Association de lalogoRégie Théâtrale  
7

La facture d’une vie d’exception

Quoique que s’efforçant à publier ses quatre derniers romans, Françoise connut des jours difficiles, semés de déboires et de chagrin .

Amie de longue date de François Mitterand, elle avait été invitée par celui-ci lors d’un visite officielle à Bogota, en octobre 1985. Au cours du voyage, elle fit un grave accident respiratoire et, dans le coma, dut être rapatriée d’urgence à Paris .

En mars 1988, Françoise fut arrêtée et mise sous inculpation pour « usage et transport de stupéfiants » . Elle sera condamnée à six mois de prison avec sursis .

Après les décès successifs de son frère Jacques en 1989, suivi de ceux de Bob Westhoff et de Peggy Roche l’amie très chère, fidèle et indispensable, disparus tous trois en moins de deux ans, Françoise se sentit complètement abandonnée, la vie n’avait plus de sens pour elle, seule la présence de son fils lui permit de survivre .

À son chagrin s’ajoutèrent des ennuis de santé et des problèmes d’argent . Mêlée à un sombre procès de fraude fiscale dans l’affaire Elf, Françoise fut condamnée à nouveau à un an de prison avec sursis et à de fortes pénalités . Elle se verra dans l’obligation de vendre meubles et appartement . De plus en plus malade et affaiblie elle verra son Austin préférée se transformer en fauteuil roulant .

Victime d’une embolie pulmonaire, elle s’éteignit le 24 septembre 2004, à l’âge de soixante-neuf ans .

Françoise Sagan
(photo Paris-Match)

Haut de page

retour suite
Table des matières

la mémoire du théâtre