Association de lalogoRégie Théâtrale  

MARGUERITE DURAS
ou
Un cri d'espoir et de désespérance

par Geneviève Latour
avec la collaboration de Claire Deluca

Margueritte Duras
Margurite Duras
Collection particulière

Écrire pendant toute sa vie pour écrire toute sa vie, ce fut la raison d'être de Marguerite Duras. Que lui importait d'inventer de fabuleuses histoires aux personnages imaginaires, elle qui, tout entière, était la proie de son propre destin. Elle se racontait. La scène lui servait de miroir aux trois faces. Elle s'y projetait et mettait son coeur à nu, et quand parfois elle semblait s'intéresser à un sujet étranger, on la retrouvait au coin d'une phrase. La résonance de ses mots à la fois musicale et poignante bouleversait le spectateur. Sous la voix du comédien, il entendait celle de l'auteur dont la passion de vivre débordait tous les tourments d'une existence abrupte. « Je me demande ce que c'est que le théâtre. Je dirais que c'est l'exhibition, l'exhibitionnisme. C'est la parole qui s'exhibe. Le verbe. Non pas, contrairement à ce qu'on croit, par la portée scandaleuse de la parole. Mais tout au contraire par sa portée d'exactitude, de laconisme, de justesse. Par sa mesure. La perfection de cette mesure. Pour moi, c'est ça le théâtre. C¹est ça la joie incroyable du théâtre. » 1

1 Le Monde 19 mars 1996 (rappel d'une interview en 1984)

sommaire des auteurs table des matières

la mémoire du théâtre