtre du Ranelagh
- Zelda et Scott spectacle de Renaud Meyer au Théâtre La Bruyère

La Vie de l'A.R.T.

2013 a commencé dans la joie d'une fête pour célébrer les 100 ans de notre Vice-Président d'Honneur Roger Lauran, célébrant son centenaire en même temps que le théâtre qu'il avait servi. La Comédie des Champs-Elysées servit de cadre à ce beau moment, honoré par la présence de Michel Bouquet parmi de nombreux invités.

Le Conseil d'Administration s'est réuni régulièrement. La Présidente a consacré beaucoup de temps à l'écriture de l'historique de la Comédie des Champs Elysées pour l'ouvrage du centenaire en 2013, tout en partageant le travail de classement avec les fidèles bénévoles - les dames du jeudi - : Annick Caubert, Janine Malclès, Brigitte Brauner, Simone Chobillon, Séverine Mabille, Claude Darvy. Nadine Thémines...

Les journées ART fonctionnent gaiement et le travail avance dans la joie et la bonne humeur, les membres qui rejoignent ponctuellement l'équipe de base, peuvent en témoigner. Que tous soient ici remerciés.

Le Conseil tient à exprimer sa reconnaissance à celles qui ont rejoint l’équipe l'an passé et qui depuis travaillent assidûment sur les collections, avec une mention particulière pour Françoise Hubert-Guillou, Maryse Goldemberg, Laura Noësser.

Il tient également à exprimer sa reconnaissance à Madame Toulet pour son précieux, constant et chaleureux appui et à saluer la qualité des collaborateurs qu'elle a choisis pour traiter et valoriser les collections théâtrales de la bibliothèque : Bérengère de l'Epine, Frédéric de Labretoigne, Françoise Meyniel

Subventions

Notre gratitude va également à la Mairie de Paris pour sa fidélité et le soutien qu'elle a bien voulu nous apporter cette année encore.

Le Conseil remercie Marie-France Mignal et l'ASTP pour l'aide constante de l'Association pour le Soutien du Théâtre Privé, qui, outre la mise à disposition d'un magasin gratuit au sein de la Maison de Retraite du Cinéma et du Spectacle de Vigneux ( Domaine de Rouvres), nous a accordé une subvention de 11.000 € et a manifesté un soutien constant et amical, participant de plus à l'organisation du buffet du Prix du Brigadier. Il est essentiel, compte tenu des mutations qui atteignent le secteur des théâtres privés, qu'une prise de conscience générale des Directeurs ait lieu afin d’éviter la disparition d'archives précieuses. Leurs successeurs font hélas souvent "du passé table rase". Le secteur privé a une place prépondérante dans l’histoire de l'œuvre théâtrale de notre pays, et l'ART se bat pour préserver et transmettre cette mémoire.

Nos comptes de 2013, certifiés par le Cabinet comptable Fiducial Expertise laissent apparaître un solde positif de 1.236€ ce qui vient en compensation de notre déficit de l'an passé de 3.426€

Mise en valeur des collections de l’ART données à la Bibliothèque historique de la Ville de Paris

La synergie entre notre association et la Bibliothèque historique contribue à la préservation et à la diffusion de la mémoire du théâtre.

Relevés de mises en scène dramatiques

Le catalogue définitif réalisé par la BHVP en collaboration avec l’université de Marne-la-Vallée a été mis en ligne début 2013, consultable sur le site du Catalogue collectif de France. Au mois de juin, un colloque international à Cerisy a mis en lumière les mises en scène conservées dans nos collections. Ce colloque se poursuivra en 2014 à Montréal puis en octobre 2014 à nouveau à Cerisy. L'intervention de Danielle Mathieu-Bouillon et de Serge Bouillon au colloque de Cerisy de 2013 portait essentiellement sur l'évolution du théâtre pendant la même période. Les actes de ce colloque seront publiés courant 2014. Le théâtre privé y est particulièrement à l'honneur.

Relevés de mises en scènes lyriques

Une convention a été passée en 2013 avec la fondation Bru Zane de Venise, consacrée à l’étude et la valorisation de la musique française, nous déléguant une musicologue spécialiste, Michela Niccolai, pour établir un catalogue scientifique approfondi et informatisé du fonds.

Articles de presse thématiques

33 mètres linéaires d’articles de presse ont été classés par théâtres et reconditionnés.

Les Affiches

La BHVP a entrepris le classement et la cotation de ce fonds très important.

Portraits

Le fonds des portraits photographiques a été dépoussiéré, reconditionné dans des pochettes et des classeurs de conservation, étape préalable à leur catalogage.

Les Expositions

Des documents du département des collections théâtrales de la BHVP ont été prêtées pour les expositions suivantes :

Paris est une fête au Musée des Civilisations du Québec
Le Music Hall à Pont Audemer.

 
  haut de page  
retour à l'accueil:
si vous rencontrez un problème d'ergonomie ou si vous voulez suggérer une amélioration, veuillez le faire savoir au webmestre, onglet "contact"
retour à l'accueil
Le bureau de l'association
Un aperçu des collections
Base de données
recherche par mots-clefs
L'origine des fonds et les donateurs
Les pièces de théâtre filmées
L'utilisation  des fonds: prêts et expositions
Ouvrages et catalogues d'expositions
Les textes thématiques de l'association de la régie théâtrale, histoire des théâtres parisiens et anthologie des auteurs dramatiques 1945-1975
Le prix remis par l'A.R.T., le Brigadier
Histoire de l'Association de la Régie Théâtrale
La bibliothèque historique de la ville de Paris
L'actualité de la régie théâtrale
Des liens à divers organismes culturels
recommandez le site
contactez-nous
nous écrire

Plan du site